mercredi 3 avril 2013

Cher tous,

Une petite sortie de routine et je vous explique pourquoi.

Je fais passer le titre « On ne rentre jamais à la maison » de Stéphani Meunier avant les deux autres de la marge à droite. Pour ceux qui suivent, j’ai lu ce titre après La fiancée américaine et Fâché Noir. Habituellement, je tiens à la chronologie, pas de chicane, pas de chouchou, à chacun son tour. Mais aujourd’hui, c’est spécial. C’est un titre que nous avons lu à deux. Avec Maxime Jobin.

« Qui est Maxime Jobin ? » Justement la question que je désirais que vous me posiez. J’ai connu Maxime par Le Prix des Collégiens, il avait alors 18 ans. Il avait recensé cinq titres et son préféré était un celui de Stéphani Meunier « Ce n’est pas une façon de dire adieu ». Son recensement était tellement senti que je me le suis acheté. J’ai par la suite suivi, et l'auteure, et le blogue de Maxime. Après une fréquentation d’usage, je lui ai fait une grande demande ; devenir rédacteur de La Recrue du mois ! Il accepta avec enthousiasme.

Depuis, il est devenu un ami cher que je fréquente assidûment. À ma fête, il a voulu me donner le dernier titre de Stéphani Meunier « On ne rentre jamais à la maison » mais je l’ai reçu avant qu'il puisse le faire. On a alors pensé recenser le titre en duo, et sortir notre recensement le même jour à la même heure.

Cela avait des côtés irrésistibles, commémorer notre rencontre qui date déjà de cinq ans et, en plus, réveiller son blogue en hivernation. Et que Maxime renoue avec un titre québécois, me faisait un plaisir supplémentaire. Il est le webmestre bénévole de la Recrue du mois, en plus de travailler maintenant à temps plein en informatique. En passant, vous remarquerez qu’il fait démentir l’idée préconçue que les informaticiens n’aiment pas la littérature. C’est aussi Maxime qui est derrière le très beau site de notre ami Pierre-Greg « La lucarne à Luneau » qu'il a coréalisé avec Marsi. Le tandem se complète pour mettre sur pieds un site Internet. Ils sont responsables, sérieux mais rient beaucoup. C’est souvent à celui qui fera la blague la plus absurde !

Alors, Maxime et moi sommes prêts. Demain, à 8 h 00 AM, nos recensements seront en ligne. (Je ne fais jamais ça, mais je l’ai préprogrammé).

3 commentaires:

Maxime a dit...

Chère Venise!

C'est vrai, quelle meilleure façon de commémorer notre amitié que de commenter le livre de celle qui nous a, en quelque sorte, présenté. Beau clin d'oeil aussi à cette deuxième amitié, celle entre moi et Marsi. Absurde nous? Voyons donc...

Très hâte de lire ton commentaire. C'est un plaisir de reformer un mini-duo recrue avec toi. :-)

Rendez-vous demain à 8h00 alors!

anne des ocreries a dit...

J'ai hâte à ça ! :)

PG Luneau a dit...

Comme c'est émouvant, cette tranche de vie!! ;^)