dimanche 26 juillet 2009

En quête d'insolite

J’éprouve une attirance forte pour sortir de l’accoutumée et en plus j’adore l’insolite qui nous projette hors de la routine. Alors, j’ai étiré des réalités insolites qui pour certaines le sont à peine (tirer par les cheveux comme on dit), d’autres le sont un peu plus. Si le cœur vous en dit, la tête aussi, amenez-nous en de votre cru.

Métier : lecteur
Je pensais enfin qu’on parlerait du métier que j’aimerais exercer à plein temps : lire pour une ou un groupe de personnes, en privé ou sur une scène, en autant que j’habite des personnages et que je partage ma passion de dévoreuse de romans, deux passions pour le prix d’une. Mais non, ce n’est pas de ce métier que Le libraire nous entretient mais d’un encore plus insolite, la personne engagée par une maison d’édition pour lire une œuvre déjà publiée pour en recommander ou non la traduction. Y paraît que c’est un métier passionnant, je l’espère car « Le Monde » y consacre 5 articles.

Insolite Photo
La photo est celle choisie par Le Libraire pour illustrer le métier de lecteur. En soi, je la trouve comiquement insolite. Pas vous ? En tout cas, je craque.

On craque parfois sous le charme ou l’insolite d’une photo et voilà que nous devons la retirer de son blogue de toute urgence. C’est ce qui m’est arrivé sous le billet de Cabaret de Michel Vézina. J’ai trouvé une photo rigolote de monsieur Vézina, ai écrit le nom du photographe Éric Carrière sous le texte et ai reçu un avis de celui-ci de payer ou retirer. Devinez qu’est-ce que j’ai choisi ? Si voulez la voir, Google va vous aider, vous tapez « Michel Vézina – optez pour « image » et vous le verrez penché, un œil en coin au coin d’un building en brique avec un air de sympathique détective.

Insolite Vidéo
Ici, l’insolite vient de la quantité. Je vous ai présenté le premier extrait de Robert Maltais, celui-ci a continué sur sa lancée et en présente sept. Je dis bien sept. La dernière serait l'explication du pourquoi avoir écrit « Le curé du Mile End ».

L’autre vidéo insolite l’est par son contenu, selon mon regard à moi en tout cas, le degré d’insolite variant d’une personne à l’autre. Le vidéo de L’enfant du soleil de Neil Thomas est d’une durée d’à peine 2 minutes mais suscite la curiosité.

De l’insolite en abrégé pour ne pas vous fatiguer inutilement (titre insolite !) :

La bibliothèque du pape en rénovation
Une bibliothèque de 1,6 million d’ouvrages, des milliers de manuscrits inédits, plus de 20 000 objets d’art… Présentement en rénovation, je vous suggère une tournée des lieux par le journal « Le Monde »

L’auteur du Multidictionnaire à Eastman
Est-ce si insolite ? Presque, puisque parmi les noms vedette Marie-Éva de Villiers passe un peu inaperçue. La conférence s’intitule Le bonheur des mots en Amérique française. Dimanche, 9 août 13 h 15. Prix d’entrée 8 $, Ainés 6$, Amis des Correspondances 5$

L’illustration « Les contreforts de l’Hurricanthe » ... (vignette en haut à gauche)
Déjà juste le nom met la puce à l’oreille, il y a de l’insolite dans l’air. Quel illustrateur de mon cœur se trouve à être insolite juste de par l’originalité de son imaginaire ? Marsi, vous avez deviné ! Déjà insolite par l’image, quand on se met à inventer des mots, comme Hurricanthe, un mariage entre hurricane signifiant ouragan et –canthe : suffixe pour désigner des fleurs. Contreforts : chaine de montagnes qui sert d’appui à une chaine de montagnes principal.
Quel est le secret de la vignette, qu’est-ce qu'elle a l’air en long et en large ?
Sur l’Agrafeur, sous la première image, les hippocampes, cliquez sur la deuxième.

4 commentaires:

ClaudeL a dit...

Être payée pour lire: mon rêve. Mais je pense que je n'aurais pas les qualifications, pas assez érudite. Probablement encore moins en France.

Julie GravelR a dit...

Oh, oh! Pour la photo retirée... Ça montre que bien des gens sont à l'affut de l'utilisation qu'on fait avec les photos... Et surtout s'ils gagnent leur vie avec! C'est pareil pour les textes, pour les auteurs concernés. La belle bataille du droit d'auteur, quoi!

Salutations, en passant!

Venise a dit...

CLaudel : J'avoue que ça touche à un de mes rêves aussi. Et finalement, je me suis organisée pour toucher un peu à mon rêve, mais sans le gain financier. Un détail ;-»

Venise a dit...

@ Julie GravelR : Il a été courtois au moins, il a signé son deuxième courriel : "sans rancune".
Il doit être occupé en diable à semer des avertissements parce que c'est pas évident. N'importe qui demande une photo de Michel Vézina à Google, il apparaît cette photo à plusieurs reprises. Et elle est excellente.

Je me demandais pourquoi on voyait toujours la même photo de Michel Vézina partout. Maintenant, je sais.

À la bonne heure de t'avoir encore comme lectrice :-), ça me fait toujours chaud au coeur.