samedi 20 juin 2009

La gestation

Enfin, je prends le temps par le collet pour lui dire de s’asseoir un moment avec moi afin que je vous donne un peu de nouvelle. Si je vous semble un peu débranchée ces temps-ci, ne vous fiez surtout pas aux apparences ! Bien au contraire, je n’ai jamais eu autant en tête, les commentaires, les sites, Internet, cette forme de communication qui continue de me surprendre par ses possibilités qui m’apparaissent presque infinies. Cette boîte à surprises de tous les possibles.

Beaucoup de mon énergie, et celle de Marc (et le webmestre Maxime) vont pour Le Pigeonographe, ce site sur lequel nous travaillons en chœur et avec cœur pour qu’il nous ressemble. On le désire en mouvance, interactif, joyeux, convivial. Dense par l’image et le mot. Vous pourrez bientôt visiter la galerie d’images de Marc, si tout va bien fin juin. Quant à moi, j’y tiendrais une chronique babillarde. Et un fanatique de BD aussi passionné que rigoureux tiendra une chronique richement documentée sur le 9e art. Toujours dans l’interactivité, autrement dit vous pourrez y laisser des commentaires comme dans un blogue.

Autre raison de mon silence des derniers jours, en soirée, je n’ai plus accès à mon ordinateur (fiston en ayant besoin) ce qui bouleverse un peu mes habitudes. Vous comprenez maintenant pourquoi je passe moins le mot. Je voulais vous le communiquer, vous exprimant par là que je ne m’éloigne pas. Je suis même tout près et peux vous revenir dans une couple de jours pour tout le plaisir de l’assiduité.

Je vous laisse sur ce petit paragraphe que je pourrais intituler « Stylo fertile » à l’idée assez mignonne et d’un beau vert tendre.

Je vous en ai déjà glissé un mot, il s’agit du stylo-passeport des Correspondances d’Eastman :
« Sa composition naturelle (amidon de maïs non transgénique) est certifiée par le BPIA (association canadienne de l’industrie des plastiques). Une fois le stylo utilisé, retirez la mine en tungstène du stylo. Ensuite, plantez le corps du stylo dans un pot de fleurs ou bien près d’une plante en pleine terre. Le stylo se décomposera sur une période d’environ 8 mois et servira de fertilisant à votre plante ! De plus, l’embout contient une semence de pin gris qui peut être plantée en pleine terre ».

Photographie ci-dessus : alan budney

16 commentaires:

helenablue a dit...

Et bien , Venise, la terre me semble bien fertile du côté d'Eastman !!
C'est l'effervescence!
je trouve tous ces projets et brainstormings et remue-méninges bien sympathiques et plein d'ouverture...

Et j'attends tout cela avec une impatience non feinte et un trépignement des neurones à son comble !

Je vous embrasse, tous les trois ( quatre même si on pense au fiston!).

Amitiés.
Hélèna

ClaudeL a dit...

Un petit ordinateur pour Fiston... pour la fête des Pères!!!! Pour vous avoir toute à nous, bien égoistement?

Je vous lis régulièrement pour choisir mes titres à la bibliothèque, sauf qu'une bibliothèque de campagne, ça n'offre pas tous les titres, snif!!

s.gordon a dit...

Et si tu colletais fiston, plutôt que le temps? ;)

Quoique avec tout le reste, ces temps-ci, il te faudrait deux ou trois paires de paluches supplémentaires. Et puisqu'on met une seule main au collet, imagine astheure le nombre de collets que tu pourrais empoigner. Geeze.

Bien sûr qu'on t'attendra.

Caro[line] a dit...

J'ai hâte de découvrir votre Pigeonographe !

réjean a dit...

Fiston n'a pas son propre ordi ?!?

Venise a dit...

@ helenablue : Fertile comme Lille ! Oui, l'effervescence de ce juin où en plus de fiston, j'ai 2 autres visiteurs à leurs heures, dont une tante qui vient de quitter et un couple d'amis la fin de semaine prochaine.

Il y a un leitmotiv dans cette maison : "on le fera en juillet", autrement dit tout ce que l'on n'a pas le temps de faire en juin s'accumule dans le dossier "juillet".

Par contre, Le pigeonographe va alors voler de ses propres ailes, ce qui va soulager ceux qui veillent à la nidation. Merci de ton passage qui me fait toujours autant plaisir.

Venise a dit...

@ Claudel : Elle m'a fait sourire, "un ordi pour fiston pour la fête des pères", je vais même la lire à Rémi, le fiston en question. C'est qu'il n'habite pas avec nous à l'année, il est ici pour le mois de juin seulement. Il nous a même offert de s'acheter un portable pour l'occasion et nous avons refusé !!!
Ah, des parents, ça tente par tous les moyens de ne pas faire dépenser les fistons. On essaie de s'organiser, c'est temporaire.

Comme on m'a souvent conseillé pour la Bibliothèque d'Eastman, il y a sûrement une possibilité de demander de commander certains titres ... c'est en même temps que se rendre service, rendre service aux auteurs.

Venise a dit...

@ S. Gordon : Son collet est trop haut : 6 pieds et 2 pouces ! Je vais me contenter du temps et je penche aussi pour me procurer une couple de paluches. Jouer du clavier à quatre mains ... c'est ma tête qui risque de ne pas fournir !

Venise a dit...

@ Caro(lin) : Moi aussi j'ai hâte ! J'ai l'impression d'une mise au monde autant qu'une mise en ligne.

Venise a dit...

@ Réjean : S'il habitait avec nous à l'année, ça serait le meuble central de sa chambre ! Je dis sa chambre parce que dans mon bureau, il y en a déjà deux. Trois, ça me donnerait l'impression que c'est un dortoir d'ordinateurs. Quand il habitait avec nous, le temps de branchement était vraiment quelque chose à gérer. Si on calcule que dans ce temps-là, un ordi moyennement performant se vendait au-dessus de 2,000 $, et que les portables n'étaient alors pas abordables, il n'était pas question d'en avoir plus qu'un. Ça exerce à la négociation !

Maxime a dit...

Bien hâte d'expulser le fiston au grand jour... et là je parle des pigeons, pas de ton fiston de 6 pieds et 2 pouces. ;-)

Laurence a dit...

Un stylo-fumier! Mais c'est extraordinaire! Quelle belle image que ce crayon faisant littéralement pousser des fleurs au bout de sa pointe, engraissant et fertilisant l'imagination!

Venise a dit...

@ Maxime : Le fiston pigeon et sa volée. Le 30, probablement le 30, et pourquoi pas le 30 ? Surtout que c'est notre anniversaire de mariage. On travaille fort, hein Maxime ?

Venise a dit...

@ Laurence : Pas croyable ce stylo ! Moi qui en fait la collection depuis 5 ans (j'ai manqué la première année), cette fois je vais le donner à la Terre.

J'espère que tu viens aux Correspondances :-)

Marsi a dit...

Un sympathique petit test comme il s'en faut parfois dans la vie.

réjean a dit...

Bonne Saint-Jean !