jeudi 31 mars 2011

Vric-à-Vrac

Deux femmes :
Les prix de création de la ville de Québec ont reçu 68 œuvres. Parmi ces titres, c’est Johanne Mercier qui s’est vue attribuée la récompense (5,000 $) dans la catégorie Littérature jeunesse pour Mes parents sont gentils… mais tellement paresseux! aux éditions FouLire, et Dominike Audet l’emporte dans la catégorie littérature adulte pour L’âme du minotaure, paru chez VLB.

Le livre sur la sellette à Pâques
La journée mondiale du livre et du droit d'auteur tombe la fin de semaine de Pâques ! Il me semble que c'est à l'avantage du livre. Ce congé incitera les gens à opter pour des activités autour du livre.

En cette 16ième édition, la JMLDA mettra en vedette les personnes qui font la promotion du livre à l’extérieur des institutions que sont les librairies, les bibliothèques et les écoles. L’accent sera mis sur les médias, les événements et les festivals, les forums, les chats, les blogues littéraires, ainsi que les clubs de lecture et toutes les personnes qui transmettent le goût du livre par le bouche à oreille.

Je me sens interpelée ! D’autant plus que c’est la date anniversaire du Passe-Mot qui aura alors 4 ans ! Il n’est pas trop tard pour organiser une activité mais trop tard pour les demandes de financement qui prenaient fin le 9 février. J’ai pourtant contacté l’organisme mais rien n’était prêt, je n’ai donc pas obtenu l’info de cette date limite.

Un principe d’auteur d'une valeur de 96,000 $
« Je suis très flatté d'être nommé au prix Man Booker International 2011, Malgré tout, je refuse de concourir pour des prix littéraires. » John Le Carré, cet auteur passé maître des livres d’espionnage (La maison Russie) désirait qu’on le retire de la liste, et cela malgré que le Prix soit accompagné d'une somme de 96,000 $ US, ce qui lui fut refusé par le président du jury Rick Gekoski qui a allégué qu'on l'admirait trop pour satisfaire à sa demande !!!

Archibald a 70 ans
Qui est cet Archibald ? Indice : c’est un « marin bourru et jubilatoire au comique franc et généreux ». Il y a 70 ans naissait cet alcoolique de tonnerre de Brest de capitaine Haddock !
En 1941, dans Le Crabe aux pinces d’or (9ième album), Tintin qui se retrouve prisonnier par l’équipage du cargo Karaboudjan découvre le capitaine Haddock qui deviendra son coloré acolyte.

Salon international du livre de Québec
Même si Marsi n’offre pas de séances de signature cette année, nous y serons. Je préfère ce Salon à celui de Montréal, j’avoue. Peut-être est-ce parce que nous adorons Québec, que nous nous y sentons en vacances et que la distance qui la sépare de notre domicile justifie l’escapade dans un gîte !

Malheureusement, nous n’y serons pas durant la fin de semaine, mais le jeudi et vendredi uniquement. Ce qui veut dire que je vais manquer deux auteurs blogueurs que je tenais beaucoup à rencontrer : Sylvie Gaydos (Impasse) et Pierre H. Charron (L’Incident). Je fais confiance à la vie, elle va nous ménager d'autres occasions. Après tout, ces deux opus, Impasse et l’Incident en sont à leur début de vie. Cette fois-ci, la rencontre passe par l’auteur avant le livre, d’autres fois c’est l’inverse. Notre horaire nous permettra cependant le lancement du dernier Faüne 3 – Sabots de neige de Paul Bordeleau. On s'en réjouit.

Je viens à l’instant de détailler les activités du vendredi au Salon. Je vais finalement en avoir pour ma grosse dent !

Et puis, on va en profiter pour aller voir si le printemps est plus vert chez le voisin ...

13 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Quel printemps animé ! tu ne vas plus savoir où donner de la page, ma pauvre ! ☺
Amusez-vous bien à Québec.
Et raconte-nous tout, surtout !

