vendredi 26 février 2010

Le vrac d'un vendredi

Les conseils d'une lectrice aux écrivains
Je picorais les sujets « vrac » quand tout à coup, la très inventive Chantal Guy a lancé un « jeu » de lecteur. Ce n'est pas ainsi qu’elle le présente, plutôt comme 10 conseils de lectrice aux écrivains, ensuite, elle nous lance la balle. Ses conseils sont tellement pertinents que j’en avais presque pas à rajouter. Malgré qu'un esprit critique trouve toujours ! Mon premier est dans l’ordre du détail, le deuxième ... pas mal moins :

1. Je sais que c’est tentant de vouloir nous mettre de la couleur plein les yeux, mais il y a des manières plus subtiles, ou originales, ou précises que donner la couleur de chaque chose. Et en passant, on en peut plus des yeux verts (quand tu lis à haute voix pour quelqu’un tu remarques tout tics de langage). On s’entend que c’est beau des yeux verts, mais attention, rares. J’ai vu jusqu’à deux ou trois paires par roman …

2. Vous n’êtes pas notre ami, mais un écrivain. On ne désire pas nécessairement avoir votre opinion sur chaque sujet, même si vous pensez être déguisé (mal parfois) en personnage, ça se voit que c’est vous. Le gros indice est quand certains personnages se ressemblent un peu trop …

* * *
Il est évident que l’on a tous des petits conseils sur le bord de la bouche comme lecteur, en restant conscient qu’en grande majorité, on n’a pas réussi le tour de force de mener un roman à terme. Bravo pour cette détermination et bravo pour accepter de s’exposer ... aux conseils !

- - - Ne vous gênez surtout pas de vous répandre en conseils - - -

Des liens qui se tendent pour se donner la main
Cuneipage, une blogueuse de France, a eu une idée du tonnerre et ces coups de tonnerre ont été entendus par toute la blogosphère. Elle a décidé un de ces jours, et de son seul accord, de parcourir le monde virtuel francophone et relever tout blogue qui parlemente de littérature. J’imagine qu’elle n’avait absolument aucune idée de l’ampleur que ça prendrait.

Elle a publié sa première liste de blogues le 27 novembre 2009 et encore hier elle reçoit ce genre de commentaire « Super, époustouflant, quel travail ... mais snif, snif, mon blogue n’y est pas ». 592 blogues de littérature sont fiers d’y être, et 328 commentaires en témoignent. Cuné conclut en disant qu’on ne viendra pas lui dire qu’on ne lit plus.

Je conclus en disant qu’on ne viendra pas me dire qu’on écrit plus ! On a jamais autant écrit sur ce qu’on lit, en se passant des sacro saints critiques détenteur de la vérité infuse.

Lire, quel jeu fabuleux !
Est le slogan du Salon du livre de l’outaouais qui bat son plein en fin de semaine. Je connais plein de blogueurs, écrivains, éditeurs qui y sont présentement. Je les vois par le gigantesque trou de serrure qu’est Facebook. Bon Salon !

Mes lectures
Je n’ai pas été bien loin pour aller quérir cet item de vrac ! Je veux vous en parler parce que je suis prise sous une brique de presque 700 pages. Le saviez-vous que cette Canicule des pauvres, vedette de La Recrue était un univers de personnages ? C’est la première fois que l’on choisit un roman aussi consistant en nombre de pages, alors Dérives qui fait lilliputien à côté de Goliath, attend. Et moi aussi j’attends. Et vous aussi vous attendrez mon commentaire de lecture ... Heureusement que la lecture à haute voix prend les devants qu’importe les David ou les Goliath. Donc, Passion Japon avance joyeusement, parce que voyager avant de s’endormir, ça fait bien rêver.

13 commentaires:

Karine:) a dit...

Je les aime bien, ces petits conseils! Bon, je ne suis pas placée pour donner des conseils à quiconque mais je dirais un truc genre: "quand vous utilisez un mot recherché et rare, il est inutile de le placer 40 fois dans le texte... faut pas faire comme Stephenie Meyer et son "marmoréeen"!!!

Et dans le même genre... quand un personnage a une caractéristique particulière, pas obligé de la répéter aux 5 pages... je me souviens plus quel livre avait une héroïne qui avait les yeux vairons... mais sérieux, c'est tout ce dont je me rappelle du livre tellement ça m'avait énervée!!!

