vendredi 13 décembre 2013

Longue immortalité à Dany !

Est-ce que vous arrivez à voir Dany Laferrière, revêtu de ce costume ? Difficilement pour ma part. Et voilà pourquoi ça me fait tant plaisir. Dany Laferrière se différencie. Je n’ai jamais pris la mesure de son ambition, peut-être que lui non plus après tout, mais la vie a décidé que son talent serait récompensé. Pourtant, du talent, plusieurs écrivains en ont, mais c’est Dany Laferrière qui occupera le fauteuil numéro 2, autrefois occupé par Montesquieu, plus tard Alexandre Dumas fils et très récemment Hector Bianciotti, décédé en 2012.

Je rêve que l’on me dise à 60 ans, vous êtes la jeunesse, madame ! Eh bien, c’est ce qu’on dit déjà de notre globe-trotter. C’est la secrétaire perpétuelle (notion de durée) de l'Académie française, l'historienne Hélène Carrère d'Encausse qui a sollicité sa candidature. J’ai trouvé très amusante l’anecdote racontée par Dany. Il lui avait été dit qu’il devait écrire une lettre à l’Académie pour poser sa candidature. Et il en a écrit 37 ! Il croyait qu’il devait en écrire une à chacun des immortels, nom donné aux Académiciens (encore une notion de durée). Exercice périlleux, écrire à ces illustres que tu ne connais parfois ni d'Ève, ni d'Adam. On n'a pas de peine à croire qu'il doit régner en ces lieux une susceptibilité à vif. Il les a écrites, dit-il, dans un état second, tellement il était fatigué, chez lui entouré du dérangement bruyant de rénovations majeures.

J’ai eu la surprise d’apprendre que c’est pour ainsi dire un emploi à temps partiel que Dany occupera puisqu'ils se rencontrent aussi souvent qu'une journée par semaine. Ce n’est sûrement pas pour l’argent qu’on convoite cette position car elle est rétribuée à 5,524 $ par année. J’espère que l’on défraie les déplacements car ils ne vivent évidemment pas à la porte et en ce sens-là, je ne crois pas me tromper en disant que Dany sera celui qui fera le plus de millages. Notre écrivain philosophe a déjà fait l’annonce : il n’est pas question qu’il aille vivre à Paris. Il se dit un citoyen de l’Amérique, vivant en alternance à Montréal, New York, Miami où vivent sa femme et ses trois filles. Je rajouterais Port-au-Prince d’où il a d’ailleurs appris la nouvelle. Je le soupçonne de s’être posté dans cette ville pour deux raisons : fuir les assauts de la meute de journalistes et accorder le plaisir à sa mère d’être à ses côtés lors de l’annonce. *** J'apprends que j'ai tout faux, se tient en ce moment le premier Salon du livre dans sa ville natale :-) ***

Un premier Québécois, une première ronde de vote, le plus jeune, dès la première requête, ça fait plusieurs premières. Quand on pense qu’Émile Zola s’y est pris à 24 fois... et en vain.

Qu’est-ce qu’ils font une fois par semaine, ces membres de L’Académie Française ? Sont-ils plus occupés que nos sénateurs ? J’adorais être un mouche volant au-dessus de leur breuvage du matin autour d’une table qu'on imagine magistrale, de bois lourd et lustré. Comme je ne suis pas une fine mouche, je ne sais pas qu’est-ce qu’ils font exactement dans la pratique, par contre, officiellement, on sait qu'ils sont les gardiens de la langue française et qu'ils nous mijotent le Dictionnaire.

Et elle sera bien gardée, cette langue.... ils ont chacun une épée à leur ceinture ! Un apparat qui vient avec le costume. Décidément, j’ai appris bien des choses aujourd’hui.

Je suis contente pour Dany Laferrière. De sa verve, de son esprit vif et surtout de par son absence totale de snobisme, il va sûrement arriver à dépoussiérer quelques fauteuils et les personnes qui y sont assises. Cette Académie comprend des poètes, des écrivains, des hommes de théâtre, des historiens, des scientifiques, des philosophes et comme Dany Laferrière a l'intelligence de parler tous ces langages, il se fera comprendre.

Je lui souhaite de battre un autre record, celui de siéger le plus longtemps (on ne remplace pas un membre avant sa mort), ses chances sont importantes, vu qu’il y entre à un si bas âge.... 

20 commentaires:

Claude Lamarche a dit...

Billet qui nous apprend quelques dessous de la fonction et de l'attribution.
Les quelques rares fois que je l'ai entendu en vrai - comme aux Correspondances - j'ai trouvé aussi cette absence de snobisme. Et j'ai bien aimé.
Ce que j'aimerais savoir c'est sa motivation à faire partie de cette prestigieuse agora.

anne des ocreries a dit...

Carrément surprenant, mais éptant ! Bravo !!!

Venise a dit...

Claude : C'est fou ce qu'on ne savait pas sur cette Académie. J'ai écrit le billet hier soir et aujourd'hui, j'en apprends encore et encore.

Il peut jouer au snobisme afin de les gagner un à un. Sa plus grande qualité à mon avis, une intelligence flexible.

Venise a dit...

Anne : Qu'est-ce que tu trouves le plus surprenant qu'il ait accepté de poser sa candidature, ou qu'il soit accepté, ou les règles de l'Académie ?

Anneso a dit...

Plus je lis et apprends des auteurs québécois, plus je vois une totale incohérence dans le fait qu'ils ne soient pas plus présents en France. Il y aurait tant à retirer de nos cultures qui ont ce même amour pour la langue française. Que cette nomination inspire de grands esprits qui auront la bonne idée d'oser mélanger tout ça.

