mardi 17 novembre 2009

Du jamais vu au GG !

L’automne, les feuilles tombent ... et les Prix ! Je vais m’en souvenir l’année prochaine, à cette période, un Prix n’attend pas l’autre. Hier matin, le Grand Prix du livre de Montréal, ce matin, les Prix littéraires du Gouverneur Général. J’ai failli ne pas l’apporter à votre attention pour me sortir de l’impression de ne parler que de ça. Mais je n’ai pas le choix, les lauréats ne me le donnent pas. C’est une première dans les annales du Prix du Gouverneur général ; deux Prix pour le même livre, en l’occurrence pour Harvey un roman graphique publié à La Pastèque. Le premier, décerné à Hervé Bouchard pour les textes dans la catégorie Jeunesse et l’autre à Janice Nadeau pour les illustrations dans la même catégorie. C’est dire la qualité ! Je ne peux vous en dire plus, je ne l’ai pas lu, Marc non plus. Ça commence à être pas mal intriguant, de la même maison d’édition que Miam miam fléau de Marsi. D'ailleurs, si vous voulez faire une pierre deux coups au kiosque de La Pastèque au Salon du livre de Montréal en fin de semaine :

Hervé Bouchard et Janice Nadeau :
Samedi, 21 : 14 h 30 à 16 h 00

Marsi :
Samedi 21: 17 h 00 à 18 h 30
Dimanche 22 : 13 h 30 à 15 h 00



Mais l’autre annonce, que dire de l’autre « Le discours sur la tombe de l’idiot » de Julie Mazzieri, aux éditions José Corti, aussi en lice pour le Prix des collégiens, vient de gagner le Prix du Gouverneur général. Pas beaucoup l'ont vu venir ! J’en avais glissé un mot dans mon billet Le GG en chiffres et devant la perplexité générale devant ce titre, dont on avait peu entendu parler, une bonne âme m'a aiguillée par la bande, m'en parlant d’une manière si élogieuse que je l’ai tout de suite commandé à ma librairie. Et je l’attends encore. Je viens de rappeler pour demander où ma commande en était, en profitant pour annoncer à la libraire que le titre était le lauréat du Prix GG. Ils vont s’y pencher, vérifier si c'est à propos d'en commander plus d’un exemplaire. J’adore faire l’annonce de Prix littéraires aux libraires ! C’est un joli passe-temps (oui, oui, j’ai un sourire en coin ...).

Dans mon cas, c’est Réjean, un fidèle lecteur, qui m’annonce les Prix, en tout cas, cette semaine. Il faut se lever de bonne heure pour les primeurs ! Cet homme qui suit la littérature de près m’a judicieusement fait remarquer dans son commentaire laissé sous mon billet d'hier Ça fait boule de neige pour Dany Laferrière ; est-ce que ça donne une chance au « Le discours sur la tombe de l’idiot » de Julie Mazzieri de déclasser « L’énigme du retour » de Dany Laferrière , tous deux en lice pour le Prix des collégiens ? La réponse est entre leurs mains. Se laisseront-ils influencer par les Prix ? J’espère que non. Et justement, je compte que les jeunes n’aiment pas croire qu’ils se laissent influencer. À suivre. Comme un roman.

Somme toute, de bonnes nouvelles qui nous sortent du convenu. Ça fait du bien.

Pour les titres complets, site officiel.

11 commentaires:

Réjean a dit...

C'est effectivement surprenant tout ça. Je vais mettre la main sur ce Mazzieri. On aura l'occasion d'en reparler.

gaétan a dit...

Simonak Venise! J'arrête pas d'inscrire des titres de livres sur un bout de papier que je me propose de commander. Donne moi un break. :-)

Venise a dit...

Réjean : Super ! Un vrai club de lecture. Espérons que vous serez plus chanceux que moi pour mettre la main dessus.

Venise a dit...

J'adore ton cri du coeur, Gaétan. Conseil, laisse faire les petits bouts de papier, prends une tablette, ce n'est qu'un début, continuons le combat des livres (Hon ...)

As-tu reçu et commencé La foi du braconnier de Marc Séguin ?

gaétan a dit...

Je n'ai pas reçu La foi du braconnier. Je n'ai pas insisté puisque je lisais Bibi puis Hell.com. 2 bonnes briques. Un peu déçu du dernier de Patrick Sénéchal.
Le livre de Marc Séguin fait partie de ma prochaine commande ...sur internet.

Trader a dit...

Il a fallu que je passe par ici pour me rappeler que la "gammick" des prix littéraires tournent rondement...

C'était ma douce méchanceté de la semaine, Venise.

Je ne pouvais m'empêcher de la glisser dans cette page... ;)

Venise a dit...

Gaétan : Tu es déçu du dernier Sénécal ? Nous l'avons offert à notre neveu pour ses 17 ans, il les a tous lu. J'adore voir la jeunesse lire des briques et s'enthousiasmer. Je vais lui demander qu'est-ce qu'il en a pensé.

Quand tu auras lu La foi du braconnier, j'espère que tu vas nous laisser savoir qu'est-ce que tu en as pensé :-)

Venise a dit...

@ Trader, oui, ça tourne, s'en est étourdissant. Tu sais, pour ceux qui les reçoivent, c'est de l'or en barre, si on considère le 10% sur le prix du livre, les Prix, c'est ça qui fait toute la différence.

Je me mets dans la peau des deux collègues de Marc, à la Pastèque, l'illustratrice de Harvey, Janice Nadeau et Hervé Bouchard, l'auteur des textes reçoivent 25,000 $ chacun. Nous allons les rencontrer samedi, ils sont juste avant Marc au kiosque, penses-y deux minutes, pour eux, c'est pas une gammick, c'est la manne !

Trader a dit...

Oui, je sais, c'est un "mal" nécessaire...

Réjean a dit...

Ah, mais l'an prochain, ce sera Marsi qui gagnera !

Venise a dit...

@ Réjean : C'est bougrement optimiste mais surtout, c'est de la gentillesse encourageante pour un bédéiste qui débute dans une faune.

Merci de Venise. Merci de Marsi.

(Je rédige très bientôt deux billets sur notre expérience Salon).