samedi 26 juillet 2008

Se faire un ami

Il y a toujours chez Jean Coutu où l’on peut s’en faire. Surtout depuis qu’ils prolifèrent à grande vitesse publicitaire. Mais il se fait réellement mieux pour grandir, croître, élargir à grandeur planétaire son réseau d’amis. Si je vous parle du trombinoscope, est-ce que ça vous dit quelque chose ? Non. Si je définis le trombinoscope comme étant un opuscule contenant le portrait, la photographie des membres d'une assemblée, d'un comité, d'une grande école, est-ce que ça vous aiguille un peu plus ? C’est encore vague ?

Si je dis Facebook, je me fais mieux comprendre, n’est-ce pas ? Qui ne sait pas ou n’a pas entendu parler de Facebook ? Malgré tout, au cas où la chose resterait un peu abstraite, allons-y de la très complète et instructive définition de Wikipédia :

« C’est un site web de réseau social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues, en priorité dans les pays anglophones En mars 2008, il rassemblait plus de 80 millions de membres à travers le monde, il est le 8e site le plus visité d'après Alexa Internet. Facebook est né à Harvard. En effet, il est à l'origine le réseau social fermé des étudiants d'Harvard avant de devenir accessible aux autres universités américaines. La vérification de la provenance de l'utilisateur se faisait alors par une vérification de l’adresse électronique de l'étudiant. Le site est ouvert à tous depuis septembre 2006 ».

La dernière affirmation m’a frappée, somme toute, c'est un phénomène assez récent. Son entrée dans nos mœurs comme une tonne de briques ne m'aurait pas laissé deviner ce 2006. Tout individu qui tirerait avantage à se faire connaître pointe spontanément ce moyen gratuit et efficace. L’ami de l’ami de l’ami qui devient ton ami, cela peut être payant. Cela n'enlève pas le sympathique mobile de renouer avec l’ami d’enfance perdu dans le labyrinthe de nos vies.

Je m’étais à peu près juré de ne jamais mettre la patte dans l’engrenage, par peur de passer ma vie derrière un écran à échanger avec de faux amis en négligeant les vrais. Quand s’est rajoutée la menace de la dent vorace des entreprises mercantiles attirées par la manne d’informations privées, je me suis félicité de ne pas me sentir concernée.

Et puis me voilà inscrite sur Facebook depuis aujourd’hui. Grosse nouvelle n’est-ce pas ? Pour moi, oui, en tout cas. Cela a commencé par le site La Recrue que Catherine a inscrit et La Recrue bien sûr se cherche des amis. Suis-je une amie de La Recrue ? Quand on se fait poser cette question et que suit rapidement celle si je suis l’amie de Maxime, de Catherine, d’Éric ... J’ai répondu « oui » à tous. Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour le très noble but de promouvoir les premières œuvres d’écrivains québécois ?!

Me voilà donc faisant partie de ce « méchant » gros album tentaculaire où ma photo se reconnaît à une enveloppe tendue d’une main audacieuse qui n'est même pas la mienne. Il n’y a que la main qui a un semblant d'audace, ma figure, elle, reste sur son quant-à-soi. Tout de même, j'avoue être moins craintive qu’au départ ayant bien réalisé que rien ne nous oblige à donner nos informations personnelles. On peut s’en tenir au strict minimum.

Je suis curieuse de vous entendre là-dessus : Comment vous positionnez-vous vis-à-vis le phénomène Facebook ? Êtes-vous inscrit, seriez-vous tenté ? Avez-vous déjà été faire un tour par curiosité ? Et soyez bien certain que c’est par pur intérêt amical que je vous le demande :-D

Votre amie

13 commentaires:

Karine a dit...

Je suis inscrite sur Facebook depuis un bout de temps... mais je n'y vais presque jamais. En fait, j'y vais quand j'ai une demande d'amis... et c'est pas mal ça! Je fouine un peu sur le site, je vais voir le profil des amis en question... et j'oublie ça jusqu'à la prochaine fois!

Je suis d'une inconstance affligeante, n'est-ce pas!!!

Virge a dit...

Moi j'utilise facebook depuis déjà quelques mois. J'aime bien regarder les albums photos de mes amis, que je ne verrais sûrement pas sinon. Je suis aussi un peu maniaque du Scrabble.

Par contre, je déteste toutes les applications comme Quel genre d'animal es-tu? ou les batailles de zombie...

J'y suis, j'y participe mais j'en laisse aussi!

Mrs Pillsbury a dit...