PG Luneau a dit...

Wow! Haddock ne m'apparaissait pas si vieux: il est bien conservé pour son âge!!
Bon voyage à Québec! J'espère que vous apprécierez votre séjour et que vous avez pu vous dénicher une chambre au Coureur des bois.
Finalement, juste un petit mot pour vous préciser, à Marsi et à toi, que ma dernière critique en ligne est une oeuvre entièrement québécoise, même si elle est éditée en Europe! On se voit dans deux semaines (il ne restera plus grand neige pour la tire!?!)!!

Jules a dit...

Où puisses-tu toute cette info? :) Je serai au salon le vendredi moi aussi si mon chef m'autorise de changer mon congé de semaine du mercredi pour le vendredi. Je t'enverrai un message, j'aimerais bien vous dire un petit bonjour surtout depuis que je ne suis plus dans La Recrue, votre bonne humeur me manque!!!

Suzanne a dit...

- Je te souhaite sincèrement de rencontrer Sylvie, Pierre H. et plusieurs autres. (Moi je les ai «manqués» au Salon de Trois-Rivières grrrr.)

- Bonne fête Haddock!

- Hon ces américains. Ils admirent trop Le Carré pour lui accorder son refus d'accepter ce prix!!! Ben on n'a pas pas tous le même sens de l'admiration....Décidément!

- Bravo à Johanne Mercier et Dominike Audet pour leur prix.

- Belle idée que cette journée du livre et droit d'auteurs mais personnellement c'est à tous les jours au même titre que la journée de la femme ou encore la fête des mères et pères ;-)

Venise a dit...

Oh oui, Anne, je vais vous alimenter de mon séjour à Québec, c'est si joli ville. C'est justement la ville de la littérature. Je trouve l'herbe très verte chez le voisin ;-)

Venise a dit...

Pierre-Greg : Tu ne choisis pas bien ta journée pour me dire qu'on manquera de neige pour la tire. On est enseveli ici ! Il a neigé toute la journée.

Nous n'avons pas réservé au Coureur des bois finalement, nous avons trouvé beaucoup, mais beaucoup moins cher. Si c'est bien, je t'en parlerai.

Justement, je viens d'attraper une bulle de temps qui passait, je vais enfin pouvoir aller lire tes très consistantes critiques, cher collègue ;-)

Venise a dit...

Jules : Ça serait bien plaisant de se croiser et se faire un petit coucou. Surtout qu'entourés de livres et d'écrivains et dans la ville de Québec, notre humeur est au beau fixe !

Venise a dit...

Suzanne : Mais tu es en verve ma foi ! J'adore ta dernière remarque. Que c'est vrai, on fête le livre à tous les jours nous. Et combien d'autres ! Mais parlons de toi et moi un instant... c'est permis !

Merci de ton implication.

Arsenul a dit...

Allez Venise! Avoue qu'inconsciemment, c'est le festival internationnal de la bande dessinée qui t'intéresse à Québec! En plus de tous les excellents et sympathiques québécois, cette année il y a le grand Walthéry, créateur de la première héroïne franco-Belge, Natacha, dommage, je n'y serai pas. Soit dit en passant j'aime ce genre de billet "truc en vrac" c'est comme un goutte à tout.

Karine:) a dit...

Hmmmm je pense que je vais manquer le salon du livre de Québec cette année... J'ai trop un gros mois d'avril, je pense ;) Bon séjour!

Venise a dit...

Arsenul Te voilà détective des inconscients maintenant ! Le rôle te va à ravir.

Le vrac me défoule un peu. Ça me donne de l'extension, comparativement à la critique qui encadre un peu beaucoup mon dire. Alors tu me vois ravie que ça te plaise :-)

Venise a dit...

Karine : On ne peut pas dire que l'on batte les records de rencontres dans les Salon toi et moi !

Blogger a dit...

Bluehost is one of the best hosting provider for any hosting services you might require.