dimanche 27 février 2011

Un livre, un village


Attention, je bifurque de la chronologie événementielle, mettant de côté temporairement ma participation au Salon du livre de l’Outaouais, pour passer à un événement très près de moi. Vous allez vite comprendre.

Dès que j’ai mis les pieds à la bibliothèque d’Eastman hier, j’ai senti une fébrilité, un air de printemps avant son temps. La directrice générale des Correspondances d'Eastman, Line Richer avait du nouveau à nous annoncer. Le maire était présent, l’éditeur de Mémoire d’encrier Rodney Saint-Éloi, Danielle Simard, présidente du comité Arts et culture ainsi qu’une comédienne et auteure jeunesse, Violaine Fortin. Que se tramait-il ici, en secret, en cet après-midi de festivités au village ? En demi-cercle, je remarquai dans l’assistance une vive curiosité sur chacun des visages tourné vers l’avant.

Après ces allocutions et la lecture d'un extrait, nous sommes repartis avec du merveilleux plein les yeux et chacun un livre sous le bras. Le même livre. Le même message à décrypter selon ses codes personnels, sa vision, son vécu. Gouverneurs de la rosée de l'auteur haïtien Jacques Roumain sera lu par tout le village d’Eastman ! Je rêve un peu bien sûr, peut-être pas absolument tout le monde, mais tous ceux qui le désireront le pourront. Et le voudront surtout, en se fiant aux témoignages de celles et ceux qui l’avaient déjà lu.

Pas moins de cent livres voyageront d’une main à l’autre. Je m’imagine déjà en bavarder à la caissière de chez Tradition, au pâtissier des Avelines, à la postière, à la pharmacienne, au lecteur sous un arbre au parc du Temps qui passe. Un village lisant, vivant une même histoire, du jamais vu !
Allons-y avec du concret ! - - - Découvrez ce qui est inscrit à l’intérieur de mon exemplaire :
1. Inscrivez votre nom à l’intérieur
2. Lisez ce livre recomm
andé au comité organisateur par Dany Laferrière (conseil d’ami, rendez-vous au moins à la page 30 pour vous sentir bien à l’aise avec les personnages, le style et le langage coloré de l’auteur)
3. Ensuite, prêtez-le à un ami ou une amie
4. Venez inscrire vos commentaires à la
bibliothèque d’Eastman, dans le livre des Gouverneurs
5. Laissez-y vos coordonnées pour recevoir des informations sur les événements spéciaux
6. Rapportez le livre à la
bibliothèque avant le 8 octobre 2011

P.S. : La centaine de livres mis en circulation seront parés d’une nouvelle couverture dessinée par des enfants de l’école Val-de-Grâce, avant d’être offerts gratuitement à la population pendant la semaine des bibliothèques publiques, du 16 au 22 octobre 2011.


J’ai mis de côté ma lecture du moment pour sauter sur ce titre qui me fait de l’oeil. Ma curiosité est piquée à vif. J’ai lancé une invitation à ceux qui sont partis avec un exemplaire à venir en bavarder ici. Ne serait-ce qu’un bref commentaire, quelques mots, une remarque. Pour être ensemble par l’esprit de la lettre.

Ne vous en faites pas, j’y arrive à votre question - parce que je l’entends depuis le début - « Pourquoi ce livre en particulier ? ». Premièrement, imaginez l’immensité de la difficulté ; choisir un seul titre parmi l’amoncellement de bons romans ! Vous me connaissez, j’ai tout de suite pensé à un titre québécois et la déception me guettait si ce n’avait été ce livre, ce classique haïtien. Si vous glissez votre curseur jusqu’en bas de ma page vous verrez que mon cœur bat toujours pour Haïti, et quelle meilleure manière d’être avec les Haïtiens en communiant à la grandeur de leur créativité ?!

Si vous cliquez sur le communiqué de presse annonçant l'événement, vous obtiendrez encore plus de réponses. Mais n’hésitez pas, si vous avez d’autres questions, ou des remarques, ou juste partager votre envie d'habiter notre village, vous êtes bienvenus !

Photos
1. à droite : Line Richer
2. à gauche : Maire d'Eastman
3. à gauche : assistance attentive
4. à droite : Rodney Saint-Éloi, éditeur de Mémoire d'encrier
5. à gauche : Le roman !
6. à gauche : Violaine Fortin nous fait la lecture
7. à droite : Nicole Fontaine (auteure)

6 commentaires:

anne des ocreries a dit...

ça, ça c'est vraiment une super-chouette initiative ! une méga-bonne idée !!! Mince alors, vous êtes fortiches, à Eastman, et je ne vous quitte pas des yeux ! J'espère, Venise, que tu nous donneras de temps en temps des nouvelles de cette action là, si "ça prend", si les gens en parlent, se parlent ? Ah, que c'est plaisant, quelque chose comme ça !!!!!

Line a dit...

Si j'ose dire : ce fut formidable. Surtout à cause des gens présents qui ont vraiment bien accueilli le projet et qui en seront les meilleurs ambassadeurs. Et puis, Rodney qui a su placer l'émotion au centre de cet élan qui partait déjà du coeur.
PS Il y a une petite erreur dans le communiqué - la date - qui sera corrigée bientôt. C'est bien le 26 février 2011 qu'on a lancé notre projet d'Un livre, un village. On vous en reparle bientôt !

Sylvie a dit...

La passion nous pousse à faire de bien belles choses. En voilà une.
Bravo.

Suzanne a dit...

Quelle belle initiative. bravo à tous et toutes.

CarnetJulie a dit...

Bonjour Venise, il y a longtemps que je vous lis mais j'ai toujours été trop "impresionnée" pour vous écrire ;) !! Alors voilà je me lance je vous écris deux fois dans la même semaine hi hi hi :D Depuis quelques semaines déjà je me suis lancée dans la grande aventure de la blogosphère avec le Carnet-Lecture de Julie. Carnet en toute simplicité relatant mes lectures du moment et mes états d'âmes mais au combien "bienfaiteur" pour moi :) . Je suis animée d'une passion des mots, des livres et des gens qui ressemble étrangement à la vôtre ;) Et j'ai aussi le bonheur de partager ma vie entre la ville et la campagne tout près de votre si charmant village de Eastman en plus!! Je vous explique: J'ai passé tous mes étés dans le magnifique petit village de St-Étienne-de Bolton niché entre les superbes montagnes situé à quelques minutes seulement de votre village et maintenant nous avons la chance d'habiter un tout petit chalet en bois rond au coeur de la forêt tout près du Lac des Sitelles (Austin, à 15 minutes de Eastman!!). Mais vous comprendrai mon sentiment d'appartenance au chaleureux village d'Eastman !! Ce projet d'un livre - un village m'a émue et touchée profondément !! Quelle belle idée et initiative pour ce charmant patelin avant-gardiste des mots et des lettres !! Je n'ai pas encore eu la chance de mettre la main sur un exemplaire ... mais j'attendrai patiemment mon tour...c'est la preuve que le projet est une réussite !! Merci de me lire et je salue votre travail et votre passion...pour moi vous êtes une grande dame des mots :) Voilà !! Bon dimanche à vous et savourez pour moi la vie à la campagne je suis à la ville ce week-end :(

Venise a dit...

Julie : Enchantée de faire votre connaissance !! Si je comprends bien, vous êtes près de moi, et pas seulement par les mots et l'amour du livre.

J'ai été faire un tour dans votre tout nouveau blogue. Je vais d'ailleurs y retourner très bientôt.

Merci d'être sorti de l'ombre, j'apprécie beaucoup chacun de mes lecteurs. En cela, je comprends très bien les écrivains !