lundi 16 mars 2009

Quels sont vos dix livres préférés ?

C'est la question qui a été posée à cent écrivains francophones (francophones, en tenant compte que l’info vient d’un site français !). En attendant d’avoir le plaisir de le faire avec cent écrivains québécois … euh, c’est toute une entreprise cent … peut-être cinquante ? … allez, continuons d’y réfléchir, en attendant, jetons un coup d’œil sur la liste des écrivains les plus cités, et les titres, les plus cités.

C’est intéressant, ça révèle … tiens, je laisse parler les chiffres, qu’ils se sentent importants de temps en temps. Pas que je veuille faire du Passe-Mot, le Passe-chiffre, mais une fois n’est pas coutume. De toutes manières, si vous voulez des mots qui accompagnent ces chiffres, il y en a plein ici. Mais que ça ne vous empêche de me laisser les vôtres ! Vos mots. Votre grain de sel de mer, iodé, ou même Windsor. Fleur de sel, ne pas s’abstenir. Vous comprenez maintenant pourquoi il est préférable que je laisse parler les chiffres ? Je dis seulement des niai … fantaisies ce soir. Ça en prend de ces moments dans une vie.

J'y pense tout à coup... vous, oui vous, les connaissez-vous vos dix préférés ? Bais, je sais, c'est pas évident. Mais ça peut être un bel exercice, par exemple. Si les écrivains sont capables, pourquoi pas nous ? On lit autant que les écrivains... Non ? Pas d'accord ? Bon. Au pire. Dites-en trois. Non. Cinq. Ah pis, dix, comme les écrivains !

Les auteurs les plus cités
Marcel Proust (33 fois)
William Faulkner (24)
Gustave Flaubert (23)
Fiodor Dostoïevski (16)
Virginia Woolf (15)
James Joyce (14)
Franz Kafka (14)
Louis-Ferdinand Céline (13)
Samuel Beckett (11)
Arthur Rimbaud (11)
Stendhal (10)
Mme de La Fayette (9)
Léon Tolstoï (9)
Malcolm Lowry (9)
William Shakespeare (9)
Herman Melville (9)
Primo Levi (9)
Georges Bataille (9)
Jean Giono (9)
Charles Baudelaire (8)
Homère (9)
André Breton (8)
Albert Camus (8)
Miguel de Cervantès (8)

Les livres les plus cités
A la recherche du temps perdu, de Marcel Proust (33 fois)
Ulysse, de Joyce (13)
Iliade et Odyssée, d’Homère (9)
La Princesse de Clèves, de Mme de La Fayette (9)
Le Bruit et la Fureur, de William Faukner (8)
Absalon, Absalon !, de William Faulkner (8)
Les Fleurs du mal, de Baudelaire (8)
Sous le volcan, de Malcolm Lowry (8)
Don Quichotte, de Miguel de Cervantès (8)
L’Éducation sentimentale, de Gustave Flaubert (7)
La Bible (6)
Fictions, de J.-L. Borges (6)
Journal, de Franz Kafka (6)
Moby Dick, de H. Melville (6)
Les Frères Karamazov, de Fiodor Dostoïevski (6)
Une saison en enfer, d’Arthur Rimbaud (6)
Anna Karénine, de Léon Tolstoï (5)
Correspondance, de Gustave Flaubert (5)
La Divine Comédie, de Dante (5)
Les Liaisons dangereuses, de Choderlos de Laclos (5)
Le Maître et Marguerite, de Mikhaïl Boulgakov (5)
Mémoires d’outre-tombe, de Chateaubriand (5)
Récits de la Kolyma, de Varlam Chalamov (5)
Si c’est un homme, de Primo Levi (5)
Voyage au bout de la nuit, de L.F. Céline (5)

31 commentaires:

Inukshuk a dit...

À part les cinq maîtres que je garde pour moi, j'en donne quelques uns - des maîtres aussi - qui me viennent à l'esprit spontanément.

1- Cervantès et son incontournable Don Quichotte;

2- Shakespeare, bien évidemment;

3- Histoire d'Angleterre de Macauley (génial pour qui veut comprendre qqe chose à la géniale civilisation anglaise);

4- Pierre Loti dont on ne parle jamais assez: Azyadé, Les Désenchantées, Le roman de saphi, etc. Les officiers de marine sont bien meilleurs écrivains que les officiers de l'armée de terre. ;)

5- Knut Hamsun: Les sentiers où l'herbe repousse; La Faim; Victoria; Mystères...

Ouais, si la question était reposée dans un mois, j'aurais sans doute cinq autres incontournables à proposer...

Suggestion: votre liste des grands auteurs d'un seul grand livre... voilà un dilemme qui me fascine.

Karine :) a dit...

Intéressant, ce sondage!! Je n'ai pas lu grand chose de la liste des livres les plus cités... mais pour moi, mes plus grands sont Dickens et Shakespeare, définitivement. Alexandre Dumas aussi... Bon, il y en a plusieurs autres mais ceux-là se démarquent!

Carine a dit...

Mais c'est qu'elle est difficile cette question !!!
Je vais pouvoir parler de plusieurs auteurs préférés mais je suis incapable de sélectionner juste 10 livres ...

1./ Émile Zola (je crois que j'aime tous les livres que j'ai lu de lui mais j'ai une préférence pour Germinal, l'Assommoir, Pot-Bouille et La bête humaine)

2./ Marcel Pagnol (là, aussi j'aime quasiment oute son oeuvre avec une préférence pour :
* la série Eau des collines : Jean de Florette et manon des sources
* ses souvenirs d'enfance : La Gloire de mon père, Le Château de ma mère, Le Temps des secrets et Le Temps des Amours
* Marius, Fanny, César

3./ Dostoïevski avec l'incontournable Crime et châtiment

4./ Victor Hugo avec une préférence pour Notre Dame de paris

5./ Alexandre Dumas et son sublime roman Les Trois Mousquetaires

6./ Charles Dickens avec un énorme coup de coeur pour Oliver Twist

7./ Pierre Choderlos de Laclos avec, bien évidemment, Les liaisons dangereuses

La Bouquineuse a dit...

Préférés je sais pas, mais sûrement que je suis prête à acheter leurs prochains bouquins:
1. Stieg Larsson
2. John Grisham
3. Pat Conroy
4. José Frèche
5. Donnat Tartt
6. Dan Brown
7. Arlette Cousture
On ne peut dire préféré parce que peut-être qu'on a pas encore lu LE chef-d'oeuvre ...
Stieg Larsson, pour moi, et toute la planète, c'est LE coup de coeur de l'instant ... Enfin je crois ...

Claudel a dit...

En tant que lectrice québécoise, je voudrais faire deux liste: une première qui ne comprendrait que des auteur(e)s québécois et une deuxième, mes dix préférés toute langue confondue (comme si je lisais le russe!!!! je ne lis même pas l'anglais à part quelques livres en informatique).

Il est certain que LE livre qui m'a le plus marqué, que je ne jetterai jamais, que j'ai passé et offert en cadeau à aux moins cinq femmes, c'est
L'Euguélionne de Louky Bersianik.
Un livre qui date de 1976, mais je suis certaine qu'on peut le relire encore aujourd'hui.
http://sisyphe.org/spip.php?article1292

Je ferai un jour l'exercice, mettrai le résultat sur mon blogue.

aka Danger Ranger a dit...

À part Hamelin et Mistral, les auteurs qui ont marqué ma vie sont:
Stephen King (j'en ai lu des tonnes)
Roald Dahl
Tolkien
Asimov
Orwell
Anthony Burgess
Ducharme
J. L. Borges
Kurt Vonnegut
Et, à ne pas négliger, Kurt Cobain, dont le style comme parolier est hallucinant, suffit de regarder du côté de ses chansons les moins connues.

gaétan a dit...

Un peu comme Inukshuk je refuse de me livrer mains et pieds liés au su de tous, particulièrement les nombreux auteurs qui, l'air faussement de rien, viennent chercher ici, dans tes écrits quotidiens, une allélouianesque appréciation de leur oeuvre. :-)
Cette semaine les livres, issus de ma bibliothèque, que je relirais:
Le cercle des feux Jacques Lizot (C'est déjà commencé )
Paroles Jacques Prévert
L'homme qui devint Dieu de Gérald Messadié
Besoin de vélo de Paul Fournel
la rage Louis Hamelin
Les clefs du pouvoir sont dans la boîte à gants de San Antonio.
Voilà. Tous des livres écrits il y a plusieurs années et qui ont plus ou moins marqués leur époque mais qui m'ont fait de l'effet pour d'obscures raisons. Maintenant je repasse demain et je t'en nomme d'autres selon l'humeur du moment :-))
Autrement dit l'exercice m'aura permis, tout au plus, de dévoiler quelques livres de ma bibliothèque.
Bonne journée Venise.

Claudel a dit...

Ce serait amusant ausi de voir si les hommes retiennent les mêmes titres que les femmes. Rien qu'à voir La rage de Louis Hamelin dans une liste, je parie que non. Pas été capable de finir cette histoire à laquelle je ne me suis absolument pas identifiée et le gars me tombait sur les nerfs. Peut-être demandez aux hommes qui a lu: Les mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir. Lu et aimé il va sans dire.

Inukshuk a dit...

Un que je m'en voudrais de ne pas oublier, d'autant plus qu'on l'oublie tout le temps: Albert Cossery (décédé récemment) dont les titres évocateurs ont "Mendiants et orgueilleux", " Le fainéants dan s la vallée fertile", "Les couleurs de l'infamie", etc.

gaétan a dit...

