mardi 12 août 2014

Le 12 août, j'ai acheté des livres québécois

Marsi aux Galeries de Granby
Mission accomplie ! C’est à la librairie indépendante des Galeries de Granby que nous avons acheté nos livres québécois. Et nous n’étions pas les seuls à fouiner dans les rayons québécois et la table bien garnie à l’entrée.

L'explorateur m'expose ses trouvailles
Je suis très fière de mon choix
J’ai même eu l’honneur de conseiller un client sous les yeux mêmes du libraire. Un homme dans la vingtaine environ se cherchait un deuxième titre québécois et il a été attiré par le titre « Il pleuvait des oiseaux » de Jocelyne Saucier. Je lui ai fait un résumé, rajoutant qu’il avait reçu plusieurs prix et il est parti avec lui. J’étais pas mal fière de mon coup ! Faut dire qu’aujourd’hui, j’avais la partie facile de faire partir un client avec un roman québécois en poche.

Il y avait plus de monde qu’un mardi ordinaire, j’en suis sûre. Et la caissière tenait une liste de tous les titres québécois vendus, une compilation pour inscrire l’événement sous la colonne succès.

Il a vraiment une tête d'explorateur
Des pages et des pages de titres à acheter
Bon, quand je dis « nous », je n’étais pas uniquement avec Marsi mais bien avec ni plus ni moins que l’explorateur BD de la Lucarne à Luneau. Celui-ci a voulu doubler la mise en s’achetant deux albums de bande dessinée : Hasard ou Destinée de Becky Cloonan, édition Lounak et La Gang des Hors-la-Loi de Frédéric Desager et Réal Godbout, édition Bayard Canada.

Mon Marsi et son livre de science
Quant à Marsi, il avait commandé Les Carnets d’un astrophysicien – À l’écoute des étoiles de Jean-René Roy des Éditions MultiMondes voici 10 jours afin d’être certain qu’il soit en magasin. Pour ma part, je me suis promené un certain temps avec Malabourg de Perrine Leblanc des éditions Gallimard en mains et puis, lorsque j’ai aperçu C’est le cœur qui meurt en dernier de Robert Lalonde, des éditions Boréal, j’ai changé d’idée. Je n’en voulais qu’un, en considérant que ma mission québécoise s’étend sur 365 jours par année (PAL consistantes), j’ai donc opté pour l’auteur et la maison d’édition québécois.

Belle tablée d'ouvrages québécois
Patrice Cazeault un des initiateurs du Le 12 août, j’achète un livre québécois est passé faire ses achats environ une heure avant nous. J’imagine qu’il va se coucher fier de son idée ce soir et se dire que ça vaut la peine d’oser dans la vie et de faire confiance aux gens. La balance est une question de bonne étoile. Il est à espérer que l’étoile du 12 août va briller longtemps dans le firmament de l’édition québécoise, nous sommes prêts à ce qu’elle revienne à chaque année, comme les Perséïdes.

11 commentaires:

Lyse a dit...

Bonsoir Venise ,

Un super beau résumé de votre journée à toi et Marsi ..
Je suis fière de moi , j'ai acheté québécois aujourd'hui, un livre de Micheline Dalpé : Les soeurs Beaudry tome 1 , quand j'aurai fini de le lire j'irai chercher le tome 2...
J'étais quand même très déçue de ne pas trouvé en librairie le livre que tu m'avais si bien conseillé de ton amie Marie Christine : Monsieur Julot et aucun autre livre d'elle en libraire par contre je l'ai commandé et je l'aurai la semaine prochaine ..
Alors j'ai participé à cette journée spéciale aujourd'hui et j'espère que ça continuera les années à venir ....
J'ai aussi bien hâte aux BD de Marsi...
Merci à toi pour tes bons conseils ...

Anne a dit...

En regardant de près ta dernière photo... Louise Penny est québécoise ? Je ne savais pas ! Bon sang, j'en ai dans la PAL aussi (elle est publiée chez Actes Sud ou Babel par chez nous !!

Nomadesse a dit...

Eh bien, j'ai lu "Hasard ou Destinée" hier justement. Quelle artiste fantastique que cette bédéiste!

anne des ocreries a dit...

Formidable opération ! Faites passer en France !!!

Venise a dit...

Lyse : Tu me fais tellement plaisir, si tu savais combien ! Ça me fait très chaud au coeur.

Surtout que tu y as été de ta propre initiative en plus. Je vais avoir très hâte d'entendre tes impressions sur tes lectures québécoises. Merci au nom de nos auteurs, chère Lyse.

Venise a dit...

Oui, Anne, elle est québécoise. Elle habite même l'Estrie. Voici quelques années, elle a participé à un Café littéraire à Eastman et nous a raconté que sa langue maternelle est l'anglais mais elle a un excellent français. Une femme très chaleureuse qu'on a le goût d'aimer, elle ne se prend pas du tout au sérieux.

Venise a dit...

Anne Desocreries : J'avoue que je ne pensais pas que l'événement prendrait autant d'ampleur. Je suis très fière et je crois que le 12 août est une date bien choisie, avant l'avalanche de la rentrée en même temps que plusieurs personnes ont encore un esprit de vacanciers. Quel bon timing !

Venise a dit...

Nomadesse : Comme l'explorateur est à mes côtés, je lui ai fait part de tes impressions, il est d'autant plus content de son achat.

Karine:) a dit...

Cool votre visite! Je suis allée avec une copine et nous avons jasé livres avec les clients et les libraires aussi! J'ai super hâte de lire ce que j'ai choisi. Pour Québec en septembre, of course!

Lucie a dit...

Beaux achats! C'est super de voir la diversité des titres achetés sur le site de l'événement! La littérature québécoise: de tout pour tous!

Isabelle Bouthillier a dit...

Excellent billet sur cette journée du 12 août. L'enthousiasme de ce mouvement devrait aller encore beaucoup plus loin!

http://sympathiqueschroniques.blogspot.ca/2014/08/les-livres-et-la-litterature-quebecoise.html