mardi 22 juin 2010

Pas moins que trois

Je termine Sombre Peuple de Marie Christine Bernard ce soir, mais en attendant, je vous parle des Correspondances d’Eastman, parce que ça bouge en joual vert par là ! Sont quasiment dur à suivre ! Trois nouvelles presque coup sur coup. Bon, par laquelle commencer donc ? Par la plus ancienne, tiens, qui date pourtant que du 17 juin !


La Poste Restante


Le concours de la Poste Restante a reçu une centaine de lettres dont, certaines de la France. Eh oui ! Dévoilement des gagnants le 12 juillet sur le web,et lecture des lettres et remise des prix le 5 août, à la sympathique cérémonie d'ouverture. Ça vaut le déplacement, car en plus, en soirée, c’est le spectacle-entrevue avec Clémence Desrochers sur les planches du Théâtre La Marjolaine.


Le village est envahi

Et on ne s’en plaindra pas ! Une douzaine de boîtes à lettres sont disséminées à travers le village. Et qu’est-ce qu’il y a dans ces boites ? Des milliers de lettres ! Vous pensez que j’exagère là ? Mais non, s’il y a quelque chose, mon chiffre est modeste, ça peut aller jusqu’à un million de lettres ! Oui, oui, dans les gros, gros bouquins, il peut arriver que s’y inscrivent des millions de lettres ... de l’alphabet !
Je vous ais bien eu n’est-ce pas ? Plus sérieusement, c’est bel et bien des livres qu'il y a à trouver dans ces boîtes à lettres, parce qu’aux Correspondances d’Eastman la lettre se porte dans son sens le plus large. L’activité consiste à fouiller dans la boîte à lettre du voisinage ... d’en garder un, de préférence qui nous intéresse, et de le lire ! Et surtout, le rapporter pour qu’il arrive le même bonheur à une autre personne. Le livre voyage ainsi de main en main, de cœur en cœur ... pour raconter une belle histoire.

Cette activité amusante du Passe-livre est possible par la collaboration de la maison d’édition Bibliothèque québécoise et du Club de lecture d’Eastman.


Qui dit mieux ?

L’encan-bénéfice et ses trésors littéraires, et autres prix (pièces de théâtre, spectacles danse et humour), est en ligne depuis hier ! Vous pouvez d’ors et déjà miser. Personnellement, j’ai commencé. Vous verrez votre mise s’enregistrer sous vos yeux. Tout se passe en temps réel, vous pouvez donc voir la mise des autres.

D’un clic, la galerie défile, et ses portraits de personnalités littéraires renommées. De toutes manières, s’il y a une figure que vous ne replacez pas, on vous aiguille par son œuvre.

Curiosité et générosité obligent ... passez par ici, on vous attend 24 heures sur 24 heures (hé, un encan de nuit !!).

8 commentaires:

line a dit...

À corriger : le 12 juillet nous annoncerons les 12 finalistes sur notre site Facebook ainsi que sur notre site Web. Les 5 lettres gagnantes seront dévoilées le 5 août (un concept en soi). C'est aussi le 5 que Clémence racontera 50 ans de métier et de rencontres !

ClaudeL a dit...

Fiou, j'ai eu peur moi aussi parce que le 12 juillet je n'y serai pas, mais le spectacle de Clémence j'ai déjà mon billet!!! Je me disais: peut-être qu'elle donne deux spectacles.

L'encan de nuit, ça me tente moins, mais les livres dans la boîte aux lettres, quelle bonne idée.

Ginette a dit...

C'est fébrile par chez-vous.

Et très tentant.

Venise a dit...

Corrigé Line ! J'étais lunatique, ou il était trop tard quand j'ai rédigé mon billet. Merci !

Venise a dit...

Claudel, l'encan est de jour, de nuit, une manière de dire qu'on peut y aller à toute seconde !!

Ça vaut la peine d'aller y faire un tour ... de jour :-0

Venise a dit...

Incroyable Ginette hein ? Dans un village de même pas 1,700 personnes !

line a dit...

Désolée... je suis porteuse d'une mauvaise nouvelle cette fois-ci. L'encan sur le Web est hors ligne le temps de corriger certaines anomalies (vive l'informatique !). Tout devrait rentrer dans l'ordre d'ici la fin de la semaine.

helenablue a dit...

Vivement le 12 qu'on sache pour les douze et le 5 qu'on lise les cinq...
:-)