samedi 15 août 2009

La clôture

J’aurais aimé vous parler de la cérémonie de clôture, à partir de Eastman mais la vie étant ce qu’elle est avec ses heures qui s’égrènent trop vite, me voilà à la Vieille Usine, toujours à L’Anse à Beaufils, fuyant le soleil qui me fait renne au nez rouge, même avec de la crème solaire force 60 et un chapeau !

Il y avait aussi l’option de laisser tomber et ne pas en parler du tout. J’aurais trouvé ça dommage, parce que c’est l’heure de la reconnaissance et je crois tellement à cette valeur. Ne serait-ce que pour la reconnaissance à ces bénévoles qui se dévouent dans l’ombre pour mettre l’événement en lumière. Sans eux, bien sûr, les Correspondances d’Eastman n’aurait pas lieu. J’en ai croisé combien, aussi concentrés que consciencieux à placer les (trop) nombreux visiteurs pour le nombre de sièges à la Terrasse et dans le théâtre même La Marjolaine. Ils irradiaient de cette beauté propre à la dévotion silencieuse. Je nomme le poste de placier, mais chaque jardin a ses fées – et quelques lutins – vous offrant la panoplie du parfait épistolier. Et que dire des propriétaires qui ouvrent la porte de leur emplacement privé pour nous faire bénéficier des plus coins de la région. Je ne nommerai pas toutes les fonctions qui exigent des bénévoles, mais avec un régiment de 125 bénévoles et 12 espaces d’écriture, ça vous donne une bonne idée. Même les quelques personnes engagées dans le sens lucratif du terme, inévitablement, font du bénévolat. Un merci particulier à Line Richer, la joyeuse chef d’orchestre depuis sept ans qui, une première cette année, a présenté les écrivains, brièvement à sa manière simple et naturelle qui donne le ton. C’est de la passion ça mes amis, de la passion qui se rétribue par l’amour du partage !

La cérémonie récompense les participants au concours de la Poste restante, organisé par Denise Neveu. Je ne vous ai même pas dit quel était le thème cette année. Inspiré du très beau livre Confessions animales - Bestiaire et son CD, lu par l’auteur, Serge Bouchard, on invitait les participants à mettre des mots dans la bouche (gueule !) du colibri ou de l’ours blanc. On donnait des pistes inspirantes et en plus, cette année, on misait sur la brièveté (pas si facile la brièveté !), suggérant d’y aller par le genre télégramme ou courriel, mais pas à prendre au pied de la lettre ! Quatre des cinq lauréats étant sur place, ils ont reçu leur Prix (des livres !) des mains des très fidèles, Francine Ruel et Dany Laferrière qui en ont fait des lectures senties. Un seul homme sur cinq, je le mentionne car, ai-je besoin de préciser que l’homme épistolier est un oiseau rare. J’ai remarqué cependant que plusieurs hommes accompagnent leur épouse et se laissent prendre au jeu de la littérature, ce que j’ai eu le plaisir d’entendre de la bouche de certains.

Si vous désirez quelques chiffres, des informations officielles, le journal la Tribune vous en donne ici.

Aussitôt que les dates de la prochaine édition seront connues, je vous en fais part. Je pense à ceux qui ont le goût de se planifier cette expérience palpitante.

Ah ... mission accomplie !

P.S. : Je brûle sous le soleil et je brûle aussi de babiller sur mon voyage vacances, alors rendez-vous bientôt pour le reste des vacances à la Babillarde du Pigeonographe.

N.B. : Mes photos sont plutôt floues, elles sont prises du balcon. À noter que le décor de la pièce qui joue à La Marjolaine cette été Les Premières classes étaient de nouveau en place.

10 commentaires:

réjean a dit...

Vous avez vraiment fait une bonne série de reportages. Les Correspondances vous doivent beaucoup.

helenablue a dit...

Hum , Réjean a raison ...

Hâte de lire tes babillages et autres babillardises sur la Gaspésie, miam !

Venise a dit...

@ Réjean : Merci ! Je le prends, même si c'est dans ma nature de passer le mot !

Toujours en direct de Percé où il fait 17C ce soir. Demain, chance de pluie à 60%, disons que nous avions prévu le coup !

Venise a dit...

@ helenablue : Mon premier babillage est en ligne et je ne me suis même pas encore relu.

