mardi 24 juillet 2007

Je ne raconte pas d'histoires !

Si vous aimez raconter des histoires aux enfants, pourquoi ne pas en écrire une ?


La revue québécoise Lurelu, spécialisée en littérature jeunesse, lance la 22e édition de son concours littéraire ouvert à tous les résidents canadiens qui n'ont jamais été publiés. Dans la première catégorie pour des lecteurs de 5 à 9 ans, on vous suggère le thème «Quand j'étais petit...» et dans la seconde catégorie, 10 ans et plus, le thème est «Cinéma, cinéma!». Les gagnants recevront 300$ pour les premiers prix, 150$ pour les seconds et leurs textes seront publiés et illustrés dans la revue de janvier 2008. 750 et 1500 mots. Date butoir : 31 août. Pour les règlements complets, visitez le site de Lurelu.




Vous aimez concourir en mesurant vos connaissances et vous avez justement besoin d'un dictionnaire à la dernière page, un Multidictionnaires de la langue française par exemple ?

Eh bien, le magazine Actualité a demandé à Marie-Éva de Villers de lui concocter 26 questions sur des mots ... des mots ... et des expressions. Je m'y suis frottées et en bout de ligne, je suis prête à avouer que, autant que notre connaissance, notre ignorance y est mesurée ! Mais je vous assure qu'avec un dictionnaire, de la patience et le soutien moral d'une autre personne ... on y arrive !

Parlant de dictionnaire, depuis le temps que je veux vous parler du mien. Ça s'adonne qu'il parle mon dictionnaire puisque c'est Le Petit Robert -CD Rom. Aussitôt qu'une interrogation se présente à un mot, je le sélectionne et clic me voilà transporter sur la bonne page du dictionnaire. Et si j'ai besoin d'entendre la bonne prononciation, je clic, clic, clic, il n'est pas avare de répétitions. Ce que j'adore par-dessus tout est la visibilité ; pas de lunettes, ni de plissement de yeux, la grosseur de la typographie est ajustable ! Et puis, il me conjugue un verbe le temps d'un clic et d'un autre clic, j'ai son histoire, ses caprices, ses contraintes. On me parle même de ses cousins, ses ennemis (opposés), ses composantes. Une fois dé-cliquer, je sais tout de ce mot. Je considère que je me suis fait un cadeau inestimable ... qui vaut sur le marché 85 $. Et non, je ne suis pas commandité par Le Petit Robert !


Aujourd'hui, j'ai été soufflé par une nouvelle et une découverte et comme je ne suis pas égoïste, je les partage tout de suite avec vous :

* 5,000 livres du dernier Harry Potter sont vendus à la minute aux USA !!! (cela mérite au moins 3 points d'exclamation)

* François Miville-Deschênes est un premier bédéiste québécois recruté par les éditions du Lombard, une réputée maison d'édition bruxelloise (Hergé et ses Tintin, Greg et son Achille Talon...) Dans un article de La Presse, Yves Sente, directeur du Lombard dit de sa nouvelle recrue : «Miville-Deschênes est à la croisée des traditions américaine et européenne. Il a l'élégance du trait européen et la puissance du graphisme américain». Cette affirmation est amplement vérifiable sur le site de l'artiste. Ne croyez jamais quelqu'un sur des prétentions quand vous pouvez aller vérifier vous-même ... même si je ne raconte pas d'histoires !


Aucun commentaire: