mercredi 23 mai 2007

Les écrits de l'ombre et ses suites

Et je signe …

D’UN SIGNET DES CORRESPONDANCES D’EASTMAN. Ma pile de signets à l’avant de mes deux bouquins, je vantais ma correspondance avec Eastman et son événement. J’en ai abondamment parlé ; à des personnes qui en entendaient parler pour la première fois et qui se demandaient où était situé ce village au nom à consonance anglaise, à ceux qui en avaient vaguement entendu parler mais dont l’œil pétillait à l’évocation des jardins accueillants, des "faux facteurs et fausses boîtes à lettres" mais à la « vraie » poste restante, aux "vraies" lettres qui s’affranchissent de l’affranchissement (magie … magie !). Et finalement, aux quelques personnes qui connaissaient déjà et, là, je me retenais de ne pas leur sauter dans les bras avec ma légendaire expressivité doublée d’ultra spontanéité !

... PAS. La première fois qu’un gentil monsieur à l’œil rieur me demande de dédicacer « Éventail & Motifs », ma bouche s’entrouvre et même une mouche endormie aurait eu le temps d’y pénétrer. Je ne l’avais pas prévue celle-là ! Le souffle court, il me fallait trouver un peu d’inspiration … avant d’expirer. Heureusement, le dieu de la dédicace vint à mon secours ; la personne lut mon gribouillage et sembla satisfaite. Après coup, je réalisais que j’avais oublié de la signer !

Une Marraine Reine : Andrée Lachapelle
Cette joyeuse dame est la reine chérie de St-Antoine-de-Tilly depuis l’émission La Petite Séduction. Peut-être parce que le fluide de l’amour aime circuler, elle a accepté d’être la marraine du Festival des Écrits de l’ombre. Elle s’était promis de rencontrer chaque auteur. J’imagine qu’elle y est parvenue, en tout cas moi je l’ai rencontrée, elle est même partie avec mon recueil de poésie, à défaut du conte pour enfants déjà écoulé. Pour cette marraine à 67 filleuls, c’est un tour de force de se pencher sur le dernier-né de chaque écrivain. Elle aurait bien aimé qu’on lui greffe quelques bras et quelques oreilles de plus (de grâce, ne soyez pas trop visuel !). Que voulez-vous, c’est une femme qui donne le goût de l’aimer ! Si ce goût vous anime vous aussi, vous pourrez la rencontrer aux Correspondances d’Eastman. Elle sera mise en scène par son inséparable, talentueux et assez silencieux compagnon, André Melançon. Le sympathique homme était présent, peut-être un peu dépassé par cette passion enveloppant sa pétillante compagne. En tout cas, en cette fin de semaine, il a accepté de partager son amour pour elle ... avec les autres !

(Dé) Chiffrer le Festival
Sexe ?
42 Femmes (F) – 24 Hommes (H) – 1 collectif (enfants)

Quoi ?
Poésie = 21 (14F-7 H)
Fiction = 20 (14F-6 H)
Auto & Biographie, croissance personnelle, spiritualité = 13 (8F-5 H)
Divers = Conte philosophique (2 H), Guide pratique (2H-1F), manuel scolaire (1H), jeux de lettres (1F)

D'Où ? Ville de Québec 21, Chaudière-Appalaches 19, Laurentides 6, Montérégie 5, Estrie 4, Montréal 3, Saguenay/Lac St-Jean 2, Mauricie 2, Lanaudière 1, Gaspésie 1.

Âge ? Moyenne suggestive et donc très approximative (au coup d’œil !) : 55 ans
Extrême : quelque début vingtaine côtoyant une dame à l’esprit vif et enjoué qui a écrit 136 pages – spiritualité - à 86 ans (Janette a de la « compette ») !

Vos commentaires ?
Venise

Aucun commentaire: