jeudi 20 mars 2008

Du champagne pour tout le monde !

C’est un chic type ce Pierre-Léon Lalonde, auteur d’un taxi la nuit. Je lui ai fait savoir qu’il y avait un billet sur Le Passe-Mot, en plus d’échanger des courriels, il m’a remercié en mettant mon lien sur son blogue. Je ne sais pas si vous imaginez les répercutions ? Il y avait de la visite sur le Passe-Mot ! Au lieu de la cinquantaine de visiteurs, ça rasait le 200. Et le lendemain aussi. Son blogue est extrêmement fréquenté. Je n’ose pas trop aller fouiner malgré ma curiosité, au cas où Septentrion sortirait un autre carnet. J’ai vraiment aimé tenir un concentré de blogue dans une main.

Je pensais que « Les chroniques de la mère indigne » avaient fermé ses pores de blogue mais non, j’ai fini par le dénicher sous l’appellation « L’Off mère indigne » et je me suis laissé engloutir par son dernier billet : hilarant ! Elle est d’une drôlerie élégante. De quoi aérer le cerveau englué par la carence de sommeil d’une mère, même digne.

Où j’en suis dans mes lectures ? J’achève très bientôt « Tout m’accuse » de Véronique Marcotte. J’ai hâte de vous en parler. Ensuite, même si ma pile non lu s’impatiente, j’ai un goût de Champagne au bord des yeux. C’est la faute à "l’heure" de littérature chez Christiane Charrette où il n’y a pas que des combats puisque j’y ai rencontré une Monique Proulx sereine et convaincante qui nous entretenait de son dernier roman "Champagne". Elle en sort un au six ans (elle ne doit pas s’offrir du champagne avec ses droits d’auteur !). Une autre auteure québécoise que je connais de réputation seulement. Vais-je l’aimer ? Je suis sûre qu’il y en a qui vont y aller de leur pronostic. Allez-y, j’aime ça ! Elle a aussi passé à Tout le monde en parle, ce que je ne manque de vous mentionner pour le résultat assuré de vous entendre m’en parler ! Elle a réclamé du champagne, au lieu du vin, la seule manière (SOS, je coule …) de parler indirectement, subtilement, symboliquement de son dernier-né. La famille au grand complet de ses romans passés y ont passé mais le petit dernier, elle l’a bu !

Alors, j’irai vendre quelques livres que je ne lirai plus, que je ne prêterai plus, que je ne rangerai plus à la nouvelle librairie si accommodante à Sherbrooke (« Un livre … une histoire », sur Wellington, centre-ville) et je me donnerai les moyens de m’offrir du ... « Champagne" de Monique Proulx.

Finalement, je n’aurai pas besoin d’aller à Tout le monde en parle pour en boire, bien m’en fasse, je préfère regarder et en entendre parler !

7 commentaires:

Karine a dit...

C'est bien la hausse d'achalandage sur ton blog! Il vaut la peine d'être visité! :)

Comme je viens de te l'écrire dans l'autre billet, je me laisserai certainement tenter par le fameux taxi et j'ai acheté le roman de Monique Proulx sans trop savoir ce que c'était cette semaine.

T'as vu, je tiens ma résolution "littérature québécoise" et même plus!!! :)

Venise a dit...

@ Karine ; Vraiment, tu m'impressionne par ta manière de tenir tes promesses. Un jour, c'est une résolution et un autre, c'est un plaisir, c'est ce que je te souhaite ardemment ! Un taxi la nuit, je ne suis pas inquiète, tu vas aimer. "Champagne" ? Mon chum a entendu des gens du milieu en dire du bien. Je ne sais pas si c'est de l'ordre des préjugés mais quelqu'un qui prend 6 ans pour écrire, me semble qu'il ne fait pas les choses à moitié. Et elle a eu du succès avec ses romans précédents.

Mais le plus le fun, c'est que l'on va pouvoir comparer nos commentaires ... j'adore ça !

Karine a dit...

Ce n'est pas que lire du québécois ne soit pas agréable... c'est juste que naturellement, je suis davantage portée vers autre chose. Mais comme j'ai eu de bonnes expériences récemment, je suis portée à continuer!

Lilia a dit...

Bonjour Venise,
Je suis de celles qui transitent par chez le taximan !
Superbe blog en fonds et forme... je suis ravie de débarquer ici et me délecte à l'avance de tout ce que j'y trouve et y trouverai.

Beaucoup de travail derrière tout ceci mais beaucoup de plaisir aussi, c'est palpable. Bravo

Mrs Pillsbury a dit...

Venise, je change de sujet totalement, mais je lis les Accoucheuses et te remercie encore de m'avoir guidé vers ce superbe roman ! La phrase du jour, qui a bien fait rire fiston "le vent a retourné ses mitaines" ! J'apprends plein de nouvelles expressions savoureuses, tout en étant follement tombée amoureuse de Léonie, Flavie et de la famille Montreuil, qui font désormais partie de mon quotidien.

Venise a dit...

@ Lilia : Vos mots sonnent très doux à mes oreilles, oui, vous avez raison plaisir et travail cohabitent bien.

@ mrs Pillsbury : C'est cette magie qui s'est passée pour moi, tomber en amour d'amitié avec cette famille. Tu comprends ce que j'ai ressenti et j'ai hâte au 3ième tome comme c'est pas possible !

Mrs Pillsbury a dit...

Il y en a un (3e) qui s'en vient ? Seigneur, je dois accélérer mon rythme, moi qui n'en suis qu'à la moitié du premier.