vendredi 26 juin 2009

Quand on fête ses 50 ans !

Enfin, je peux passer le mot ! Petite plage horaire qui me permet de vous parler d’un cinquantième anniversaire qui me fait chaud au cœur. Pour fêter ses 50 ans d’existence dans la joie, il faut accueillir les ans comme un plus. À Eastman, c’est en sagesse et en joie que l’on vieillit, surtout quand on s’appelle La Marjolaine ! Ce théâtre d’été trône dans sa royauté de ferme rouge, tout en haut du Chemin du théâtre (vous aurez bientôt une jolie carte de la localisation dans Le Pigeonographe).

Jeudi, le 25 juin, Marc et moi descendions nos côtes (on a deux pentes ici que même les cyclistes évitent !) quand passent une camionnette de Radio-Canada, rapidement suivie par un camion. Cela ne pouvait être que le Théâtre, la grande vedette ! Que de tralala pour Les premières de classe, me dis-je. Aussitôt l’heure des vacances sonnée, Les Premières de classe (Diane Lavallée, Nathalie Coupal, Martine Francke Caroline Lavigne) envahissent Eastman dans le but de s’amuser en vous amusant, avec cette adaptation de Casey Kurtti par Michel Tremblay.

Le Théâtre La Marjolaine, le croirez-vous, fête ses 50 ans ! Radio-Canada n’est pas passé à côté, c’est preuves à l’appui, que le vidéo fait défiler ces 50 dernières années. Sa fondatrice, Marjolaine Hébert, le piano rouge de Claude Léveillé, Albert Millaire, et plusieurs autres témoignent de cette histoire de cœur et de passion. Et évidemment que Marc-André Coallier, celui qui l’a ressuscité, y va de quelques anecdotes.

J’étais toute heureuse de découvrir leur passage ce soir-là aux Informations et encore plus de pouvoir partager ce 4 min 56 avec vous qui n’étiez peut-être pas au poste. Imaginez-moi impartiale, il le faut, afin de me croire si je vous dis qu’il vaut la peine d’être vu ! On ne cache pas les fautes et les failles de cette maison de ferme convertie en Théâtre, ce qui en fait le charme.

Cette histoire se suit comme celle d’un roman avec ses rebondissements, ses points de chute, son dénouement, et son histoire à poursuivre. L’action s’écrit là sous nos yeux !

* * *
De mon côté, ça ne fait pas neuf mois que j’y travaille mais j’ai tout de même l’impression que je vais bientôt accoucher : Le Pigeonographe va venir au monde, au plus tard le 30 juin. Que j’ai hâte de vous le montrer !

16 commentaires:

gaétan a dit...

Bon accouchement alors. La date se précise ?

helenablue a dit...

Bon anniversaire à La Marjolaine, et plus que hâte de voir le Baby !!
:-)

Beo a dit...

Bonne fête au Théâtre de la Marjolaine! Et un maudit point de nuls à RC dont on peut pas regarder les vidéos :(

Venise a dit...

@ Gaétan : La date est précise par les Humains, mais la Nature en décidera peut-être autrement ;-)...
De la mère Pigeonne

Venise a dit...

@ helenablue : Nous aussi. On a même hâte de l'entendre roucouler.

Venise a dit...

Te voilà assez cocci, Béo !

Une coccinelle perplexe de ne pouvoir accéder aux vidéos de RC. Ça fait pas très international ! J'espère entendre quelqu'un du local dire qu'il y a accès, c'est peut-être un problème passager, comme du temps où ils en profitaient pour nous remplir l'écran de la face d'indien.

Beo a dit...

Oui, j'aime assez la coccinelle de Gotlib pour la porter ;)

Pour RC: ça fait au moins un an et demi qu'ils ont changé leur affaire et je n'ai jamais pu y accéder depuis. J'en connais d'autres qui sont à Montréal et que ça fait pareil.

Je fais avec... c'est juste frustrant des fois!

Suzanne a dit...

Euh je veux pas ëtre rabat-joie mais le lien «fonctionne» très bien et le vidéo est intéressant à voir et entendre. J'ai des ami(e)s d'Europe et d'aileurs à qui j'envoie régulièrement des vidéos provenant de Radio-Canada et ils y ont accès aisément aussi.
Bizarre quand même que Béo n'y ait pas accès sirop de sirop.
Bon anniversaire à ce superbe théâtre et j'ai également hâte de voir ce que tu nous annonces de nouveau gentille dame.
À très vite.

P.S. Je viens d'acquérir le dernier de Jacques Poulin. Hep!!!

Beo a dit...

Suzanne, à chaque fois que j'essaie: ça me demande de charger un logiciel spécial et c'est rendu là que tout fouère... Je n'ai jamais réussi à charger ce maudit logiciel, par conséquent: jamais réussi à visionner. Mais c'est pas si dramatique.

Venise a dit...

@ Béo : C'est vrai que c'est pas dramatique mais, malgré tout, sans vouloir mettre le fer dans ta plaie, pour toi qui nous suit avec coeur d'où tu es, j'avoue que les vidéos de Radio-Canada sont à savourer. Peut-être qu'un jour quelqu'un pourrait se pencher sur ton problème (à tout problème, sa solution). Je ne m'y risque pas, je suis plutôt nulle en la matière. Et donc assez passive !

Beo a dit...

J'avoue être un peu passive aussi, dans le sens qu'après des mois de tentatives infructueuses: je passe à autre chose.

Heureusement qu'il n'y a pas que par ce biais que je peut suivre l'actualité de chez-nous ;)

Trader a dit...

Suis jamais allé à La Marjolaine. Par chez-nous il y avait le Théâtre de la Marguerite (fondé par Mariette Duval et George Carrère, très chère, en 1967). J'y avais été voir une représentation.

C'est un nouveau groupe de comédiens qui a racheté la grange (elle aussi).

(Oh, Serge Bouchard a repris du service hier soir. Les soirées magiques sont recommencées.)

Suzanne a dit...

Bonjour Béo
Je te cite: « ¸[...] à chaque fois que j'essaie: ça me demande de charger un logiciel spécial et c'est rendu là que tout fouère[...]
Là tu m'en bouches un coin!!! On te demande de télécharger un logiciel? Ô là c'est à R.C. que tu devrais t'informer car mes ami(e)s outre-mer n'ont aucunement besoin de télécharger pour voir les vidéos de R.C!!!
Enfin comme tu dis ce n'est pas si dramatique mais c,est vraiement bizarre.
Belle journée tout de même et suis ravie de pouvoir te lire.

Trader a dit...

Je crois que c'est pas étonnant, au contraire, que la lecture d'un fichier vidéo requiert un petit logiciel à télécharger.

Je l'ai fait sur quelques sites de confiance sans aucun problème.

Les Européens ont peut-être besoin de se synchroniser avec les nôtres et vice-versa...

;)

Venise a dit...

@ Trader : Je vais bientôt avoir du temps pour les soirées magiques de Serge Bouchard, Le Pigeonographe sort demain. Sort de nos mains ... de nos têtes, de notre coeur, de nos rêves ... (soupir).

Venise a dit...

@ Béo : On ne peut pas dire que les gens ne tiennent pas à ce que tu vois les vidéos de Radio-Canada ! On a à coeur Radio-Canada, ces temps-ci, comme tout ce qui est en péril, on se met à l'apprécier.