vendredi 3 avril 2009

Je t'écris pour te dire ...

... que c’est presque indécent, je vis à Eastman et je ne t'ai pas encore parlé des Correspondances d’Eastman ! Pourtant des invités de marque ont déjà confirmé leur présence, dont le romancier français Marc Lévy, ainsi que Marie-Claire Blais, triple lauréate du prix du Gouverneur général et Catherine Mavrikakis, dont le Ciel de Bay City a été primé au Grand prix du livre de Montréal 2008. Pour faire durer le plaisir, et le suspense, je vous reviendrai avec d’autres noms à intervalles réguliers pour cette (déjà !) septième édition dont le thème ratisse large, presqu’à la grandeur de notre planète : Nos Amériques.

Mais n’attendons pas la cérémonie d’ouverture pour se mettre dans l’ambiance, en ce moment même où je vous écris, des activités littéraires ont cours. Je le précise car plusieurs croient encore que Les Correspondances, c’est seulement l’événement ayant lieu du 6 au 9 août.

Commençons par le commencement, les jeunes du primaire (2ième et 3ième cycle) à qui on offre de participer à un concours, encadré par leur professeur, en rédigeant une lettre, soit à :

- À un héros américain
- Ou un explorateur
- Ou un ministre
- Ou encore à Biz des Loco Locass.

Être un jeune, je choisirais … ne voulant influencer personne, penchez l'oreille vers mes mots, je vous les dirai en catimini ... Biz de Loco Locass … que ça reste entre nous, hein ?

Parlant de Biz, ça tombe bien, c’est justement celui qui ouvre grandes les pistes d’inspiration pour que s’y engouffrent les jeunes du secondaire :

« Mais allons-nous mourir en nains quand nous sommes nés géants?

J’adore cette phrase, des plus inspirantes parce aussi intelligente qu’optimiste. L’air qu’elle fait respirer est frais et vivifiant.
Pour rajouter à la stimulation, des prix de participation seront tirés au sort parmi les finalistes (deux des plus importants, un ordinateur portable et un ipod nano). Voilà pour la matérialité. Et pour un plaisir plus spirituel ; l'écoute de sa lettre lue par un artiste invité lors d’une sympathique et chaleureuse célébration au cœur du village. Ça stimule un jeune à naître et être un géant !
Le détail de la procédure est ici, tirée du site des Correspondances d’Eastman.

Et les adultes ?

Pour le moment, on vous demanderait votre concours pour trouver des recueils de correspondance et des ouvrages de référence sur l’écriture épistolaire. Cette collection s’ajouterait à ceux offerts par les maisons d’éditions d’écrivains invités aux Correspondances.

Parce que bien sûr qu'à travers l’histoire de la littérature et de l’écriture épistolaire, plusieurs amitiés ont été rendues célèbres. Parmi elles, on retrouve celle de Marguerite Yourcenar et de Jean Cocteau :

Ma chère Marguerite Yourcenar
,
Il n’existe pas hommage du coeur qui approche le don d’un poème.
Puis-je vous remercier de ce livre qui entre par la fenêtre, vole à travers la chambre et se pose enfin sur ma table ?


Joli n’est-ce pas ? Une correspondance moins connue mais qui n’en semble pas moins charmante.

Si vous n’avez aucun recueils, offrez vos mots tout aussi précieux en expliquant brièvement c’est quoi l’Amérique pour vous ? à info@lescorrespondances.ca. Un petit exercice de réchauffement qui réchauffera la planète, sans les gaz à effet de serre !

Toutes ces activités dont le but lucratif est l'explosion du mot écrit vous ont donné le goût d'une correspondance avec Les Correspondances d'Eastman ? Très simple, devenez ami des Correspondances ! En échange d’une contribution de 20 $ par année, vous recevrez des privilèges exclusifs. C'est ici que vous découvrirez les avantages de votre gage d’amitié.

En toute amitié,
Venise

10 commentaires:

line a dit...

Merci de passer le mot si joliment. Ça fait chaud au coeur !

gaétan a dit...

Suis passé dans la région en vélo en 2004. Mes souvenirs sont flous mais rapport à la correspondance.... n'y a t-il pas dans la région un parc ou un endroit en forêt avec des textes d'auteurs sur les arbres ? Remarque que j'ai peut-être vu ça dans une autre région à moins de l'avoir carrément rêvé mais ça je suis moins sûr.

Venise a dit...

@ Line : Pour le chaud au coeur, je suis bien contente ! En espérant que la chaleur se répande ... on aime la chaleur au Québec !

Venise a dit...

@ Gaétan : Je ne doute pas une seconde de ton escapade par ici en vélo. Il y a de l'aimant dans l'air, tu as donc dû être attiré ...
mais pour ce qui est des textes d'auteurs sur les arbres, c'est à Trois-Rivières d'après moi. De la poésie. C'est ce que j'ai entendu dire et que j'aimerais bien aller vérifier un jour.

helenablue a dit...

Oups!

" Mais allons-nous mourir en nains quand nous sommes nés géants? "

J'adore cette phrase aussi!
Merci Venise.

Danaée a dit...

Moi qui ai vécu (et continue de vivre) de belles émotions par le biais de correspondances, je me désole de ne pas avoir encore participé à cet événement. Je ne crois pas non plus que ce soit pour cette année...

Dommage.

Salutations, Venise.

Lucie a dit...

Incroyable, je devrais être au Québec cette fois!

Mélanie J. a dit...

J'ai fait une demande pour un cours tutoral (un genre de stage) avec Les correspondances cet été. J'ai bien hâte d'avoir des nouvelles.

Venise a dit...

Je te souhaite bonne chance Mélanie J.

Mélanie J. a dit...

Haha, justement, c'est que de la chance. On a aucune lettre de motivation ni CV à envoyer, je crois que c'est premier arrrivé premier servi. Dommage.

Sinon j'ai postulé pour la revue littéraire de mon Université en deuxième choix, ce qui me plairait aussi.

Merci!

P.S: Votre mari est chez La pastèque? Cool. Paul demain!