dimanche 17 février 2008

Une corbeille

J’ai reçu une corbeille en guise de cadeau de fête. Pas de fruits. Pas de denrées « fin gourmet ». Pas de fleurs. Non, une corbeille de huit livres québécois ! Et pas un que je n’avais déjà. Le tout hautement coordonné par mon chum de mari, les ami-e-s ont gentiment collaboré à garnir ma bibliothèque. La seule chose qui m’ait surprise est bien que ne s’y retrouve aucune BD. Tout un défi de trouver une BD que le chum n’a pas et qui plairait à la fille qui commence juste à s’ouvrir ! Compréhensible.

Sur les huit, sept que je connaissais, dont je rabattais les oreilles de Marc avec des « je vais l’acheter, il me le faut ... désire ... veux ... aimerais ». Rajoutant pour être sûr, des « mystérieux ce livre, un bizarre celui-là, tout le monde dit que c’est bon, moi qui n’ais jamais lu de polar, de la maison Alto en plus, elle est parmi les incontournables, il faut lire avant de voir (film), il est finaliste du Prix des libraires ... »

Vous avez deviné quelques titres, c’est certain. Non ? Pas tous. Heureusement , pas tous, car je n’attends que le moment de vous les donner en mille ...

  • Bordeline ET La Brèche de Marie-Sissi Labrèche (Boréal) - Livre duo, nouvelle édition avec les photos du film
  • Le chant des mouches de Sébastien Chabot (Alto)
  • La sœur de Judith de Lise Tremblay (Boréal)
  • Sans rien ni personne de Marie Laberge (Boréal)
  • Léon, Coco et Mulligan de Christian Mistral (Boréal)
  • Vandal Love ou Perdus en Amérique de D.Y. Béchard (Québec Amérique)
  • Va au bout de tes rêves ! récit d’Antoine Filissiadis (Stanké). Ce dernier est une initiative de Marc. Il y a été avec son pif, lisez le quatrième de couverture :

Depuis plus de vingt ans, Antoine Filissaidis anime des séminaires, des stages et des conférences portant sur l’accomplissement personnel.

Lors d’une conférence, il rencontre Rolando Remuto, un excentrique professeur de danse qui le confronte à la question qu’il pose souvent à son public : qu’aimeriez-vous réaliser qui vous ferait vibrer ? Quel est votre véritable rêve ?

Pour Antoine Filissiadis, la réponse est immédiate : écrire un livre. Mais pourquoi, à 46 ans, malgré toutes les techniques enseignées aux autres, n’a-t-il pas lui-même concrétisé ce rêve ? Il accepte alors l’aide de Rolando, un formidable catalyseur.

Et Rolando le fait courir. Vite. Très vite. Jusqu’au bout de ses rêves ....


4 commentaires:

JULES a dit...

Bonne fête chère Venise!!! Je suis jalouse! Je commence à prendre goût à la littérature québécoise...

Nélimuse a dit...

Bon 25e anniversaire (!?) ma chère Venise! ;))))

Je te souhaite beaucoup d'amour et de plaisir.

Tu as reçu un beau cadeau! Je n'ai lu que Sans rien ni personne de Marie Laberge et mon avis était plutôt mitigé!

Je voulais te dire que mon blogue a une adresse "alternative", plus courte : muselivres.qc.cx

Mais l'autre est bonne aussi! (muselivres.wordpress.com)

Karine a dit...

De tout ça, je n'ai lu que "Borderline" que j'ai trouvé vraiment coup de poing! J'ai "La soeur de Judith" dans ma PAL aussi. J'ai bien hâte de voir ce que tu vas en penser!

Géniale idée de cadeau de fête!

Danaée a dit...

Bonne fête! Tout ce que tu désires... (en plus des livres, bien entendu!)

Belle récolte. Tu ne t'ennuieras pas pour les prochaines semaines!

Grosses bises!