@Claudel
Et oui je me reconnais dans Édouard Malarmé, ses actions et dans ses lieux.
Existe-t-il une littérature pour homme et une autre pour femme?
À la maison mon épouse a été incapable de terminer la lecture de Sans connaissance d'Éric McComber, Sur le seuil et Les sept jours du Talion de Sénécal. De ses choix à elle je n'ai pas terminer Da Vinci code, Le secret et Terreur à Tracadie... et pourtant ces sujets auraient dû m'intéresser. Question de ''timing'' ?
Peut-être la violence racontée dans les livres intéresse moins les femmes en général. À moins que ce soit la manière qu'elle est décrite. Tiens, comme quoi je peux apprécier un livre sans que le personnage principal soit un homme: Le ravissement d'Andrée A. Michaud ou encore La blasphème d'Anick Fortin ou les nouvelles de Monique Proulx.....sauf que je ne m'identifie pas à leurs personnages ou si peu.... :-)

helenablue a dit...

Shakespeare, Flaubert ( et notamment sa correspondance),Dostoïevski ,Celine et Sous le volcan de Malcolm Lowry pour en retenir en commun avec le choix de ces écrivains ; j'y ajouterai comme Inuk , Knut Hamsun et aussi Herman Hesse, Brasillach , Kakfa et DH Lawrence qui a beaucoup compté pour moi et plus récemment Christian Mistral.
En par amour pour la poésie , Baudelaire , Prévert et Eluard ; les derniers poémes d'amour ...
Déjà plus de dix !

Mais il y a aussi Agatha Christie , Maurice leblanc et Conan Doyle dans un autre registre .

Mais je vais y réfléchir plus avat et je reviens te donner mes dix préférés , si j'y arrive , ou du moins ceux qui m'ont le plus marqués et que je peux relire avec un plaisir sans pareil .

La voyageuse a dit...

Bonjour! Je vous laisse un mot pour vous remercier de votre lettre. (J'étais votre jumelée pour le blogue par la poste) :)

J'ai fouiné un peu sur votre blogue et je dois dire que je l'aime beaucoup. Vous risquez de me retrouver dans le coin. ;)

réjean a dit...

Il m'est impossible de choisir mes 10 livres favoris, car cela m'obligerait à faire le tour de mes bibliothèques et à en oublier forcément. Par contre, je trouve plus facile de vous donner dix écrivains dont les oeuvres, au fil des ans, m'ont fait passer d'inoubliables moments de lecture. Voici donc, par ordre alphabétique, toutes littératures confondues, mes valeurs sûres.
1) Paul Auster
2) Dino Buzzati
3) Julio Cortazar
4) Gabriel Garcia Marquez
5) Romain Gary/Émile Ajar
6) Sylvie Germain
7) Anne Hébert
8) Sébastien Japrisot
9) Joyce Carol Oates
10) Émile Zola
J'aurais envie d'allonger la liste indéfiniment et de vous nommer Kafka, Proust, Kristof... mais je me contenterai d'une mention spéciale à Gabrielle Roy et mes meilleures salutations à Venise.

Claudel a dit...

Je ne veux pas faire ma féministe, mais avez-vous remarqué une auteure dans la liste des dix premiers livres?
À croire que les lecteurs n'étaient pas des lectrices?!!!

s.gordon a dit...

Exercice éprouvant Venise, ardu au possible. Les interventions de ton lectorat sont toutes très intéressantes.

Sauf peut-être celle de Claudel qui se fait une hallu tarlaise à propos de La Rage.

Dix livres préférés...uhm. Faudra que j'y pense. Et toi, chère? ;)

Venise a dit...

Je suis éblouie par cette avalanche d'auteurs. La variété est si grande !
C'est plus hétéroclite que les auteurs choisissant d'autres auteurs. Je n'avais même pas remarqué que seulement des auteurs masculins avaient été choisis.

Chère s.gordon, tu me demandes "Et moi ?". je trouve assez cocasse de me faire demander mon énumération par quelqu'un qui n'a pas encore offert un nom ;-), j'attrape quand même la balle ...

Je réalise que des auteurs québécois, je n'aurais pas de difficulté mais sinon, je fais dans le très classique : Cocteau, Flaubert, Shakespeare, Céline, André Gide, Henri Troyat, Chateaubriand, Bertolt Brecht, Gabriel Garcia Marquez, André Gide, Françoise Sagan ... euh, j'ai dépassé.
Je réalise que ma tendance a été de prendre des auteurs qui ont marqué des époques de ma vie. Comme un courant. Parce que Françoise Sagan et Henri Troyat, je ne sais pas si j'y prendrais autant de plaisir, mais ils m'ont marquée, c'est indéniable.

