lundi 1 décembre 2008

Prix des libraires : le premier jalon

Bon, ça y est, la saga Prix des libraires a posé son premier jalon, sa liste préliminaire de 12 romans Québec et 12 Hors Québec est fraîchement sortie.

Je lisais le communiqué de presse et apprenait qu’il peut se rajouter des œuvres jusqu’au 31 décembre. Curieux quand même, ça veut dire que ça pourrait faire un 13 à la douzaine. Ou un quatorze à la douzaine. Je ne sais pas si une telle chose est déjà arrivée par les années passées. Je ne peux pas m’empêcher de penser que les romans qui sortent tardivement, genre à la mi-décembre peuvent être désavantagés. Est-ce que c'est possible de les reporter à l’année suivante ? Semblerait pas, mais j’ai le goût de poser la question, ce que je ferais demain. Mais j'y pense, s'ils rajoutent un titre, probablement qu'ils en retirent un. Imaginez la faux espoir né dans le coeur de l'auteur. Une autre question à poser.

En attendant, voici ces fameux titres, comme ils m’ont été présentés, par ordre alphabétique :

Romans Québécois
Bestiaire – Éric Dupont Marchand de feuilles
Du bon usage des étoiles – Dominique Fortier Alto
Et je te demanderai la mer – Stéphani Meunier Boréal
La deuxième vie de Clara Onyx – Sinclair Dumontais Hamac
La machine à orgueil – Michel Vézina Québec Amérique
Le ciel de Bay City – Catherine Mavrikakis Heliotrope
Matamore no 29 – Alain Farah Le Quartanier
Sortie côté jardin – Patrick Servant Amérik Média
Tout m’accuse – Véronique Marcotte Québec Amérique
Uns – Marie-Andrée Lamontagne et Philippe Borne Leméac
Vue d’ici – Mathieu Arsenault Tryptique
Zakuro - Aki Shimazaki Acte Sud


Hors Québec
Chaos calme - Sandro Véronesi Grasset et Fasquelle
Effigie - Alissa York Alto
Journée d’un opritchnik - Vladimir Sorokine de l’Olivier
Là où les tigres sont chez eux- Jean-Marie Blas de Robles Zulma
La route - Cornac McCarthy de l’Olivier
Le bonhomme de neige - Jo Nesbo Gallimard
Les années - Annie Ernaux Gallimard
Nous sommes tous Kafka - Amat Nuria Allia
Seul le silence - Ellory R.J. Sonatine
Suicide - Edouard Levé P.O.L.
Syngué sabour (Pierre de patience) - Atiq Rahimi P.O.L.
Toute la nuit devant nous - Marcus Malte Zulma

Ouvrons nos yeux et faisons nos jeux, comme on peut !
Avec ce que l’on a lu ou entendu (pourquoi pas !)
Allons-y de notre flair, rêve, clairvoyance …

Prenons nos désirs pour des réalités

14 commentaires:

réjean a dit...

Il y a une belle variété d'éditeurs. Avant de lire quoi que ce soit, je vais attendre la sélection finale, car j'ai trop de rattrapage à faire et pas assez de temps devant moi...

Venise a dit...

@ Réjean : C'est vrai que 12, ça fait beaucoup. Au dévoilement, je vais en avoir lu 5 sur 12, ça serait surprenant que ce soit justement ceux que j'ai lus qui soient finalistes.

Mais ça nous donne quand même un avant-goût.

Karine :) a dit...

Bon... je n'en ai lu aucun... et je ne pense pas vraiment que j'aurai le temps d'ici la sélection! Encore une fois, je suis sur une autre planète côté actualité littéraire!

Venise a dit...

@ Karine : Même pas un sur 24, toi qui es une lectrice très active. Ça tient quasiment du hasard !

Doparano a dit...

J'en ai lu que 3... et trop d'autres choses à lire avant de me tapper les 8 qui restent, mais au moins j'en ai lu!

Venise a dit...

Doparano : Peut-être qu'à un moment donné au cours de la sélection, nous diras-tu lesquels tu as lu :-).

Mais ceci dit, ce qui me fait le plus plaisir est bien ta visite !

Suzanne a dit...

Euh bonté je n'ai lu que
La deuxième vie de Clara Onyx. Par contre dans ma pile se trouvent
Tout m’accuse et La route. Donc sirop je suis loin du compte!

Doparano a dit...

J'ai lu, La deuxième vie de Clara Onyx, La machine à orgueil et Tout m'accuse.

Des 3, mon prix va définitivment à Véro Marcotte.

Venise a dit...

@ Doparano : Ah, merci, tu es venue répondre à ma curiosité !

J'ai moi aussi beaucoup aimé "Tout m'accuse" et je ne veux pas passé à côté de "La deuxième vie de Clara Onyx". Mais la machine d'orgueil ne m'attire pas pour ce que j'en ais entendu. Peut-être quelqu'un me fera changer d'idée, mais ça me surprendrait.

helenabluede chez blue a dit...

Tout m'accuse , sortie côté jardin ...
seul le silence , vue d'ici , la machine à orgueil ...
Effigie
Suicide, les années, toute la nuit devant nous...
le bonhomme de neige ...
bestiaire, le ciel de bad city ... Zakuro ...
synghé sabur , là où les tigres sont chez eux ....
nous somms tous kafka , la route , du bon usage des étoiles ...Matamore n°29 , moi c'est le 19 , Uns et je te demanderai la mer ....
la deuxiéme vie de Clara Onyx , chaos calme , journée d'un oprichnik , effigie ...



et ma petite personne , ni roman , ni québecois , ni hors ... sauf peut-être parfois d'elle -même ... incapable de choisir ...
je les prends tous !

Danaée a dit...

Pour ma part, je suis bien contente qu'un Hamac (La deuxième vie de Clara Onyx) fasse partie de cette sélection... Je l'ai d'ailleurs lu, et aimé, dans l'ensemble.

Sinon, je lis actuellement Mavrikakis (qui devrait sans doute se retrouver dans les finalistes... mon petit doigt me le dit!) et mon chum a acheté Uns, qui m'intrigue beaucoup.

Notre recrue de décembre est retenue aussi. Bon signe...

"Les années" est une pure merveille, en passant. Je lui souhaite tout le bien possible!

Venise a dit...

@ helenablue : Tu as fait un genre de totem, ou poème, avec les titres, et c'est curieux comment le titre sorti de son contexte ne sonne pas du tout de la même façon. Comme par exemple, je n'avais absolument pas réalisé qu'il y avait le titre "Suicide".

Tu les prends tous ? Je te les donne tous !

Venise a dit...

@ Danaée : Je vais lire "La deuxième vie de Clara Onyx", pour sûr ! Et "Les années" (une encoche à mon Québécois"), je n'ai pas le choix de le lire, Éric (Simard) l'a tellement aimé. Et je me rallie à ton pronostic pour Le Ciel de Bay City, il va être parmi les finalistes.
Le bon usage des étoiles ? J'sais, je le commence ... demain. Disons, demain.

helenablue a dit...

plus sérieusement , j'ai lu celui d'Annie Ernaux ...et aucun de tous les autres !!



c'est vrai que tous ces titres les uns sous les autres comme cela m'a donné envie d'exploiter les mots !
je ne comprends pas pourquoi !
mais me suis laissée faire ...


merci de ta générosité Venise , c'est bon de passer chez toi ...