vendredi 4 février 2011

Sammy-Jo (L'Île au Pirate) d'Isabelle Morency

Pourquoi ne pas toucher le livre jeunesse de temps en temps, surtout quand on est à l’affût d’histoire comme moi. Et pour garder l'esprit jeune !

L’auteure, Isabelle Morency, mère de famille et enseignante depuis une douzaine d’années s’est fait réclamée cette histoire par les enfants à qui elle la racontait.

Première surprise, Sammy-Jo n’est pas un garçon, mon réflexe à relier « pirate à garçon » a été déjoué. C’est son surnom et vous allez vite comprendre pourquoi, elle s’appelle Samantha-Joséphine ! Un peu essoufflant comme prénom.

L’idée de départ m’a tout de suite séduite : "Il y a quelques jours, ma vie a changé. Je me suis fait mordre par un rat de bibliothèque lors d’une période de lecture à l’école". Cette morsure, loin d’être maligne, lui a transmis le don de se projeter dans les histoires qu’elle lit. Son premier « voyage » au pays de Cendrillon lui a plu, et elle ne veut pas se faire surprendre par ses parents (semblerait que c’est défendu pour les adultes de voyager par les livres !), elle est donc obligé de mettre son jeune frère, Zach (Zachary) dans le coup. À l’abri du regard des parents, ils ouvrent une page du livre préféré de Zach et atterrissent sur une Ile où l’on abandonne les pirates. Vous imaginez ? Tout le potentiel de danger possible !

Cependant, l’histoire restera gentille, en tout cas pour moi ! Probablement qu’il faut être assez jeune pour se donner des frissons, surtout que Sammy-Jo découvre qu’elle peut faire des allers-retours si besoin est.

J’y ai trouvé quelques invraisemblances qui vendraient trop le punch si j’en parlais et l’histoire est un peu bâclée à certains endroits « Cette fois, c’est un peu différent, je prendrais le temps de m’interroger plus tard » règle facilement certains détails, mais malgré tout, c'est une histoire qui a de la consistance. L’idée est tellement bonne ! Et, en plus, les deux enfants sont crédibles.

J’en ai conclu que c’est pour de jeunes enfants qui viennent à peine d’apprendre à lire. Faut dire qu’ils lisent pas mal tôt maintenant. À la fin, on trouve un glossaire. L’auteure s’est donné la latitude d’utiliser des mots plus corsés comme Corsaire : Marin qui travaille au service du roi et qui combat les pirates, ce qui est très louable.

* * *
C'était la deuxième aventure de Sammy-Jo, la première "Le don", la troisième que je viens de découvrir:
"Le livre mystérieux".
Site de l'auteure : Isabelle Morency,
Site de la maison d'édition : JKA

9 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Aaaaaaaaaaah ça manquait, une petite place pour le livre jeunesse, Venise ! J'aime qu'il y ait un glossaire, et des mots qu'on ne croise pas tous les jours. Car comment apprendrait-on, s'il fallait toujours rester dans le domaine rassurant du "connu" ? ça ne doit pas être complètement hors de portée, mais ça doit introduire du vocabulaire pour le lecteur, un livre, je trouve. Surtout un livre jeunesse.

Voilà une histoire où je mettrais volontiers le nez !

Isabelle a dit...

Bonjour Venise!

Je découvre avec plaisir votre blogue et la critique de mon livre. Merci d'avoir pris le temps de le lire et d'en faire une critique.

Vous avez raison, la série des Sammy-Jo s'adresse aux jeunes lecteurs (6 à 8 ans) bien que le contenu puisse intéresser les plus vieux. D'où la difficulté de rester simple et pas trop épeurante en étant intéressante.

J'aimerais bien avoir vos commentaires plus détaillés sur les invraisemblances. Le but étant d'améliorer la série.

Merci encore!

Isabelle

Venise a dit...

Bonjour Anne !

Je le savais qu'il y aurait des femmes comme toi (et des hommes j'espère aussi !) qui aime les livres jeunesse. Avoir plus de temps, j'en lirai tellement plus. Je me demande même si un jour, je me donnerai pas une année sabbatique "adulte". Peut-être quand je deviendrais grand-maman.

