jeudi 3 juin 2010

Communiquons !

Avant de vous parler du subjectif (mes impressions sur la conférence de presse du 2 juin), je laisse passer l'objectif ... les faits. Suit ci-dessous, le communiqué de presse (légèrement adapté) qui rassemble les grandes lignes de la 8e édition des Correspondances d'Eastman. J'ai bien dit les "grandes lignes", suivront d'assez près d'autres "petites lignes" ...

J'en profite pour vous amener au paragraphe qui vous concerne tous, immédiatement, celui qui précise la date limite pour participer à la Poste restante : 15 juin. Oui, le 15 juin ! Tout le monde attend-il la dernière minute pour participer ?! Allez, suivez votre désir, votre instant, votre instinct ! C'est un honneur que d'être lu à la grande fête de la lettre ! Prenez cet instant pour vous relier à vous, à votre intériorité, à votre créativité. Donnez-vous ce temps ; vous le méritez ! Nous attendons vos lettres en grand nombre ... il y a des récompenses littéraires, exprès pour vous qui vous seront remises dès l'ouverture des Correspondances, jeudi, le 5 août.

Sans plus tarder (car je suis capable de vous entretenir jusqu'à demain !)... Place au communiqué de presse, juste pour vous, chers lecteurs ! Et si vous avez des ? questions ? suite à cette lecture, n'hésitez pas une seconde, je suis ici pour y répondre et, en plus, ça me fait un immense plaisir :-) ...

Communiqué de presse ... à lire (publier) immédiatement
Du 5 au 8 août, les Correspondances d'Eastman porte haut la confiance en servant le thème des « Rencontres inespérées » qui ouvrent à tous les possibles de la vie. Pendant 4 jours et 3 nuits, cʼest lʼoccasion dʼentendre et de voir une trentaine dʼécrivains et artistes sʼexprimer sur le sens profond de la rencontre, quʼelle vienne de lʼesprit, des pensées, ou du coeur.

Cʼest à nouveau sous la marquise du Théâtre La Marjolaine, et suspendus dans une bulle champêtre, que les écrivains sʼabandonneront à des confidences parfois surprenantes lors dʼentretiens dirigés par des animateurs expérimentés, tel que Jacques Allard, Danièle Bombardier, Bruno Lemieux, Antoine Tanguay, et Myriam Wojick.

La porte-parole de lʼévénement, Danièle Bombardier est enthousiaste, et comment ne pas lʼêtre à lʼévocation de noms dʼécrivains tels que Dany Laferrière, invité dʼhonneur de lʼévénement et gagnant du prix Médicis 2009, ainsi que des Edem Awumey (en lice pour le prix Goncourt 2009), Jean Barbe, Jean-François Beauchemin, Myriam Beaudoin, Marie-Christine Bernard (Prix France-Québec 2009), Simon Boulerice, Joël Des Rosiers, Christine Eddie, Max Férandon, Dominique Fortier, Louis Hamelin, Monique LaRue, Alain Mabanckou (invité de la France), Marsi, Michèle Plomer, Louise Portal, Yvon Rivard, Hélène Rioux, Francine Ruel, Marc Séguin (prix des collégiens 2010), Rodney St-Éloi et Kim Thuy (prix RTL-Lire 2010). La floraison de talents est telle, quʼon pourrait sʼexclamer « nʼen mettez plus, le jardin est plein » !

Cette année, plus que jamais, les jeunes ne seront pas en reste. Pour lʼoccasion, des écrivains qui ont écrit pour la jeunesse, Dany Laferrière, Marie-Christine Bernard, Daniel Laverdure et le bédéiste Marsi se feront Mousquetaires des lettres. Ils iront, tambour battant, à la rencontre de lʼimaginaire fertile des jeunes de 8 à 15 ans.

