lundi 13 juin 2011

Les Prix ne sont pas tous sur des étiquettes !

Titre un peu folichon pour amener votre attention à se poser sur des Prix reçus ou, à recevoir, rimant toujours avec espoir. Commençons par ce tout nouveau créé en 2011 par l’association des libraires du Québec (ALQ), ce prix Jeunesse accordé par des libraires ceux-là même qui proposent, suggèrent, conseillent la clientèle. À mon humble avis, les libraires jouent un rôle incitatif à la vente de tel ou tel titre, plus que les critiques. Le 8 juin - vous savez la journée hyper chaude ? - les finalistes ont été proclamés par la porte-parole, la comédienne et grande lectrice, Catherine Trudeau.

0-4 ans
. Le roi de la Patate, Rogé, Dominique et compagnie
. Roselyne Rutabaga remue ciel et terre!, Marie-Louise Gay, Dominique et compagnie
. Sans toi! Geneviève Côté, Scholastic

5 - 11 ans
. Ma petite amie, Alain M. Bergeron, Ill. Sampar, Soulières éditeur
. Mémère et ses cinq monstres, Christiane Duchesne, Ill. François Thisdale, Hurtubise
. Mesures de guerre, André Marois, Boréal

12 - 17 ans
. 21 jours en octobre, Magali Favre, Boréal
. La fille d'en face, Linda Amyot, Leméac
. Une bougie à la main, Gisèle Desroches, Boréal

Le comité de sélection : Jacqueline Chavignot (Librairie Clément Morin, Trois-Rivières), Katia Courteau (Librairie Monet, Montréal), Martine Lamontagne (Librairie Paulines, Montréal), Tania Massault (Librairie Pantoute, Québec) et Nathalie Tremblay (Librairie Alire, Longueuil) - - -
Avez-vous remarqué ? - Seulement des libraires de sexe féminin.

Lesquels de ces titres (trois, un dans chaque catégorie d'âge) franchiront la ligne d’arrivée le 18 septembre prochain ? À suivre ... Laissons maintenant l’ensemble des librairies ; indépendantes, coop milieu scolaire, groupe Archambault, Renaud-Bray, Indigo, voter en leur âme et conscience.

Prix à caractère maritime
L’écrivaine québécoise Dominique Fortier a reçu le prix Gens de Mer pour son roman Du bon usage des étoiles (éditions Alto au Québec, Table ronde en France). Il a été remis dans le cadre du festival Étonnants Voyageurs qui récompensait un auteur contemporain pour une œuvre à caractère maritime « au sens large ».

Si on y regarde de près, ça doit être drôlement plaisant pour une auteure de recevoir un prix pour son roman sorti en 2008 et, qui plus est, son premier ! Il a fait du chemin celui-là, et ce n’est pas tout, un jour, vous le verrez au cinéma ... Oui, oui, c’est Jean-Marc Vallée qui a acquis les droits cinématographique, un réalisateur assez sérieux, et talentueux, pour qu’on y croit.

Des prix qui font l’unanimité
La seconde édition du Marché aux livres organisé en fin de semaine à la Grande Bibliothèque a eu un succès fou, à tel point qu’il ne restait aucun livre à vendre dimanche. L’événement a permis de soulager Les Archives nationales du Québec d’environ 22 000 livres : essais, guides de voyage, bandes dessinées, livres jeunesse et CD, plus du double de l'an dernier. On se défaisait de titres disponibles en plusieurs exemplaires, défraîchis ou remplacés par des parutions plus récentes à des prix à un, deux, cinq ou dix dollars. Qui dit mieux ?


+ photo de Dominique Fortier avec son gigantesque chèque (!) tirée du site Ouest-France.fr

2 commentaires:

Arsenul a dit...

Voilà donc ma première suggestions de lecture en classe pour l'an prochain. Mes élèves pourraient même voter eux mêmes! Personnellement, j'ai des livres comme la voleuse de livres ou l'ombre du vent qui viennent de cette superbe liste. J'aime ta façon de créer du suspense avec ces titres.

anne des ocreries a dit...

bon sang, ce que j'aurais aimé farfouiller dans les stocks de la Grande Bibliothèque ! à ce prix là, pourquoi se priver, hein ? y es-tu allée ?