samedi 19 septembre 2009

Le Québec se distingue en littérature

Aussitôt que j’ai le dos tourné à l’actualité littéraire (étant si occupée ces temps-ci), il s’en passe des belles, et de vraiment belles. Quatre nominations parmi la première liste du Prix Fémina, du jamais vu, paraîtrait-il :

  • Dany Laferrière - Énigme du retour (En nomination aussi pour le Médicis)
  • Catherine Mavrikakis - Le Ciel de Bay City
  • Gil Adamson - La Veuve
  • Neil Bissoondath - Cartes postales de l’enfer

Et comme si ce n’était pas assez pour se réjouir s’ajoute une nomination pour le Prix Goncourt :
  • Edem Awumey - Les Pieds sales

Tout le monde en parle mais on ne parle pas de tout le monde ! Disons, que le Voir s’est particulièrement penché sur Dany Laferrière, ce magazine culturel Voir que l’on peut maintenant voir à Télé-Québec (mercredi à 21 h, et des reprises). Y voir la frimousse des ces journalistes que l’on suit depuis longtemps.

Aux côtés de Tristan Malavoy-Racine, nous y découvrons un Dany Laferrière confortable, détendu, grave. Grave pour parler de la gravité de son dernier roman, Énigme du retour. J’ai eu l’impression que monsieur Laferrière se transforme (ou transforme son image va savoir !), ce familier des entrevues. La quantité de romans (19 !) qu’il a écrits ayant été très bien couverts, il est inévitablement un habitué des entrevues. On l’a d’ailleurs vu se réjouir d’une question jamais posée jusqu’à date, question très directe de l’animateur, Sébastien Diaz : Êtes-vous quelqu’un de triste ? Vous pouvez voir la réponse à l’émission Voir :

Entrevue télévisuelle à Télé-Québec :
http://video.telequebec.tv/video/1635/l-enigme-du-retour-de-dany-laferriere-aux-editions-boreal

Présentation détaillée de Dany Laferrière et son dernier roman :
http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=5&section=10&article=66610

Présentation brève de Énigme du retour :
http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=5&section=10&article=66458


Au tour des autres maintenant ! Le Voir a fort affaire pour parler de cinq nominations à des Prix importants !

18 commentaires:

réjean a dit...

Question quiz : Qu'ont-il en commun à part d'ëtre publiés en France et donc d'avoir accès aux prix littéraires ?

Beo a dit...

Enfin une vidéo que j'ai pu regarder!!!!!!!!!!!!

Merci Venise et je la garde en banque pour quand je lirai ce dernier roman de Dany.

J'ai la chance d'avoir une nouvelle amie qui a vécu en Haïti et qui est une mordue de Laferrière.

Sinon, c'est une belle brochette de nominés.

Venise a dit...

Question quiz ou question souricière ? C'est vrai qu'ils ont tous cette chance (?) d'être publiés en France. Autre question souricière, est-ce que cette année, il y aurait eu plus de publications en France du côté québécois, ce qui expliquerait cette grande proportion ?

Toujours est-il que si on sort des questions pour entrer dans les faits, ils ont été sélectionnés, et auraient pu ne pas l'être !

Venise a dit...

@ Béo : Autrement dit, si je comprends bien, elle va te prêter le roman ? Donc, pas besoin de le faire traverser l'atlantique à grands frais ?

Beo a dit...

Ouiiiiiiiiiiiiiii, elle m'a déjà fait parvenir 3 volumes cette semaine et en comptant celui déjà lu... ça en fait déjà 4!

Elle vient tout juste de terminer la lecture du petit dernier.

J'ai volontairement omis de mentionner que c'est tout récent que Laferrière est publié au sein d'une maison d'édition française.

Il se targuait même de ne pas le faire et d'être connu, lu et populaire. Il fut un temps où ça faisait partie de sa fierté rebelle ;)

Donc: de dire que le nombre de Québécois publié au sein de maisons d'éditions françaises explique la liste des nominés est une affirmation pertinente selon moi.

Venise a dit...

@ Béo : Je suis contente pour toi, c'est le fun ! Et puis pour ce cher Dany Laferrière, moins rebelle et plus populaire lui va bien. Il a l'air bien dans sa peau.

Beo a dit...

Oui il est bien dans sa peau, je crois que c'est ce qui l'a aidé à faire le pas du Sud au grand Nord ;)

Moins rebelle... je sais pas. Une évolution dans la sagesse n'exclue pas une certaine rebéllion ;)

réjean a dit...

Non, Venise, ce n'est pas la réponse. Cherchez encore.

Venise a dit...

Flûte ! C'est une vraie question quiz ?! J'ai failli trouver ... 3 sur 4 sont édités chez Boréal. J'aurais aimé 4 sur 4, la question aurait été réglée. Je cherche encore ... et n'oubliez pas de m'aider ceux qui ont l'habitude des éclairs de génie !

Venise a dit...

Erratum : J'aurais dû dire 4 sur 5 sont des Éditions Boréal. J'oubliais le Goncourt.

réjean a dit...

Voyons donc, Venise, vous si perspicace... On lance un appel à tous ?

Carole a dit...

( ma chère Venise, rien à voir avec la choucroute) "si on se ligote, c'est à la liberté de choisir" : ma pensée achoppe sur ton commentaire. Ligotée mais consentante ? :-)

Venise a dit...

Réjean ... Je pense que je l'ai ! Aucun n'est né au Québec. J'espère ne pas être dans le champ de patates cette fois.

Venise a dit...

Carole : J'achoppe aussi. Va falloir que tu m'expliques un peu plus, parce que là, je ne pige que dalle !

réjean a dit...

Bravo ! Je le savais que vous finiriez par le trouver. Vous gagnez toute mon admiration. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le Mavrikakis. Je vais sûrement lire le Laferrière.

Laurence a dit...

J'aime bien le nouveau magazine Voir télé, c'est vrai que ça fait plaisir de mettre des visages sur des noms (sûrement mon petit côté écornifleuse...). J'aime la formule "filmé dans la salle de rédaction" et l'animateur qui se promène d'un bureau à l'autre comme le gars du courrier pour glaner des opinions et des commentaires ici et là. Je dois avouer cependant que j'aimerais parfois donner un bon massage et une session de méditation à Sébastien Diaz... trop nerveux et "speedé" à mon goût... bon, il va peut-être devenir plus zen, l'expérience aidant. ;-)

Laurence a dit...

Oh, et puis pour "m'enligner" dans le sujet du billet de Venise: applaudissons! C'est merveilleux de voir que nos écrivains se taillent une place sur le marché francophone international, enfin nominés à des prix prestigieux! Il était temps! J'imagine que les politiques éditoriales sont de plus en plus tournées vers les partenariats internationaux, bin quin, ça fait du bien!!

Venise a dit...

@ Laurence : Je suis contente que tu donnes ton avis sur l'émission. J'ai presque honte de le dire, je n'ai pas encore eu l'occasion de la voir en entier. Pourtant, j'étais la première contente d'apprendre son apparition à Télé Québec (j'aime de plus en plus cette station).

J'aime ton expression "Bin quin ça fait du bien ! pour parler de la littérature québécoise qui sort du pays ! Cré Laurence, toujours aussi allumée !