mardi 15 mai 2007

Prix des libraires du Québec 2007

Lisez ce court extrait du blogue (www.lelibraire.org/blogue.asp) qui vous dévoilera le gagnant:
Éric :
Petite précision: le jury ne s'est pas réuni pour choisir les lauréats. C'est le résultat des votes qui détermine les gagnants. Les libraires avaient jusqu'au 31 mars dernier pour se prononcer.
- le président du comité
Conrad :
La fabrication de l'aube, pour la force de l'émotion et ses grandes qualités stylistiques, mériterait ce prix.
Venise :
Mon commentaire est une question. Est-ce que quelqu'un saurait qui a gagné le prix des libraires du Québec 2007 ? Merci !
Adeline :
Dans la section Actualités, un peu plus haut, les lauréats sont dévoilés! Conrad, vous avez de l'intuition...

Dans la catégorie Roman québécois, les libraires ont donc choisi le livre
La Fabrication de l'aube, de Jean-François Beauchemin.


Référence
:
Pour connaître les autres finalistes: lelibraire.org/article
Pour en savoir plus sur le Prix des libraires: www.prixdeslibraires.qc.ca
Pour visionner les photographies de la soirée de remise des prix: www.flickr.com/photos/meantux/
Vous trouverez dans le prochain numéro du journal le libraire (à paraître le 4 juin) une entrevue avec Jean-François Beauchemin.Le 26 janvier 2006, suite à ma lecture de l’article sur Jean-François Beauchemin « Mort Vivant » dans le Voir (http://www.voir.ca/livres/livres.aspx?iIDArticle=40096), je suis accourue à la librairie, il me fallait ce livre à tout prix, c’était une urgence. Arrivée à la librairie, un commis a été le chercher dans l’arrière boutique, il n’était même pas encore déballé ! Le 2 février 2006, je l’avais complété et j’étais mûre (même si encore assommée !) pour partager mes impressions sur le site du Voir. Les voici :


2 commentaires:

CB a dit...

Bravo, Venise, vous avez réussi à me mettre l'eau à la bouche. Je me devrai donc de faire un saut à la librairie pour m'offrir ce Beauchemin-là.

Venise a dit...

Incroyable ce que ça fait de grouillant dans le coeur de savoir que quelqu'un d'autre fouille une Fabrication de l'Aube, un peu par son enthousiasme et beaucoup par l'accueil de cet enthousiaste.