dimanche 23 mai 2010

Par ici et par là

Chronique au « je »
C’est dimanche par ici ... et par chez vous ? Tout le monde est dehors (quand il n’y a pas de hockey), on délaisse les écrans et on regarde la vie directement dans les yeux. Moi de même. Aujourd’hui, direction Montréal ; librairie Monet ! Eh oui, je reste bien plantée dans le milieu du livre ! Aujourd’hui, jour BD, pendant que le rabais cours, pour la dernière journée, si je ne m’abuse. Attention, ça vaut la peine 30% de réduction si vous en achetez une douzaine et plus. Nous, on se met à trois, aucun règlement ne le défend (on démêle les $ après) !

J’ai terminé hier un roman que je n’ai même pas eu le temps d’annoncer « Pleurer comme dans les films ». Un beau titre. Critique à venir, j’essaie de démêler mes impressions et ce n’est pas évident. Auteur d'un premier roman (déjà écrit un recueil de nouvelles) : Guillaume Corbeil.

En attendant, quant à être derrière votre écran, pourquoi ne pas prendre connaissance de ceci :

Prix mérité (à mon avis !!)
Maleficium de Martine Desjardins (Alto) a échappé le Prix des libraires du Québec plus tôt ce mois-ci. Il s’est cependant rattrapé le week-end dernier, lors du congrès Boréal tenu à Québec, en mettant la main sur le prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique. Le prix, doté d’une bourse de 2500$, récompense la meilleure production de ce genre paru en 2009.

Librairie philanthropique (j'adore cette initiative)
Nous avons décidé de faire notre part en supportant des OBNL qui agissent positivement à divers niveaux. Notre support prend la forme de la vente de livres usagés. Tous les revenus de vente sont remis à des organismes.

Un autre objectif du projet est de rendre la lecture accessible à un maximum de gens. C'est pourquoi tous les livres en vente à la Librairie philanthropique sont à 1$. 1$ pour plusieurs heures de lecture, ça représente sûrement un des loisirs le plus économique ... et bénéfique. Car ceux qui lisent enrichissent leur esprit!

Ce prix très bas pour les livres vient avec une règle qui vise à minimiser la gestion de petites commandes : vous devez acheter un minimum de 10 livres. 10 livres pour 10$, pas mal, non?

J'aime beaucoup cette citation
"Un bon écrivain est son propre maître. L’essentiel est de rester attentif à ces deux points fondamentaux : la musique et le rythme. Si on n’a pas d’oreille, vaut mieux faire autre chose. Personne ne peut vous apprendre à écrire une phrase qui sonne juste".
(je vous dis de quelle bouche elle sort, demain, à moins que vous le sachiez ...)

11 commentaires:

Andrée P. a dit...

Chère Venise,
Il me semble que la citation est sortie du cerveau bouillonnant d'images du Sieur Dany Laferrière...
Andrée

PG Luneau a dit...

Ça tombe bien: moi aussi je voulais profiter de la vente de chez Monet, aujourd'hui! Et moi aussi, je voulais me mettre en équipe avec deux autres personnes pour acheter la douzaine de BD réglementaires. Comme c'est curieux, comme c'est étrange, quelle coïncidence: c'est avec moi que vous profiterez du rabais!
(Ce commentaire s'en voulait un «à la manière de Ionesco, cf. la Cantatrice chauve»)

Mélanie a dit...

Je n'aime pas Dany Laferrière, auteur médiatique. Puis il dit souvent des choses que tout le monde sait déjà. Je n'ai lu qu'un seul roman de lui. Je ne compte pas lire d'autres romans de lui. Je trouve que l'on fait beaucoup de bruits pour rien concernant cet auteur. Ceci dit, mon opinion est très subjective et très personnelle. Je sais que je vais m'attirer des ennemis en disant cela.

Kikine a dit...

Ça tombe bien, moi aussi j'ai pu profiter de cette promotion de BDs dans MA librairie ;) (Merci Venise, Marsi et PG)

Je n'ai lu que 2 livres de Dany Laferrière et je n'ai pas été convaincue ... Peut-être juste une question de "timing"

Venise a dit...

En plein dans le mil, chère Andrée. Tu connais bien ta matière !

Venise a dit...

Chère PG, à la manière Cantatrice chauve (tu me donnes l'idée de ce pseudo assez amusant, ne trouves-tu pas ?), nous voilà aujourd'hui plus riche de bandes dessinées, et bien heureux, même si nous ne faisons pas partie des chanceux qui disposent d'une bédéthèque dans leur maison :-)

Venise a dit...

Mélanie : Non, pas d'ennemie,je t'assure, qu'ici en tout cas tout le monde a le droit à son opinion et je ne laisserai pas un "ennemi" s'exprimer !

Quant à moi, j'en ai lu seulement un, donc je ne peux pas encore me prononcer sur l'écrivain mais sur le commentateur, le conférencier, l'éditorialiste, je le trouve extrêmement captivant.

Venise a dit...

Une chance Kikine que l'on peut t'emprunter TA librairie de temps en temps ;-) Je serai bien heureuse d'en avoir une pareille près de chez moi. Je me promets d'y aller plus souvent, et peut-être qui sait que la prochaine fois nous disposerons d'un peu plus de temps pour échanger.

Réjean a dit...

J'aime bien votre nouvelle photo. Les lunettes sont différentes, n'est-ce pas ?

Venise a dit...

Réjean, celles-ci sont mes "vraies" lunettes, les autres brunes sont des lunettes d'appoint prises chez "Jean Coutu" pour voir de près quand je porte mes lentilles pour voir de loin ! Tandis que les dorées, vos préférés à ce qu'il me semble, corrige mes deux problèmes.

Cette photo a été prise récemment à la librairie Liber à New Richmond en Gaspésie pendant la séance de dédicaces de Marsi. Moi aussi, je la préfère à l'autre !

Librairie philanthropique a dit...

Je tiens à vous féliciter pour votre blog au contenu d'une grande qualité. N'est-ce pas merveilleux que la blogosphère permette à des gens intéressants comme vous de communiquer leurs idées et passions?

Merci aussi pour le lien vers la Librairie philanthropique, un petit projet qui continue d'avancer avec maintenant plus de 1300$ de dons. C'est minime, mais c'est un début. C'est grâce à des mentions comme celle-ci que plus de visiteurs me contactent.

Bonne continuation!

Martin