Et j'aime particulièrement le dernier conseil de Chantal Guy; ne pas écouter les lecteurs pleins de bonne volonté!!!

Pierre H.Charron a dit...

J'achève bientôt la brique La canicule... Des personnages et des personnages !!! j'en reparle bientôt par chez-nous.

ClaudeL a dit...

Je plancherai sur la question à mon retour du Salon: mon lunch est prêt, mes livres aussi, quelques cartes d'affaires. J'y vais autant comme lectrice qu'en tant qu'auteure, mais pas de livre récent alors moins de pression. N'étant pas vedette, je vais essayer de ne pas trop regarder les longues lignes d'attente... à côté de notre stand!

gaétan a dit...

Venise
Et bien moi j'ai terminé La canicule.... et je viendrai ici lire ce que tu en a pensé.
Je viens de commencer Cowboy de Louis Hamelin...

Venise a dit...

Karine : Je les trouve bien tes conseils. Ce sont de ces petites choses agaçantes, ce ne sont que des tics de langage mais qui viennent gâcher une partie du plaisir. Ça arrive particulièrement aux personnes qui lisent abondamment, il me semble.

Venise a dit...

Pierre H. Tu ne pouvais qu'être attiré par ce roman (je commence à connaître le lecteur que tu es). Je me souviens d'ailleurs que tu as parlé longuement à l'auteur au Salon du livre de Montréal et que tu l'as trouvé très sympa.

Venise a dit...

ClaudeL : C'est le fun, nous aurons ta voix pour nous en parler de près de ce Salon. J'ai bien hâte.

Venise a dit...

Gaétan : Tu es bien délicat d'attendre avant de me dire ton opinion, je vais apprécier plus après ma lecture. D'ailleurs, il faut que je le continue, j'ai peur d'oublier des fils (comme dans fils de marionnettes pas comme fils à papa !), etil y en a plusieurs !

Dominique a dit...

Super votre lien vers les conseils d'une lectrice, je me suis bien amusée à le lire et j'aime aussi le commentaire de Karine sur l'utilisation à répétition de termes recherchés
nous lecteurs ne sommes pas tout à fait idiots effectivement
Le livre qui semble être votre lecture du mois me tente je vais peut être me laisser aller

ClaudeL a dit...

Et l'auteur de Canicule des pauvres a deux blogues. Je vous le dis au cas où...
http://www.blogger.com/profile/17492978090631356267

Je ne comprends pas comment Renaud-Bray peut parler de premier roman alors que l'auteur-blogueur disait le 15 décembre 2009 qu'il travaillait son quatrième!!!

À suivre...

Venise a dit...

@ Dominique : Très amusant ces conseils... en espérant que les écrivains les trouvent aussi amusants ! La canicule des pauvres ? Si vous vous laissez tenter, vous pourrez vous comparer votre opinion avec la dizaine d'autres rédacteurs de la Recrue. Personnellement, j'adore lire plusieurs visions d'un coup sec, quand je me suis fait la mienne. Pas avant, ça j'aime moins !

Venise a dit...

ClaudeL : Oui, merci je savais qu'il a un blogue mais peut-être que d'autres l'apprendront, bonne idée de le mentionner.

La Canicule des pauvres est son premier roman mais son troisième livre puisqu'il a écrit deux recueils de poésie auparavant. Et il y tient !
J'ai pris cette information dans son blogue.

helenablue a dit...

Je me suis régalée avec la renarde et le mal peigné comme tu n'as jamais cessé de le penser...
J'en parlerai plus généreusement plus tard.
Et puisque Gaétan parle d'Hamelin, je viens de lire "L'humain isolé", toujours dans cette collection Ecrire aux Editions Trois Pistoles, Ah, si ce n'est déjà fait je t'encourage à découvrir celui là aussi, aprés Origines de Mistral.
Je trouve cette idée de faire écrire aux écrivains ce qui les a poussé à écrire et ce qui les motive des plus lumineuses...
Maintenant, c'est La rage qui m'attend!


Hallucinant ce travail de recherche de Cuneipage!

Toujours aussi délicieux de venir lire tes chroniques chère Venise!
Bises.
Blue