jeudi 29 novembre 2007

"Les naufragés de Chélon" a fait une heureuse

*** (rf. illustration fin du texte)
Vous vous rappelez le jour où je vous ai parlé d'un concours sur le blogue « Les écrivains québécois » (Carole) ? Je vous l'ai bien dit n'est-ce pas que je l'ai gagné ce fameux roman jeunesse « Les naufragés de Chélon » de Annie Bacon ? Cette dernière m'a fait la judicieuse suggestion de joindre une lettre à ma filleule. Je la lui ai courriellée et elle eu la gentillesse de la joindre au colis.


Si je vous
en parle aujourd'hui c'est pour partager avec vous l'émotion que m'a donnée ma filleule par tout le sérieux avec lequel elle prend cette attente de commentaire. Je l'ai invité, dans ma lettre, à nous donner son commentaire à la suite de sa lecture. C'est charmant un enfant de 10 ans avec toute sa bonne volonté. Lisez-vous même, j'en parle dans ce dernier courriel adressé à Annie Bacon :


Bonjour Annie Bacon !


Je viens à l'instant de parler avec ma nièce, Ève qui a reçu son livre dédicacé par le courrier. C'est la deuxième fois que je lui parle suite à l'envoi. La première fois, c'était le lendemain de son anniversaire et elle semblait sous le choc d'avoir reçu un roman dédicacé par la poste. Elle m'a laissé un message sur mon répondeur, son ton était un peu automate, légèrement monocorde, faut dire que c'était le matin avant de partir à l'école !


Aujourd'hui, elle m'a appelé d'elle-même pour me poser des questions. Quelles étaient les questions auxquelles j'avais dûes répondre pour le gagner, qu'est-ce que j'aurai fait si je ne l'avais pas gagné ... Ensuite, elle m'a bien précisé qu'elle le lirait avec sa mère, à haute voix, chacune sa page. Elle veut être certaine de ne pas se tromper dans ses commentaires qu'elle aimerait laissé sur internet par la suite ! Et puis, un moment donné, elle a eu un cri du coeur qui devrait vous faire plaisir : "Je vais le garder toute ma vie ce livre-là !"

Venise

Je vous tiens au courant de la suite des choses, c'est à dire quand Ève sera prête à nous donner son commentaire, si elle le désire toujours bien entendu.

*** Illustration. Personnage du roman "Les naufragés de Chélon" de Annie Bacon : Elsie, 12 ans, Artiste bohème et féminine avec un excellent coup de crayon.

1 commentaire:

Carole a dit...

Heureuse de voir que le roman d'Annie a causé un si grand plaisir.