Je suis coupable, méa culpa J'y vais tout le temps et parle à des gens que je n'ai pas vu depuis une éternité, à des amies du primaire, du secondaire, mais j'adore ça, je peux juste m'y laisser aller et avoir de la compagnie dans sortir dans un bar ! Je bloque la plupart des applications, sauf celles pour les lectures, les films et les événements. Le reste j'en ai rien à faire !

Les tourneurs de page a dit...

On se fait avoir dans le monde du clavardage dans le temps, on se fait avoir dans le monde du blogue, et là facebook, je me suis inscrite, mais en ne donnant aucune information juste pour voir, et j'ai pas aimé, alors c'est pas moi, qui va aller se faire avoir ENCORE là.

Suzanne a dit...

Je suis honteuse et sûremnt considérée comme «vieux jeu» mais non je n'y suis pas et j'avoue n'être jamais allé voir même pour un coup d'oeil. Hon méchante fille...

Venise a dit...

À tous : Jusqu'à date, si on m'inclus qui suis inscrite depuis 1 journée seulement, nous sommes 5 sur 6 d'inscrits. Avant hier, c'était 4 sur 6.
Ça regarde pour que le phénomène soit plus important encore que je l'imaginais. En espérant qu'il y ait d'autres réponses pour un tableau plus juste malgré que je suis tout à fait conscience que c'est parmi les habitués de l'Internet interactif que j'adresse ma mini-enquête !

Grominou a dit...

Je ne suis pas inscrite, ce genre de site ne m'intéresse pas du tout! Et puis, comme je passe déjà beaucoup de temps sur les blogues, faut pas virer fou!

Beo a dit...

Après des mois de résistance... je m'y suis inscrite et au départ: j'y ai retrouvé tout plein d'amis avec qui je suis déjà en contact via des blogs ou autres...

Donc je ne vais pas vous vanter les retrouvailles d'amis du primaires, etc ;)

Les applications du style questionnaires pour savoir quel légume ou fruit vous êtes... ça devient lassant.

Sinon pour se passer un petit message vite fait via le mur où bien savoir la date d'anniv d'un ami: c'est cool!

JULES a dit...

La vérité, la vérité? Je me suis inscrite et j'ai effacé mon compte après quelques semaines... Je me suis réinscrite et je n'y vais presque jamais!!! Si tu regarde ma page, tu ne verras beaucoup de message de ma part... Avec LA Recrue, je vais essayer d'y porter un peu plus mon attention, mais... ce n'est pas mon dada!

Les tourneurs de page a dit...

Comme ton thème s'appelle: se faire des amis, alors je te dis le mieux c'est de s'en faire des vrais dans la vraie vie, c'est pas ici qu'on trouve ça sur le net, désolée mais c'est mon opinion ...

Danaée a dit...

Moi, je suis sur Facebook depuis août 2007 et j'aime bien la formule. Mais bon, moi, j'aime bien Internet en général (j'y ai même trouvé mon mari, alors...)

Bref, Facebook, c'est un moyen facile pour renouer des liens. Évidemment, ce n'est pas l'endroit pour se FAIRE des amis! La vraie vie demeure la vraie vie, quoi! Mais moi, je trouve que c'est fabuleux pour avoir des nouvelles rapidement de plein de gens: photos de voyage, changements de vie, humeur du moment... J'y vais presque chaque jour, mais pas trop longtemps.

Mais tous les quiz et questionnaires, jeux divers... très peu pour moi!

Alors, on va être amies "Facebook"?

Phil a dit...

Je suis sur Facebook depuis plusieurs mois et ça m'a pris un peu de temps à comprendre comment tout ça marchait. J'ai été longtemps sans l'utiliser car tout ce que je faisais était indiqué dans mon profil. Avec le temps, j'ai vu qu'on pouvait contrôler les informations qu'on veut partager et celles qu'on veut garder pour soi. Par exemple, je fais les tests niaiseux et je veux pas que tout le monde le sache. Il m'a fallu un peu de temps pour apprivoiser la machine mais maintenant je comprends le fonctionnement.

Cuné a dit...

Je découvre depuis cette semaine (après m'être inscrite en Décembre dernier, mais sans y aller) et je trouve ça vachement bien. Les anniv signalés, les photos des uns et des autres consultables en un simple clic, les miennes sans plus avoir besoin de passer par Flickr ou Picassa, jouer à chercher si truc ou untel est sur Facebook, celles et ceux qui ne veulent pas être mes ami(e)s (ça trie ! :-D), celles et ceux qui acceptent de suite, bref, c'est rigolo et sûrement très addictif à terme. Faut pas lâcher complètement les chiens.... ;o)