mardi 10 juillet 2007

Moi, j'aime les Correspondances !


Je sais, mon titre est un peu naïf mais il a le mérite d'être vrai ! Dans à peu près trois semaines, mon village, Eastman, reçoit de la grande visite. On se prépare pour les Correspondances. En plus, on a commandé une température comme celle d'aujourd'hui ! Y paraît que dans la vie, il faut demander pour recevoir ... eh bien, c'est fait !

Pour cette cinquième édition, on a poussé loin le chapitre « Nouveautés ». Voyez vous-mêmes :

LES CORRESPONDANCES ET LA MARJOLAINE S'ENTENDENT BIEN !

Et quand on s'entend bien, il faut que ça paraisse ! Je ne sais pas si vous vous êtes déjà prélassé sur la vaste et magnifique terrasse de La Marjolaine à l'arrière du théâtre, eh bien, c'est bucolique à souhait ! L'énergie et le dynamisme ne risquent pas de faire défaut entre auteurs et participants lors des nombreux Cafés littéraires qui s'y tiendront. Le Théâtre ou le Piano Rouge seront les témoins des spectacles en soirée dont celui de Richard Séguin, à ne pas manquer.

L'ÉGLISE S'OUVRE

Au concours : Elle se prête au concours de la Poste Restante. Du 2 au 4 août (le 5, le comité trie, lit et prie de prendre de bonnes décisions !) des animateurs accueilleront les épistoliers qui désirent soumettre une lettre. Qui sait, peut-être sera-t-elle primée et lue par la joyeuse porte-parole, Francine Ruel ou d'autres invités de prestige lors de la Cérémonie de clôture (dimanche - 16 h 30).
À noter que le jury du Concours est présidé par madame Ginette Bureau, présidente de l’Association des auteures et des auteurs des Cantons-de-l’Est.

A son « air d'aller »
Dans l’attente d’un copain épistolier ou en quête d’inspiration, l’Allée des lettres accueille des pas perdus ... qui se retrouvent. De part et d’autre de l’allée centrale, vous pourrez déballer des missives de personnages célèbres et des cartes postales « Clins d’œil de Flora », fruit d'une alliance (20 au 22 juillet) entre Les Correspondances et Flora.

Une chambre nocturne
Que diriez-vous d'une expérience d’écriture nocturne sous les yeux de la chouette ? C'est chouette hein ? Pour l'ambiance, la harpiste Isabeau Corriveau accompagne « célestement » les oiseaux de nuits. Samedi, 21 h à 22 h 15.

ON S'ANIME !

Balades littéraires
Au détour d'un sentier ou d'un jardin, laissez-vous surprendre ou émouvoir par un échange de belles lettres lus par de mystérieux troubadours … Bucolique et inspirant.

Atelier d’écriture pour tous les âges
Adultes : Camille Deslauriers, écrivaine, anime un atelier d’écriture à la Bibliothèque d’Eastman, samedi, 16 h 00. Places limitées. Inscriptions : 5 $.
Petits : Samedi, 10 h 00. C'est gratuit !

Atelier d'art Postal
Du grand sac du facteur, l'artiste multidisciplinaire, Mireille Racine pige des mots couchés sur papier, puis enveloppés et timbrés. Avec harmonie, élégance, fantaisie, plaisir, ce projet s'abreuve de joie. Du soleil dans la vie des facteurs et des épistoliers ! Si vous avez de beaux vieux timbres, apportez-les !

Les tiroirs de la mémoire
Joignez-vous à une table ronde animée par Francine Ruel où l’on fouillera la mémoire des écrivains. Philippe Béha, Dominique Demers et Sonia Sarfati ouvriront leur « Tiroir à souvenirs » spécialement pour vous ! Soyez-y, c'est gratuit !
Bibliothèque d’Eastman Samedi 4 août, 14 h


UNE IMAGE VAUT MILLE MOTS
- Galerie Arlogos-Riverin : Sous le thème de la nostalgie, portraits de femmes du peintre montréalais Graeme Ross, élève de Pellan et lauréat de la Biennale de Paris (1995)
- Bibliothèque d'Eastman : L’histoire des femmes d’ici se déroule en photographies tirées de la collection Aux limites de la mémoire.
- Église St-Édouard : exposition collective du livre-objet, intitulée Creatio… se livre ! Réalisée par une vingtaine d’artistes de Magog.


FOUILLER LA CAVERNE D'ALI-BABA
Plusieurs talentueux artisans de la région vous proposent de rapporter un souvenir tangible, un bel objet pour raviver votre mémoire aux Correspondances. Plusieurs ont un lien avec la lecture et l’écriture.
Endroit : Bâtiment du Club de l'Âge d'or.

PIQUE-NIQUER DANS UN PRÉ !
Le pré des Serres Simard en face du Mont Orford est un endroit rêvé pour étendre sa nappe carreautée. En famille ou en amoureux. Vous avez oublié votre lunch ? Des épis de maïs frais seront en vente pour vous dépanner.
Et cette année, les jeunes ont leur pré pour écrire... Pourquoi ? Parce que le bonheur est dans le pré !


J'espère que je vous ai donné le goût ! Moi, je me le suis donné en tout cas ... C'est un rendez-vous du 2 au 5 août et pour les détails, le site des Correspondances n'est pas avare de mots.

1 commentaire:

Danaée a dit...

Riche programme! Moi qui ne connaissais pas les Correspondances d'Eastman avant de connaître ce blog, je me rends compte que c'est fort inspirant et dynamique! Bravo!