Entretiens et cafés littéraires : Respirer lʼautre
À la demande générale, cʼest sous la marquise du Théâtre La Marjolaine, qui célèbre cette année ses 50 ans, que se vivront des «cafés littéraires» très prisés, si on se fie aux années antérieures. Afin de réserver des places qui partent vite, il est suggéré de se procurer les billets rapidement pour ce privilège rare de rencontrer de près, trois ou même quatre écrivains de renom sur une même tribune. Et quelle tribune ! Ces cafés littéraires à lʼair libre sont certainement une terre fertile pour des rencontres inespérées.

Marc Levy de retour pour son amour de la lettre
Que diriez-vous dʼun atelier dʼécriture sous la guidance de Marc Levy ? Les Correspondances dʼEastman sont privilégiées, cet écrivain de grande renommée sʼest pris dʼaffection pour cet événement unique en Amérique du Nord. Il faut dire quʼil entretient un amour particulier avec la correspondance ; dans presque tous ses romans, lʼénigme passe par le prisme dʼune lettre. Dans le cadre de cet atelier, en plus de recueillir ses confidences sur lʼimportance de la correspondance dans sa vie, quelques chanceux pourront bénéficier dʼune séance dʼécriture guidée par cet homme sensible, à lʼimaginaire débordant. Il serait de mise de se hâter pour réserver ! Si, malgré tout, vous avez manqué votre chance, vous pourrez vous reprendre en assistant au café littéraire « Lʼattente de lʼautre (lʼespéré) ». Lʼauteur y sera, en compagnie de Louise Portal et Kim Thuy. Si on se fie à lʼannée passée, il y aura de la magie dans lʼair !

SPECTACLES LITTÉRAIRES : CONCERT DE MOTS
Jeudi 5 août, 19 h 30 : Clémence. 50 ans de métier, ça se raconte!
Cʼest à Clémence DesRochers, une femme témoin de notre temps depuis 50 ans, que les Correspondances dʼEastman ont confié le spectacle dʼouverture. L'animation assurée par la très expérimentée Danièle Bombardier mettra notre Clémence nationale de lʼavant, cette femme attachante pour son humour à la fois tendre et mordant.

Vendredi 6 août, 19 h 30 : Lettres recommandées
Cette coproduction avec le Festival international de la littérature présage, avec ses savoureux extraits de missives de Yann Martel à Stephen Harper. La mise en scène est de Claude Poissant qui a aussi participé au collage des textes avec Marc-Antoine Cyr. Il sʼimposait de faire appel à des comédiens de calibre pour servir ces textes intelligents : Sophie Cadieux, Alexandre Goyette, Louise Laprade, Macha Limonchik, Olivier Morin et Étienne Pilon.

Samedi 7 août, 19 h 30 : Je suis un pays rêvé Hommage à Dany Laferrière
Lʼoccasion était trop belle de ne pas en profiter pour rendre hommage à Dany Laferrière. Le collage de textes sera lu par une comédienne accomplie, Pascale Montpetit, soutenue par Mireille Métellus, Mani Soleymanlou et, Martin Faucher qui assure également la mise en lecture. Cette soirée sera suivie par La Caravane de lʼEspoir, une activité-bénéfice au profit du Fonds Haïti de Bibliothèque sans frontières.

Dimanche 8 août, 15 h 30 : Hommage à Marie Laberge
Dans un élan naturel dʼaffection et dʼaffinité, Les Correspondances dʼEastman rendront également hommage à lʼécrivaine Marie Laberge dont le feuilleton épistolaire Lettres à Martha est suivi par plus de 42 000 lecteurs et lectrices.

Il est à noter que cette année, le partenariat avec le Théâtre La Marjolaine sʼaccentue et permet le système des sièges réservés pour les spectacles littéraires ci-haut mentionnés
(Venise rajoute ... réservez tôt ! ... numéros de téléphone à la toute fin)

Nouveautés : spécifiquement vôtre
Souper-causerie : complices dans lʼécriture comme dans la vie
Louise Portal, muse et co-fondatrice des Correspondances dʼEastman, et son complice, Jacques Hébert, nous font le cadeau de leur intimité de fervents créateurs, en partageant un repas de fine cuisine santé. Une rencontre coup de coeur présentée par le SPA Eastman. RSVP : 450 297-3009.

