dimanche 10 avril 2011

Ce qui peut arriver quand Mélina et Chloé se font garder

Texte : Martine Latulippe - Illustrations du tandem « Fil et Julie ».
Résumé (de l’éditeur*) : Roxanne est à la fois la cousine et la gardienne de Mélina et Chloé. Ce soir, elle a apporté une boîte gigantesque. Mais qu’y a-t-il là-dedans ? Est-ce vivant ? Est-ce féroce ? Est-ce dangereux ? Quand pourra-t-on l’ouvrir ? Le temps passe. Mélina et Chloé iront-elles se coucher avant d’avoir élucidé le mystère ?
* Quand le résumé m’apparait intéressant, j’opte pour un copier-coller.
J’aime plus
¤ L’histoire entraînante
¤ Le suspense gardé comme un trésor jusqu’à la dernière page. J’étais morte de curiosité de savoir qu’est-ce qu’il y avait dans cette fameuse et volumineuse boîte. Je ne suis pas arrivée à le deviner !
¤ Le thème gardiennage qui interpelle tous les enfants de cet âge qui se font un jour ou l’autre gardés
¤ Un petit côté « pas sage » endossé par les parents. Album pas du tout moralisateur.
¤ On sollicite l’imaginaire de l’enfant, on fait allusion à ses peurs. La gardienne suggère que ça peut être des dragons dans cette boîte, des araignées, des plantes carnivores, des tigres affamés. On joue avec les peurs, bonne manière des les apprivoiser à mon avis.
¤ Le verso du cartonnage de la couverture a été utilisée : de un, pour le résumé, de deux, pour la recette de pâte à modeler utilisée dans l’histoire. Une bonne idée de compléter une lecture par cet ajout qui devient un souvenir concret de lecture. En plus du très joli signet avec le résumé en son verso.
¤ Le coup de crayon du couple illustrateur amplifie le dynamisme de l'histoire. C’est à croire qu’à chaque page, c’est la fête. Dessins aériens, fantaisistes et stylisés. Et si je n’avais pas peur de me faire taxer de sexiste, je dirais aux lignes féminines. Faut dire que les trois personnages principaux sont des fillettes !
Moins aimé
¤ Encore une fois, le titre ! Pour un récit aussi rythmé et entraînant, le titre n'est pas représentatif, il traîne en longueur. Il manque de rebondissant et de punch.
¤ La différence de caractère entre les soeurettes ne ressort pas beaucoup, tellement que j’en avais de la difficulté à les différencier.
Je m’interroge
Roxanne la gardienne et cousine est quasiment aussi jeune que les fillettes qu’elle garde, ce qui en fait une personne très apte à les amuser mais beaucoup moins pour les inciter à ramasser les dégâts, nombreux et importants. Est-ce que ça va plaire aux parents ? (À ne jamais oublier que c’est presque toujours un adulte qui achète !)
Est-ce que ça donnera le goût aux enfants d’avoir un autre enfant qui vienne les garder ? En tous les cas, être un parent de jeunes de cet âge, ça ne me le donnerait pas à voir l'état de la maison à mon retour. Peut-être est-elle plus âgée, et que c’est le dessin hautement stylisé qui me confond mais alors, si elle l’est, comment se fait-il qu’elle ne s'inquiète aucunement de cet aspect ?
* * *
Je rajoute un lien intéressant, et récent (9 avril 2011), de la journaliste Marie-France Bornais qui s'est entretenu avec l'auteure Martine Latulippe.
Ce qui peut arriver quand Mélina et Chloé se font garder, Texte de Martine Latulippe, illustrations de Fil et Julie : 32 p. 21,5 cm x 21,5 cm, 2011, 12.95 $ - Âge préscolaire et primaire

9 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Personnellement, je ne confierais jamais des enfants à garder à quelqu'un de mineur. Parce que c'est une responsabilité bien trop lourde, et parce que cela nécessite une certaine maturité, à mon sens. Donc....ce livre ne viendrait chez moi que pour dédramatiser l'angoisse de l'enfant à se faire garder par un(e) inconnu(e), éventuellement, et l'aborder sous le signe de l'humour, ce gardiennage.
une bonne façon de dire les recommandations, et ce qu'on n'aimerait pas voir arriver chez soi en son absence....un livre à lire AVEC l'enfant.

Karine:) a dit...

Je ne le connais pas cet album... mais bon, du coup, je suis curieuse de savoir ce qu'il y a dans la boîte!

Venise a dit...

Anne : Tu ne m'aurais alors pas engagé quand j'avais 12 ans et que je gardais 4 enfants ! Je te comprends tu sais. Un moment donné, j'ai appelé ma mère pour venir m'aider !

C'est pas mal toujours une bonne idée de lire le livre avec l'enfant, au moins une fois.

Venise a dit...

Karine : Je ne m'y connais pas autant que toi dans le secteur jeunesse toi qui en lis depuis si longtemps mais avec ce que j'ai lu jusqu'à date, je le considère excellent. Rien que j'aimerais plus que d'entendre l'opinion d'une connaisseuse !

anne des ocreries a dit...

non, confier des petits à une aussi jeune fille ne se fait plus depuis bien des années, ici ! ça crierait au scandale ! en plus, on n'a pas le droit de faire travailler des enfants de moins de 14 ans, et encore, il y a tout un tralala de conditions à remplir, avec des jeunes de moins de 18 ans ! :)

Martine Latulippe a dit...

En fait, la vraie Roxanne (eh oui, c'est ma nièce, qui garde véritablement mes filles, Chloé et Mélina!) a 17 ans! Et rassurez-vous, elle ne laisse pas la maison dans cet état! :-) Mais pour les besoins de la fiction, c'était beaucoup plus rigolo!
Martine

Venise a dit...

Martine : C'est gentil de laisser un message ici parmi vos présents et futurs lecteurs !

J'avais cru comprendre que c'était basé sur du vécu. Mais comme je le disais, Roxane a "l'air" d'une jeune fille d'environ 13 ans. Le dessin est stylisé, c'est difficile de déterminer l'âge.

Suis bien contente pour vous que votre gardienne et nièce ait 17 ans et ne laisse pas votre maison dans un tel état ! Me semble que ça désenchante des parents qui reviennent d'une belle sortie.

CarnetJulie a dit...

Un petit mot pour vous dire que je croise souvent cet album à la bibliothèque ... vous avez piqué ma curiosité avec le mystère de la boîte alors la prochaine fois qu'il croise mon chemin je vais le lire avec plaisir :) Merci !

Venise a dit...

CarnetJulie : Surtout à moi de vous remercier pour ce sentiment que vous me donnez de me sentir utile !