mercredi 13 avril 2011

Michèle Plomer de Magog à Québec

J’avais promis de reparler du lancement de Dragonville t.1 Porcelaine de Michèle Plomer à Magog vendredi le 8 avril. Nous nous sommes rendus à la Galerie des artistes du Canton que je ne connaissais pas encore. Superbe endroit tenu par une très chaleureuse Lorraine. S’y tenait ce jour-là L’exposition universelle de Shanghai jusqu’à Magog, comble du « hasard » si on pense qu’une bonne partie de Dragonville se déroule en Chine. Rien n'est plus réjouissant pour l’œil de voir des artisans du livre avec, derrière eux, comme des ailes, d’inspirantes peintures.

À notre arrivée, nous avons eu l’impression d’entrer dans une ruche bourdonnante. Tant de personnes le sourire aux lèvres, où aller donner de la main et du mot ?! Nous n’arrivions même pas à voir l’auteure tellement la marée humaine s’agitait en vagues devant nous. Une rumeur a circulé, l’auteure allait suspendre sa séance de dédicaces afin de nous adresser la parole (finalement ce fut en fin de soirée), en attendant, je butinais d’une personne à l’autre jusqu’à ce que j’aperçoive les livres. Je me suis approchée des romans bien enlignés sur une table nappée blanc. Je n’ai pu m’empêcher de déclarer fièrement à la dame derrière la table que je les possédais tous ajoutant que « Jardin Sablier » était celui que j’avais le plus souvent offert en cadeau dans ma vie. Cette jeune femme aux longs cheveux blonds de s’exclamer tout de go « Vous êtes Venise ! » Et là, j’allume ! Me voilà devant Mélanie Vincellette, en personne, auteure du tout récent Polynie et rien de moins que la directrice de la maison d’édition Marchand de feuilles. Assez cocasse rencontre j’avoue. J’ai bien bavardé – trop peut-être – mais elle a une écoute du tonnerre et des yeux gourmands de mots et d’émotions.

Je tiens à rajouter cette « quasi » anecdote. Rarement lors de lancement, la bouffe est-elle substantielle et surtout délectable. Eh bien ce fut le cas cette fois, à s’en lécher les doigts ! C’est avec une immense surprise que j’ai appris que le service de traiteur était signé ... Mélanie Vincelette. Elle avait tout concocté elle-même. Quand je vous dis que le milieu de l’édition au Québec est chaleureux, débrouillard et créatif !

Et quand je pense que vous avez manqué ce sympathique lancement ! Je compatis. Par contre, la bonne nouvelle est que vous pouvez vous reprendre pour rencontrer Michèle Plomer, ce vendredi à partir de 17 h à la Librairie Vaugeois à Québec. Du coup vous mettrez les pieds – et le cœur - dans une charmante librairie. Si vous avez prévu aller au Salon du livre de Québec, ne ne vous gênez pas, allez-y, mais ne vous attendez pas à l’y retrouver puisque sa maison d’édition n’y est malheureusement pas représentée. Alors si j’étais vous, je sauterais sur cette occasion :

Librairie Vaugeois1300 avenue Maguire – 418-681-0254
À partir de 17 h jusqu'à 20 h, vendredi le 15 avril

Et on pourrait s’y rencontrer ! Nous comptons bien aller y faire un tour, Marsi et moi. Depuis le temps que nous entendons parler de cette librairie, nous ne manquerons pas cette occasion en or.

Alors, je vous donne rendez-vous au Salon du livre ou à la librairie Vaugeois !

7 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Eh bien ! mais ce fut une soirée parfaite alors ! c'est réjouissant de lire ça.

Ginette a dit...

Dommage que je ne sois pas dans les parages

Venise a dit...

Vraiment une belle soirée. Quelque chose me dit qu'un jour tu l'as rencontreras cette Michèle Plomer.

Venise a dit...

Ginette : Je n'étais pas certaine si vous étiez toujours à l'extérieur, sinon cela aurait une occasion en or. Vraiment. Ah... une autre fois alors.

Suzanne a dit...

Une très belle rencontre wow. Merci de nous la partager.

amicalsupport a dit...

Je me suis rendue à la librairie Vaugeois vendredi le 15
; j'y ai vu Venise, Michèle Plomer, et même d'autres personnes de l'Estrie.

Venise a dit...

Amical support : Et je vais en parler dans un billet ultérieur. En fait, je rédigerai trois billets sur ma visite à Québec.