Le Salon de Martha
Passez au salon, des correspondantes de Martha attendent toutes personnes curieuses de faire
connaissance avec Martha, un personnage mis au monde par Marie Laberge, qui a rejoint plus de 40 000 correspondants et correspondantes.

UN COEUR QUI BAT LA MESURE DES LETTRES
Le Circuit des lettres prêtera le pas à quelque 3 000 personnes curieuses dʼarpenter les aires
aménagées pour lʼécriture : chambres, jardins et, sʼajoute cette année un sentier poétique où des
écrivains et des artistes ont laissé leurs empreinte : le Portage des mots. Lʼan passé, pas moins de 2 000 lettres ont été expédiées de par le monde, comme autant dʼéchos à la grande fête des lettres. Des projections de films, des expositions reliées à lʼart du mot, des lectures
publiques, seront autant de lieux propices pour mener le randonneur au
bonheur dʼune rencontre avec soi, ou avec lʼautre.

La Poste restante
Sous la supplique des fervents épistoliers, la lettre est maintenant mise en vedette avant lʼévénement. En cette 8e édition, la Poste restante voit grand et étend son concours à quiconque se sent inspiré par le thème « Rencontres inespérées ». Jusquʼau 15 juin, à partir du confort de son foyer, lʼépistolier peut envoyer autant de lettres quʼil le désire, par courriel ou par courrier postal. Les noms des gagnants du concours seront dévoilés lors de lʼouverture officielle, le jeudi 5 août, à 17 h. Description des nombreux prix et règlements

La Poste courante
La lettre courante prend les jambes à son cou, ce qui ne serait pas possible sans lʼaide des valeureux facteurs qui les transportent dans leur sac ! Pour le détenteur du stylo passeport, toutes ses lettres rédigées sur le Circuit des lettres seront affranchies, quʼimporte la destination. Et il nʼy a pas que la détente et lʼinspiration promises au coeur des chambres et des jardins dʼécriture, on y trouve aussi de la lecture avec une centaine de livres, mis à la disposition du randonneur épistolier. Il nʼy manque que le carnet dʼadresses personnel de lʼépistolier !
Le Sentier des lettres sera animé, lʼespace de notre passage, par les mots envoûtants de Dany Laferrière et des poètes haïtiens… à lire sur des panneaux graphiques le long du parcours qui mène à la Chambre sylvestre.

Un service en attire un autre
Le service de la Bouquinerie sʼimpose dans le contexte des Rencontres inespérées. Les
Correspondances dʼEastman, en collaboration avec la librairie Archambault, rendent possible la satisfaction du désir né dʼune rencontre inattendue. Quoi de plus apprécié par le lecteur, après avoir entendu un écrivain aimé à un café littéraire, de pouvoir se procurer son oeuvre en plus de la lui faire dédicacer ?

Le coeur du village palpitera dʼactivités, le coeur de La Marjolaine également, pour relier les deux, lʼaorte du chemin du Lac dʼArgent jusquʼau Chemin du Théâtre, le service de navettes est disponible gratuitement en après-midi.

Accueil et billetterie
Le stylo-passeport donne accès au site, incluant les expositions, les projections, les animations sur le Circuit des lettres. Papier et enveloppes sont fournis gracieusement à lʼinscription. Les enveloppes accréditées par les Correspondances sont affranchies aux frais de lʼorganisation, et ce, partout dans le monde ! Le stylo-passeport biodégradable est en vente au chapiteau de lʼaccueil au coût de 12,50 $ pour les adultes et de 10 $ pour les aînés (65 ans et plus) et les étudiants avec pièce dʼidentité. À noter que lʼentrée est gratuite pour les moins de 16 ans.

