lundi 11 juin 2007

Invitation à danser


... avec les mots bien sûr. Des compagnons stables, compatissants et qui ne nous pilent pas sur les pieds !

La première invitation est au www.voir.ca (choisissez Estrie), juste pour y découvrir que cette semaine, Les Correspondances d'Eastman sont à l'honneur. En première page, une Francine Ruel pointe le nez vers le ciel de son imagination. Ça se voit tout de suite qu'elle s'exalte à nous entretenir de la super programmation de la cinquième édition. La photo a un petit côté rigolo et l'article signé Élise Giguère, la pétillante rédactrice en chef du Voir/Estrie soulève passion et tendresse. Elle aime l'événement, elle ne fait pas semblant, sa plume s'envole dans une danse ... bon, bon, je reviens les pieds sur terre, ça va mieux pour danser de toutes manières !

L'important est votre glissement de curseur jusqu'à ce site d'échangistes culturels par excellence. Vous lisez et si le coeur vous en dit, vous écrivez. Ou sinon, vous critiquez ou vous vous exaltez fin seul dans votre salon. Non, non, ça se peut, il y en a qui aime ça danser tout seul, ça dégourdit quand même !

Au www.voir.ca, on n'attend que ça, votre opinion. Et vous serez récompensé de vos efforts par des lecteurs qui laisseront des traces, des votes. Les votes peuvent se transformer en jetons et les jetons se transforment en prix : CD, billets de cinéma, spectacles, théâtre, DVD, tout ce qui est à proprement parler culturel. Je vous assure que c'est simple comme « bonjour », ou même « bonsoir ». Une fois votre opinion exprimée, vous recevrez automatiquement 10, 20 ou 30 jetons. Commencez là, tout de suite votre premier pas de danse, parce que vous connaissez la chanson ; c'est le refrain des Correspondances d'Eastman ! ... Et bien sûr, tout le monde ici connaît les Correspondances, n'est-ce pas ? Et que j'en entende pas un qui réponde NON ? (Hum ...Hum... Je peux me montrer sévère, voyez-vous là ... mon sourcil crispé ?).

Allez, un petit roulement de hanches, une contorsion de poignet et ça y est, vous êtes en ligne !

Comme il faut toujours prêcher par l'exemple, j'y ai laissé un commentaire intitulé « La parenthèse sereine de l'été ». Ah oui, quand vous votez pour un commentaire, vous accumulez des votes aussi.

Je vous le dit, une vraie danse en ligne !

1 commentaire:

Carole a dit...

Je vais de ce clique voir la programmation de cette année.