Venise a dit...

Bonjour Isabelle !

Bienvenue au Passe-Mot !

C'est rare que les auteurs osent venir écrire sous une critique. Quand ils m'écrivent, ce qui est un assez petit pourcentage, ils le font par la bande. J'admire votre audace, votre transparence aussi !

Pour ce qui est de votre demande, ça me demandera une énergie supplémentaire, dans le sens que j'ai terminé le roman voici environ 3 semaines. Il faudra que je relise certains passages, parce que malheureusement, je n'ai pas pris de notes. J'étais en auto (j'essaie de glaner du temps par ci et par là!).

Par contre, je préfère que vous me laissiez votre adresse courriel, en allant sur mon profil, vous trouverez la mienne.

Parce que parler de vraisemblance implique assez souvent de révéler de gros traits de l'histoire, et je me fais un point d'honneur de garder intacts les surprises et rebondissements.

Autre point, c'est moi qui ait vu de l'invraisemblance, peut-être que de votre côté, vous ne serez pas d'accord, il peut s'en suivre de la discussion. Je ne pense pas que c'est la place ici. C'est plutôt quand l'histoire est à l'état de manuscrit.

Ceci dit, si vous y tenez, je le ferai !

Bonne poursuite de votre vocation !

Isabelle a dit...

Bonjour!

Loin de moi l'idée de vous donner du travail supplémentaire! Vous êtes déjà gentille d'avoir pris le temps de commenter le livre et de répondre à mon petit mot. C'était surtout par curiosité que je voulais savoir. J'aime toujours avoir le point de vue de mes lecteurs. Ça m'aide à avancer. Lorsqu'on écrit, nous avons souvent le nez collé sur l'arbre...

Je vous enverrai quand même un message sur votre adresse courriel et si un jour le coeur vous en dit, vous me donnerez quelques détails.

Bonne journée!

Isabelle

PG Luneau a dit...

Bravo, Venise!! Tu plonges enfin dans le jeunesse!! Parviendras-tu à respecter le même engagement que tu as pris pour les BD, c'est-à-dire d'en lire un par mois?? Je te le souhaite, d'autant plus que ça se lit si vite!!
(Parlant de ça, n'en oublie pas pour autant les BD!! En as-tu lu deux, depuis les Fêtes????!!!!!)

Venise a dit...

Isabelle merci, j'ai bien reçu votre courriel et aussitôt que j'ai du temps, je m'y mets. Je ne vous oublierai pas soyez-en sûre, en égard à votre attitude très respectueuse, ça mérite vraiment que je fasse un effort de bien me faire comprendre.

Venise a dit...

Pierre-Greg, Vraiment, avoir plus de temps, j'en lirai beaucoup plus. J'aime vraiment cette lecture. Lire du jeunesse rafraichit comme un vent tiède au-dessus d'un torrent.

Et puis pour les bandes dessinées qui m'attendent extrêmement patiemment, souhaite-moi une figuration. J'en ai deux en suspend (mon image passera-t-elle la rampe ?) j'apporterais que des bandes dessinées. Mais ne t'inquiète pas, même si je n'ai pas de figuration, comme j'ai deux romans et quatre-cinquième de terminés plus un billet sur la rencontre avec Louis Hamelin, le Passe-Mot va continuer à s'alimenter même si Venise est en récréation !

J'espère Pierre-Greg que tu appris l'extraordinaire bonne nouvelle que Michel Rabagliati est reçu à Tout le monde en parle le 13, journée même de ma fête ! D'ailleurs à l'heure où je t'écris, il est peut-être en entrevue puisque l'enregistrement a lieu le jeudi !

CarnetJulie a dit...

Ah tiens tiens un autre livre de la Série Sammy-Jo !! Je viens tout juste de terminer "le don" et j'ai adoré !! Je viens de trouver ton billet tout à fait par hasard !! en cherchant une photo à insérer dans mon billet :) Alors je vois qu'il y en a même un troisième SUPER !! et j'irai avec plaisir consulter le site de l'auteur !! Merci Venise pour ce beau billet ... et vive les beaux hasards de la Vie !!