Heures dʼaccueil sous le chapiteau dans le stationnement de lʼÉglise :
Jeudi (de 12 h à 17 h)
Vendredi et samedi (de 9 h 30 à 20 h)
Dimanche (de 9 h 30 à 15 h 30).
Les billets pour les spectacles, les cafés littéraires et les ateliers sont en vente aux endroits suivants :

Billetterie officielle : La Place des lettres (338, rue Principale, Eastman)
Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h
Le dépanneur de la Pointe (25, rue Lapointe, Eastman)
Ouvert 7 jours sur 7, de 6 h 30 à 22 h (le dimanche à partir de 7 h)
Le magasin Archambault de Sherbrooke (330, rue des Érables)

Réservations téléphoniques : 450 297-2265 ou 1 888 297-3449
Renseignements : info@lescorrespondances.ca

photo 1 --- Kim Thuy Auteure de Ru
photo 2 --- Martin Faucher, Kim Thuy, Danièle Bombardier, Macha Limonchik
photo 3 --- Marc Levy
photo 4 --- Sélection de livres d'écrivains invités / Brigitte Beaudet
photo 5 --- Macha Limonchik lisant un extrait de Ru de Kim Thuy
photo 6 --- Martin Faucher, Kim Thuy, Danièle Bombardier, Macha Limonchik, Line Richer, Nicole Fontaine

20 commentaires:

Pierre H.Charron a dit...

Wein, il fallait se réserver une plage d'horaire pour lire ce billet ;) Il est étoffé et bien garni !

Je vais vraiment essayer d'y aller cette année au correspondance...C'est passé proche l'année dernière.....Je vais essayé....

Ginette a dit...

Tout u n programme!

Venise a dit...

J'avoue, Pierre, qu'il faut prendre une pause. Ou butiner :-).

Venise a dit...

Pierre : Oui, oui, oui. Il ne faut pas que tu manques ça ... vraiment !

Venise a dit...

Ginette : Et quand on pense que tout n'a même pas été dit !

line a dit...

C'est bien vivant ce papier. Félicitations pour la mise en page avec les photos qui donnent l'heure juste au niveau de la bonne humeur qui régnait hier au sein des invités.

ClaudeL a dit...

J'ai passé l'avant-midi à imprimer le programme et la billeterie, à tout regarder, compter s'il valait mieux prendre le forfait, à communiquer ici et là avec la directrice et deux forums de campings pour savoir lequel serait le mieux pour moi. Si ça continue ça va me coûter plus cher juste pour dormir.

Petite déception, j'ai appris qu'il y avait une grosse côte pour se rendre au Théâtre, donc j'oublie le vélo pour me déplacer. Il y a une navette mais le soir seulement.

Mais ce n'est que de la logistique, et puis ce n'est pas réellement le sujet de ce blogue. J'y vais c'est certain, je réserve demain les principaux spectacles et cafés littéraires. Après, je verrai bien sur place.

Si quelqu'un veut héberger mon Pruneau (véhicule récréatif autonome de 19 pieds)... je suis partante.

Kikine a dit...

Ohh que j'ai hâte ! Et Marsi mis en avant aussi, c'est simplement génial !
A bientôt ma chère Venise !

ClaudeL a dit...

Voilà c'est fait j'ai réservé mes deux spectacles et 5 cafés littéraires. Et vous pouvez demander une commission parce que c'est beaucoup pour pas dire entièrement grâce à vous et votre blogue.

Ça l'air que j'étais la première. Reste à me trouver où je vais coucher.

helenablue a dit...

Hum! Il va bien falloir qu'un jour j'y aille, n'est ce pas Dame Venise! Quelle alléchante note une fois de plus...

Bon, pour le concours, j'y travaile et suis presque prête! Si je ne m'en sors pas, je ferais appel à toi, si tu veux bien!

Bises à toi et Marsi, je me régale avec son Miam Miam!

Venise a dit...

Oui, Line, c'était effectivement très pétillant ! On avait le goût de boire à cet événement comme à même une coupe de champagne !

Venise a dit...

Claudel : Tu ne fais rien à moitié à ce que je vois !

Une femme avertie en vaut dix ! Je vais être curieuse de savoir quels sont les spectacles tu as réservés ... je gagerais pour Clémence et ces 50 ans de métier, ça se fête et Lettres recommandées.

