lundi 12 octobre 2009

Vous aimez Leonard Cohen ?

Bonjour tout le monde ! C’est l’Action de Grâces aujourd’hui et à la Babillarde, je parle de cette fête que j’aime beaucoup. D’ailleurs, je me suis fait prendre à mon jeu (sans même savoir à quoi je joue !) puisque je devais y révéler que Marsi passera à la télévision, jeudi à 18 h 30 à l’émission Sortir de la Radio-Canada/Estrie. J’ai aucune idée si les gens qui ont des satellites, des câbles, des hélicoptères ... oups, je ne suis pas à la Babillarde ici, pourront le capter en direct du Salon du livre de l’Estrie mais ce que je peux cependant vous affirmer, c’est qu’un caméraman est venu le filmer à l’œuvre à sa table à dessin.

Mais assez parler de ma vedette « maison », je saute à une vedette internationale qui nous appartient un peu par la racine ; Leonard Cohen, l’écrivain. Le poète. Vous l’aimez ... beaucoup, passionnément, douloureusement ? Vous devez être une femme alors ... non ? C’est mon frère qui affirme catégoriquement (bien sûr, je le soupçonne d’être atrocement jaloux) que ce sont les femmes qui sont folles de lui. Ceux qui veulent le contredire, allez-y fort, j’aime bien obstiner mon avocat de frère !

J’ai un appel de textes (ou de fleurs !) pour ses admiratrices ou admirateurs. Je vous transmets le communiqué de presse signé Éric Simard, mot pour mot, car j’ai rien à y redire, rien à y rajouter, sinon que j’aimerais être assez inspirée pour envoyer un texte. Et Marc une image (art graphique). Et vous ?

OBJET : Des fleurs pour Cohen

Dès l’automne 2010, une fois par an, la collection Hamac fera paraître
un recueil de textes inédits de différents auteurs à qui nous
demanderons de s’inspirer de l’univers d’un artiste d’ici ou d’ailleurs.

Le premier recueil sera consacré à Leonard Cohen. Pourquoi Cohen ?
Tout simplement parce que nous l’aimons. Nous croyons que la carrière
musicale de celui-ci éclipse trop souvent sa vaste contribution au
paysage littéraire pancanadien. Leonard Cohen nous appartient
collectivement, au même titre qu’Anne Hébert, que Gabrielle Roy, que
Gilles Vigneault ou que Mordecai Richler. Nous croyons qu’il est grand
temps que les auteurs d’ici s’approprient son œuvre et le célèbrent
enfin comme poète, comme romancier, comme parolier.

Ce projet nous trottait en tête depuis un moment déjà, mais n’ayant
que tout récemment obtenu l’approbation de l’équipe de Monsieur Cohen,
ce n’est qu’aujourd’hui que nous nous lançons hardiment dans l’aventure.

Si l’œuvre de Leonard Cohen vous inspire, vous pouvez dès maintenant
vous mettre à la tâche et nous soumettre vos textes par la suite. Ils
peuvent prendre l’une des quatre formes suivantes : nouvelle, poésie,
théâtre ou art graphique (dimensions 5" x 7,5"). Il n’y a aucune
contrainte de mots en autant que la longueur soit raisonnable.

La date limite a été fixée au 31 janvier 2010. Nous n’acceptons que les textes imprimés envoyés par la poste en une seule copie à l’adresse suivante :
Les éditions du Septentrion
Att. : Éric Simard
1300, av. Maguire
Québec (Québec) G1T 1Z3

Nous avons très hâte de découvrir vos propositions.

Éric Simard

7 commentaires:

Suzanne a dit...

J'adore Cohen malgré ce qu'en pense ton avocat de frère, le mien(frèrot) l'adorait.lol!
L'idée des éditions Hamac est excellente wow mais comme je n'ai pas le talent d'écrire, je me ferai plaisir en lisant les mots de ceux et celles qui seront publiés dans ce recueil.

ClaudeL a dit...

Moi, j'écris (talent je ne sais pas), mais je ne connais absolument pas Leonard Cohen. Ai fouillé sur Internet, pas facile de trouver ses livres en français à part un sur le désir. Pourtant j'aimerais bien être publiée chez Septentrion. C'est pas faute d'avoir essayé! Passe mon tour donc.

Suzanne a dit...

Avant tout Cohen est plus connu comme auteur-compositeur-interprète et moins comme poète/romancier. Peu de publications d'ailleurs. Alors normal de ne trouver qu'un seul bouquin en français!!!
À défaut de le lire, écroutez-le!

Venise a dit...

Je suis d'accord, Suzanne, l'idée des éditions Hamac est excellente.

J'ai réalisé hier qu'il y avait peu de publications en français. Il y a une traduction de ses chansons par notre poète Michel Garneau "Étrange musique étrangère" 304 p. Éditions Hexagone. Je l'ai commandé. Mais ce qui me rend encore plus heureuse est de mettre la main sur le DVD "I'm your man" un documentaire que j'ai vu au cinéma et qui se détaille sous le 15$. Une belle manière aussi de faire connaissance avec ses chansons en français puisqu'ils en font la traduction sur l'écran. Mais il y a tout dans ce documentaire, il nous parle et dévoile de son intimité, de sa philosophie de la vie. J'ai réalisé que c'est un grand homme.

Venise a dit...

Claudel : Peut-être au prochain ! C'est une initiative qui devrait revenir à chaque année, si j'ai bien compris.

Comme je disais à Suzanne pour le connaître, le documentaire "I'm your man" est renversant de vérité et d'intimité. Avant d'aller le voir, j'étais dans la même situation ; je le connaissais à peine. Cela a été une révélation.

Suzanne a dit...

Ah merci Venise, je note avec empressement!.

helenablue a dit...

J'aime beaucoup Léonard Cohen, itou.
Et l'écoute régulièrement avec plaisir, je ne savais pas qu'il était aussi romancier et poète. Cette idée d'écrire sur ce que nous inspire l'univers d'un artiste est étonnante et séduisante...