vendredi 31 juillet 2015

13e Édition - Correspondances d’Eastman : 6 au 9 août

Oui, incroyable, comme le temps passe ! Les Correspondances d’Eastman ont 13 ans cette année. C’est jeune. C’est l’adolescence débordante d’élan, mais encore près de l’enfance. Cette enfance, qu’on n’oublie jamais est justement le thème de cette année.

Encore une fois, ils sont nombreux à venir en discuter dans les populaires Cafés causerie (en pleine nature, sous un chapiteau).  J’en nommerais quelques uns, peut-être pas vos préférés, je vous invite à fouiller la programmation riche de belles surprises. Y seront Caroline Allard (mère indigne), Patrick Nicol (La baigneuse au milieu du lac), le prolifique Simon Boulerice, Andrée A. Michaud (le plus qu’excellent Bondrée), Catherine Leroux (Le mur mitoyen), notre grande poète Hélène Dorion, la mystérieuse Perrine Leblanc (L’homme blanc), le nomade Deni Yvan Béchard (Le bruit et la fureur).

Vous trouvez qu’il manque de loyaux soldats ? Euh, c’est que j’en gardais pour le dessert ! Kim Thùy, la pétulante, Dany Laferrière, le fier académicien, le marathonien, Robert Lalonde et le si sage Serge Bouchard. Leur vivacité d’esprit vous enchantera dans d’exclusives grandes entrevues. Attention, ceux qui les animent sont les assises de ces causeries et on les aime beaucoup : Tristan Malavoy, Catherine Voyer-Léger, Elsa Pépin, Dominic Tardif, le doyen Jacques Allard … et j’en passe. Vite, un petit couic de souris et le tout défilera sous vos yeux avec l’horaire, les prix, les résumés détaillés.

Le volet jeunesse s’impose, d’autant plus primordial que nous festoyons sous le thème de l’enfance : Simon Boulerice (Il est partout, ce gai luron !) Marianne Dubuc (L’autobus), Sonia Safarti, et le cœur jeune, enfantin, candide de notre Dany Laferrière.

Et que fait-on des soirées, lorsque la lune s’allume dans nos cieux ? On se rend aux spectacles. Jeudi soir, l’envol est donné par celle qui porte haut les mots : Chloé Sainte-Marie. Vendredi soir, Fanny Bloom, que l’on dit électrisante (commandité par Hydro Québec…. C’te blague !). En ce même soir, le spectacle-cabaret Lis Ta Rature avec David Gaudreau. C’est samedi, le 8 août que se tiendra le grand spectacle littéraire, une mise en scène de l’Amélanchier de Jacques Ferron avec l'actrice Johanne-Marie Tremblay.

Activités avec le stylo passeport
L’important, cela pourrait être la rose, car les jardins d’écriture sont florissants. Pas moins de dix jardins ou chambres ou pont ou sentier ou parc attendent votre inspiration et votre respiration calme et profonde.

Comme à chaque année, il y a le portage des mots, ces quelques kilomètres de sentiers en forêt parsemés d’installations artistiques qui permettent de découvrir des scènes de romans ou de bandes dessinées.

Le stylo passeport au coût de 12 $ (que vous conservez en souvenir) vous donne droit aux expositions et aux animations de toutes sortes. Que ce soit une lecture par Hélène Dorion, ou le thé avec Kim Thùy, restez alerte pour de ne pas manquer Dame Pamplemousse qui contera fleurette et amusera vos enfants en chœur, ou vos cœurs d’enfants. Et la chasse au trésor, elle, il ne faudrait surtout pas la manquer, pendant que la forêt se fait enchantée … de vous voir !

J’espère que votre curiosité est piquée. Si vous n’avez jamais mis les pieds aux Correspondances d’Eastman, c’est cette année que ça se passe. Seul, en duo ou en famille, sachez que pour les enfants sous la barre des 16 ans, c’est gratuit.

Sur place : Chapiteau d’accueil au centre du village, librairie Archambault, service de restauration, salon des artisans et navette entre les jardins d’écriture. Papiers, timbres, enveloppes, support à votre disposition à chaque lieu inspirant l’écriture d’une lettre, d’un poème, d’un conte ou d'une nouvelle !  Envolez-vous avec votre plume ... ou votre stylo !

Venez au pied du Mont Orford et de la lettre, à Eastman, le village de toutes les Correspondances !

3 commentaires:

Nomadesse a dit...

J'aimerais beaucoup beaucoup y aller un jour. Ça me semble autrement plus vivifiant qu'un Salon du livre, une vraie fête, une rencontre d'amoureux des livres et des écrivains. Avec les enfants plus grands, je vais me mettre ça à l'horaire, c'est sûr!

Venise a dit...

Ensuite, Nomadesse, il deviendra impossible de t'en passer. Tu saisis très bien de quoi il en retourne. Je te souhaite même mieux encore, être invité au frais des Correspondances, en tant qu'auteure. Oui madame !

Marion a dit...

J'y serai pendant les 4 jours ! J'espère que l'on s'y croisera ! Bises.