Pour ce qui est de te loger, peut-être est-ce envisageable les gîtes alors (il y en au moins six, je crois)? Pour te donner une moyenne de prix, c'est environ 80 $ la nuit, petit-déjeuner inclus.

Et pour ton assez long pruneau (c'est comique ce surnom !), j'aimerais t'offrir un espace sur mon terrain, mais il est tout en montagne, comme le Chemin du Théâtre. Nous avons un seul plat, et il y a des cordes de bois dessus présentement et qui devraient être déplacés ... mais quand ? Peut-être à temps, ça se peut. Ensuite, il y a une petite côte de sable pour s'y rendre. Il y aurait peut-être le point de virage (j'ai failli écrire le point de mirage !), je pense que ton pruneau pourrait s'y allonger mais il faudrait que je le mesure !

Je suis à 10 minutes de marche (en pente) du Théâtre. Pour ce qui est du vélo, pour se rendre jusqu'au chemin du théâtre, il y a aucun problème mais pour la suite, je vois plus de personnes à côté de leur vélo que dessus. C'est vrai que c'est pas évident. Personnellement, quand je n'ai pas mal au pied comme présentement, je le fais en marchant ... euh, je veux dire, en m'essoufflant. Je vois plusieurs personnes le faire durant les Correspondances. Au pire, à bout de souffle, il y aura toujours des conducteurs d'autos qui ont pitié de nous.

Cinq Cafés littéraires ?! Eh bien, tu te payes la traite et je te comprends tout à fait. Tout à fait !

Venise a dit...

Comme ta participation au concours de la Poste Restante me fait plaisir Helenablue. Grand plaisir. Si tu penses que je peux aider, je suis là !

Et pour Miam Miam fléau, régaler et rigoler ?

Suzanne a dit...

Pas encore pour moi cette année et j'avoue que ça me chagrine drôlement. :-(
Bonnes communications à ceux et celles qui y seront.

Venise a dit...

Kikine : C'est pas croyable de penser que tu vas y être ! N'oublie pas de réserver pour éviter la déception, certains Cafés littéraires étant extrêmement populaires. Ceci dit, en passant, à l'achat de 3 Cafés littéraires, il y a 10% de rabais.

À l'immense plaisir de se voir !

Venise a dit...

Suzanne : Dommage, bien sûr. Je vais tenter de tout faire pour que tu aies l'impression d'y être un peu :-)

Participer à La Poste Restante serait certainement une manière tangible d'y être. Une experte comme toi pour écrire Entre les lignes ;-)

Suzanne a dit...

Je n'en doute aucunement. Merci Venise

ClaudeL a dit...

Venise, tu as bien deviné: spectacle de Clémence et Les lettres recommandées. Quant au café littéraires:
vendredi ceux de 10 et 13h15, samedi ceux de 13h15 et de 16 et celui de dimanche 10h30, après il faut bien que je revienne!!!

Pruneau, c'est que mon véhicule récréatif est blanc avec de larges bandes couleur... prune et au début je trouvais ça presque laid jusqu'à ce que je l'appelle Pruneau. 19 pieds, c'est tout petit, pas tellement plus long qu'une Caravan

Je ne vais pas coucher à 80$ plus les resto alors que je trouve que 40$ c'est beaucoup. Je vais essayer d'avoir la permission de coucher dans un stationnement d'école ou du kiosque d'information touristique ou des Marchés Tradition. Il faut croire que je suis le premier véhicule récréatif qui se rend chez vous!!! :-)

Bon, j'ai bien hâte, tellement que j'oublie qu'il y a tout juillet avant.

LAURA a dit...

C'est là que je regrette de ne pas habiter dans ton merveilleux pays, j'aurais assurément participé aux Correspondances.

Venise a dit...

Laura : Pour ne pas participer à la Poste restante alors ? C'est ouvert à tous. Ce serait une manière d'y être par l'énergie. Si ta lettre est gagnante, elle sera lue par une auteure d'ici à l'ouverture de l'événement.

Mon dernier billet donne l'adresse où trouver les renseignements.