Sylvie a dit...

Je suis tellement contente pour Dany Laferrière. C'est vrai qu'il est très accessible. À mon deuxième salon du livre à vie (Trois-Rivières), j'ai eu une séance de signature en même temps que lui. Installé juste en face de moi, j'ai pu le voir discuter avec gentillesse et disponibilité avec les gens, et, de temps en temps, me faire des petits sourires d'encouragement lors de nos temps morts communs. Un homme tout simplement sympathique.

Anonyme a dit...

Je classe monsieur Laferrière comme un des plus divertissant écrivain ordinaire.

J'aime lire ces livres malgré le parfum poseur de son écriture. Sentiment de lire un "écrivain au travail".

Pour l'Académie, bravo! C'est à prendre bien que ce soit aléatoirement ronflant comme institution. L'avantage d'y être ne peut être snobé. Reconnaissance bienfaisante, tout de même.

Vivement un prochain livre de monsieur Laferrière.

Suzanne a dit...

Euh n'ayant jamais lu de ses romans, je ne peux me faire une idée personnelle de la qualité de ses écrits. (J'avoue que ses bouquins ne m'attirent pas).

Par contre je lui dit bravo pour cette nomination mais suis vraiment étonnée qu'il soit le premier ''québécois'' a obtenir cette distinction.

Anonyme a dit...

Vous êtes vraiment étonnée, Suzanne, qu'il soit le premier "québécois" a obtenir cette distinction?

Une piste:

Considérez simplement le regard que porte la France sur Haïti et celui qu'elle porte sur le Québec.

Jamais Victor-Lévy Beaulieu n'obtiendrait cette distinction.

amicalsupport a dit...

Ça fait plaisir cette nouvelle entrée à l'Académie française pour Dany Laferrière. Je ne le connais pas en tant qu'écrivain mais comme vous je reconnais parfois sa bouille, sa personnalité unique, et je constate que les immortels n'aiment pas s'ennuyer. Très bien.

Venise a dit...

Anneso : Pas plus présents en France... Sais bien. Pourtant, j'entends à coeur de jour des Français qui cherchent des titres québécois et qui en trouvent pas à moins d'en faire venir à prix d'or. Heureusement qu'il y a des blogueuses qui voyagent la valise pleine !

Venise a dit...

Sylvie : Dany Laferrière, pour moi, c'est un cas. Parler à tout le monde aussi gentiment, sourire si souvent. On ne dirait jamais, quand on le rencontre, qu'il est une personnalité reconnue.

Venise a dit...

Cher Anonyme qui s'exprime si bien (s'cusez d'avance si vous percevez un filet ségrégationniste vis à vis les anonymes),

Pourquoi refuser une telle reconnaissance en effet ? Malgré tout, j'entends plusieurs personnes se demander pourquoi cet intérêt pour une telle institution conservatrice et ronflante. Un défi ? Rafraichir l'institution ? Belle mission. Est-ce que notre cher Dany aurait un coeur de missionnaire ?

J'ai tant à dire et à supposer à son sujet que je compte rédiger un billet @Voir sur le sujet.

Venise a dit...

Suzanne : Ces livres ne t'attirent pas ? Tu vas pourtant finir par en essayer un. Mais lequel ? Il faudrait une personne qui les a tous lus et qui te connaisse très bien. Ce n'est malheureusement pas moi.

Venise a dit...

Anonyme : J'ai justement pensé à cet autre nom possible : Victor Lévy Beaulieu. L'accepterait-il ? Il a une barbe blanche et il est grisonnant mais plus important encore il en a le calibre. Et le souffle. Je vois un seul petit problème à l'horizon, finalement même plus grand que celui que vous voyez, VLB ne voudrait rien savoir.

Venise a dit...

AmicalSupport : Les Immortels ont ressenti un petit désir soudain de se faire brasser la cage. C'est vrai qu'ils ne risquent pas de s'ennuyer avec ce coloré personnage. Dany arbore toutes les couleurs, tous les drapeaux, c'est un citoyen du monde.

Anneso a dit...

Heureusement, oui ! Je connais quelques grands voyageurs aux valises toujours pleines :)

Suzanne a dit...

@ Venise; Tu crois que je finirais par me laisser tenter?... Hum j'en doute car j,ai vraiment, mais vraiment pas envie de le lire. J'ai survoler les quatrièmes, les résumés, les avis pour et quelques contre et non; pas envie c'est tout. C'est comme ça. J'ai exactement le même ''sentiment'' pour les romans de Paul Auster qu,on me conseille depuis des lunes mais non, rien n,y fait. Pas le goût. C'est fou hein?!

@ Anonyme.

Je vous cite:
'' Considérez simplement le regard que porte la France sur Haïti et celui qu'elle porte sur le Québec.``
En effet nous sommes les parents pauvres de la littérature même si plusieurs de nos auteurs ont à coeur la langue française. ;-)

Et vous dites:
Jamais Victor-Lévy Beaulieu n'obtiendrait cette distinction.

Et pourquoi donc selon vous?

Mais, tout comme Venise, je crois et je suis même persuadée que ce bon monsieur Levy-Beaulieu accepterait ce prix.

Suzanne a dit...

Oup's

lire ''n'accepterait pas ce prix'' au lieu de ''accepterait''.

Merci

amicalsupport a dit...

Peut-être qu'en effet Victor-Lévy Beaulieu refuserait. Quant à monsieur Laferrière je me demande tout de même comment il va s'organiser pour les déplacements. Ça va être toute une logistique, on ne traverse pas l'océan comme ça, il n'y a plus de Concorde. Mais ça c'est son problème, j'espère juste qu'il sait c'est quoi ses priorités.