samedi 4 juin 2011

Lancement des Correspondances d'Eastman

La neuvième édition a été lancée jeudi au resto bistro Les trois Grâces. J’ai été vos yeux et vos oreilles.

Une quarantaine d’invités participeront à l’événement du 4 au 7 août, et cette année, on a le bonheur de compter sur une passionnée de lecture, Pascale Montpetit, pour diriger nos mots vers les médias.


La présidente des Correspondances, Francine Grégoire a rapidement cédé sa place à un trio d’écrivaines, assises bien sagement en avant, attendant leur tour de nous lire un extrait de leurs œuvres : Élise Turcotte, Mélanie Vincelette, Michèle Plomer. Nous retrouverons bien sûr chacune de ces dames dans un Café littéraire, je dirais même plus, Élise Turcotte y sera à deux, avis à ses nombreux admirateurs.

Deux écrivains de la région de l’Estrie, des spécialistes du polar, ce genre sur lequel je désire me pencher : André Jacques et Johanne Seymour. Celle-ci était à la veille de son départ pour Victoria BC, puisqu’en nomination une cinquième fois pour la récompense aux prix Arthur Ellis.


À un moment donné, l’impétueuse Pascale Montpetit a stoppé son allocution pour pointer une personne dans l’assistance. Nous nous sommes tous retournés en même temps pour découvrir ce qui faisait briller ses yeux et avons découvert un homme, un peu surpris mais ravi : Pierre Jasmin, le pianiste qui va l’accompagner sur scène pour une lecture-concert « Nuages », au théâtre la Marjolaine. Un théâtre aux murs qui ont des oreilles depuis plus de 50 ans !

Et puis, ce fut rapidement la fin, à l’image des conférences de presse des Correspondances d’Eastman jamais farcies de longs discours et de remerciements ampoulés. Cette simplicité, selon moi, on la doit principalement à la directrice générale, Line Richer (ci-contre) une femme qui porte l’événement sur ses épaules depuis le début, en toute modestie, redirigeant le spot vers les écrivains.

Je ne pense pas que les journalistes se plaignent de cette concision, en autant qu'ils peuvent respirer la fébrilité, cet oxygène des passionnées. Et la photographier. Comme je l’ai fait moi-même ...

Notez bien que la neuvième programmation des Correspondances d’Eastman, sous le thème « Les commencements-recommencements est déjà en ligne.

Photos de gauche à droite :
1) 1er rangée : Line Richer, Danièle Bombardier, Nicole Fontaine. Deuxième rangée : Francine Grégoire, Pascale Montpetit, Pierre Jasmin, Mélanie Vincelette, Michèle Plomer, Élise Turcotte.
2) Élise Turcotte
3) Mélanie Vincellette
4) Michèle Plomer
5) Pascale Montpetit

6) Pierre Jasmin7) Line Richer, Patricia Lamy
8) Pascale Montpetit

12 commentaires:

Lyse Goyette a dit...

Bonsoir Venise, je viens de te lire , ça va être un événement important pour toi . tes photos sont vraiment belles . Félicitations pour ton Passe Mot.
Lyse.

Venise a dit...

Lyse : Un gros merci pour ton commentaire sorti des coulisses de facebook. Ça me fait un énorme plaisir.

Oui, bien sûr, Les Correspondances d'Eastman, c'est comme si je recevais de la visite, pas seulement sur mon terrain et ma maison, mais dans tout mon village. Le Théâtre La Marjolaine est à deux essoufflements de chez moi (deux côtes !).

ClaudeL a dit...

L'an dernier, j'ai eu le plaisir de te voir et de t'écouter, cette année, je vais te lire! Je te lis déjà. Quoique finalement je te vois aussi, sachant où tu es.

Venise a dit...

Eh bien, là Claudel, si tu me vois, je ne suis pas en robe de bal mais en robe de nuit ;-)!

helenablue a dit...

Y-a-t-Il à nouveau un concours de correspondances comme l'année dernière?
Le temps file à la vitesse du vent, je me dis qu'une année je viendrais bien découvrir in situ ce fameux événement, mais celle-ci encore je vais une fois de plus le suivre du bout de ta lorgnette et de ta plume!
Avec un plaisir non feint!

ClaudeL a dit...

Hihi. Je voulais dire, bien sûr, que je voyais les lieux où tu te trouverais lors des Correspondances.

Mélanie a dit...

J'aime beaucoup Pascale Montpetit. J'aimerais y participer aux Correspondances D'Eastman mais je n'ai pas de voiture. :(

Venise a dit...

helenablue : Je suis très chagrinée de dire qu'il y en a pas cette année. Je ne peux rajouter un mot de plus, parce que quant à moi, j'aurais bien sûr poursuivi cette aventure qui nous reliait tous sur cette planète francophone.

Je te souhaite de finir par venir plonger dans ce bain. D'ailleurs, Dany Laferrière parlera de ses lectures plongé dans un vrai bain sur la scène du théâtre La Marjolaine !

Venise a dit...

CLaudeL : C'était irrésistible. Je suis pas seulement blogueuse mais aussi blagueuse.

Venise a dit...

Mélanie : Tu ne pourrais pas entrainer un ou une amie qui en a une ?

anne des ocreries a dit...

Ah la vache, je trépiiiiiigne !
je suis contente de pouvoir, grâce à tes photos, mettre des noms sur les visages. Je suis tout près, en pensée. Un grand sourire à tous.

Venise a dit...

Anne : Je te sens près, toujours et tout le temps :-))