J'ai vraiment hâte de partager mes photos, je faisais mes premières armes avec un appareil numérique et je me suis fait un fun noir de photographier des choses ordinaires sous différents angles. Première fois aussi que j'utilise un zoom. D'ailleurs, de ce clic je me rends à la Babillarde, j'en ai une bonne à raconter.
Tourlou !

Laurence a dit...

Chère Venise,

Merci pour ces notes et réflexions sur les Correspondances... ça m'a permis de sentir que j'y étais un peu, moi aussi, même si je n'ai pas pu en profiter cet été. L'année prochaine, j'espère!

xx

ClaudeL a dit...

Juste pour cette phrase: "Ils irradiaient de cette beauté propre à la dévotion silencieuse", je vous dis merci d'avoir écrit ce dernier billet sur le sujet. Quant aux chiffres dans le journal, j'y préfère cent fois votre blogue. C'est rendu que je ne trouve rien dans un article de journal.
Je m'en vais tout de go vous suivre sur le Pigeonnier.

Venise a dit...

@ Laurence : J'espère que c'est un "espère" qui va se concrétiser. Tu t'offrirais là, toi et ton amoureux, beaucoup de plaisir contemplatif mêlé à une nourriture de l'esprit qui perdure. C'est riche à n'en pas douter.

Venise a dit...

@ Claudel : Merci, merci, trois fois merci. C'est que je relisais cette phrase que vous apportez sous mes yeux et je bénissais les dieux de l'inspiration de me l'avoir soufflée à l'oreille pour tous ces donneurs anonymes le méritant au-delà des mots.

J'espère que vous vous êtes amusé au Pigeonographe. J'y rajoute une autre chronique bientôt, c'est que les anecdotes pleuvent ici. J'en profite pour mentionner que le lien du pigeonographe dans ma liste de blogues fonctionne seulement si l'on clique sur le titre.

Venise a dit...

@ Claudel : J'ai éprouvé des problèmes informatiques au Pigeonographe. Vous m'avez laissé un message sous ma dernière chronique Barachois, j'ai été obligé de la copier et la publier de nouveau pour vous laisser un commentaire, j'étais incapable de le faire sous le vôtre.

Donc, la réponse à vos intéressantes questions ;-) est sous La plage de Barachois à Barachois.

Anonyme a dit...

Tiffany Taylor is an expert when it comes to the art of attracting and seducing women. She has written [B]pandora jewellery[/B] several books about the topic but Guy Gets Girl is probably the most famous of those. Guy Gets Girl serves as a man's guide into understanding just how a [B]pandora necklaces[/B] woman thinks and what she really finds attractive in a guy. It offers techniques that guys need to know before they even jump into the dating scene.


With Tiffany Taylor's guides into the psyche [B][URL=http://www.etiffanystore.com]tiffany[/URL][/B] of women, you won't ever have to worry about not finding yourself a hot date to take to a special event. With the techniques and secrets that she reveals, you'll no longer find yourself envying that guy who seems to have been born with a natural talent to [U][B]pandora necklaces[/U][/B] attract women. You too can be a chick magnet. It doesn't even matter what [U]pandora necklaces[/U] you look like. Physical appearance such as height doesn't [B]pandora beads[/B] even come into the equation.

Tiffany Taylor's book guides you step by step from mustering [B]pandora beads[/B] and increasing your confidence level to making advanced seduction techniques to make her want you even more. Tiffany Taylor reveals that men really don't know much about women and what they find attractive in a man. Some of the techniques are so advanced that [B][URL=http://www.etiffanystore.com]tiffany bracelets[/URL][/B] even women find themselves in shock when they read about it. The best part is they [B]pandora bracelet[/B] all work!

When it comes to getting advice about a woman, who else would be great at giving it than [U]pandora[/U] a woman herself? That's exactly what Tiffany Taylor has done. She has given men a chance at being successful with women and in such an easy step by step way. If you've [U][B]pandora bangles[/U][/B] ever found yourself thinking that finding dates and attracting women is a hopeless [B]pandora necklaces[/B] case for you, think again.

Tiffany Taylor's Guy Gets Girl will revolutionize the way your dating and love life has been. You'll find [B][URL=http://www.etiffanystore.com]tiffany charms[/URL][/B] yourself going from zero dates to chick magnet with her book. The great thing about this book is that it doesn't just teach you how to pick women but also teaches you [U]pandora bangles[/U] how you can boost your confidence, how to get ready for a date and how to improve your relationship with a woman. Basically, what you've been looking for in how to understand women is all [U][B]pandora bracelets[/U][/B] there in Tiffany Taylor's Guy Gets Girl.