Venise a dit...

@ La voyageuse : Message spécial: Quelle correspondance ! Je pensais à toi en revenant de Montréal, me demandant si tu avais bien reçu ma lettre envoyée dans le cadre de Blog'Post, initiative de Lapin blanc.

Je suis contente, tu l'as reçue et bien plus, tu es venue me visiter ici, le lieu des mots qui passent d'un clavier à l'autre. Un lieu d'échanges. Et d'opinions.

Un chaleureux bienvenue !

Venise a dit...

Et pour les grands auteurs que je n'ai pas encore lus, et il y en a plein vos listes, je me dis que je suis chanceuse ; il me reste à les découvrir.

Merci de répondre en grand nombre, c'est s'ouvrir que laisser entrevoir un pan de sa bibliothèque. Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es ou dis-moi ce que tu as lu, je te dirai ce que tu es devenu ... (sous toute réserve !)

Martin a dit...

Comme la plupart, je vais choisir l'option la plus facile et nommer des auteurs plutôt que des titres:
1)Jacques Brault
2)Milan Kundera
3)Franz Kafka
4)Salman Rushdie
5)Christian Bobin
6)Jorge Luis Borges
7)Alberto Moravia
8)Louis Ferdinand Céline
9)Alessandro Baricco
10)Shakespeare

Par ailleurs, la remarque d'Inukshuk concernant les auteurs d'un seul grand livre est intéressante. Ainsi, «Les liaisons dangereuses» ferait sûrement partie de la liste des dix meilleurs livres que j'ai lus, mais comme c'est son seul livre important, Laclos ne saurait percer le top-10 de mes auteurs favoris. «Le turbot» est sans contredit l'un des trois plus grands romans que je connaisse, mais les hasards de la vie ont fait que je n'ai rien lu d'autre de Gunther Grass depuis. C'est donc dire que ma liste de livres ne concorderait pas parfaitement avec ma liste d'auteurs.

Contrairement à quelques-uns, je dirais que ma liste est assez stable, à tout le moins pour les 6 premières positions. Ces auteurs sont pour moi indélogeables, pour encore quelques années en tous cas.

Dernière remarque: le nom de Proust est toujours celui qui revient le plus souvent dans ce genre de palmarès; je trouve ça drôle car dans ma vie, je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui «trip» vraiment sur Proust (même à la faculté de littérature)... On dirait qu'il est à la littérature ce que Maurice Richard est aux Canadiens: même si on ne l'a jamais vu jouer, on se sent obligé de dire que c'est le meilleur de l'histoire de l'équipe...

helenablue a dit...

Oh ! je me suis commandé La rage de Hamelin , suite aux conseils de Sandra Gordon , et de Christian Mistral ...

C'est vrai peu de femmes , le premier nom qui me vient c'est Colette, Le blé en herbe et un des premiers livres que j'ai lu Bonjour Tristesse de Sagan , mais j'ai eu aussi une période Yourcenar .

Citer Les 10 livres préférés est de l'ordre de l'impossible , pour moi , je me rend compte , car chaque livre est une rencontre et a bordé ma vie à différents moments de différentes manières...

Et chacune des émotions ressenties me constituent et tous les jours encore , les livres sont mes meilleurs amis . Diffficile de choisir !

Yvan a dit...

Par auteurs aussi,spontanément en sachant que j'en oublie:

-Shakespeare
-Philippe Sollers
-Agota Kristof
-Marcel Proust
-Albert Cohen
-Baudelaire
-Emile Zola
-Hermann Hesse
-Christian Mistral
-Nietzsche

Inukshuk a dit...

Je m'en voudrais de ne pas citer Paul-Loup Sulitzer.

Eh oui, j'ai déjà lu Money (Denoël)...

:shame:

Inukshuk a dit...

Toujours au sujet de P.-L. Sulitzer:

Quote: En 1987 Bernard Pivot révèle, dans son émission Apostrophes, que Paul-Loup Sulitzer n’écrit pas ses livres. End-quote

Phil a dit...

Exercice difficile car choisir c'est renoncer... Je ne m'y risquerai pas car il me reste encore beaucoup d'auteurs et de livres à découvrir.
J'ai mis le nez dans Proust récemment et ça ne m'étonne pas de le voir en tête de la liste.
En tout cas, de belles idées de lecture en perspective avec la liste que tu nous proposes et les commentaires ci-dessus.

aka Danger Ranger a dit...

Humble avis @ tous et toutes,
à propos de Louis Hamelin:
on n'est pas obligé de lire le roman le plus souvent cité d'un auteur, qui n'est pas nécessairement son meilleur.

Si la Rage (1989) peut tomber sur les nerfs, c'est qu'il s'agit d'un premier roman: Hamelin y déborde de style, bavarde même ici et là, ne tarit pas, y va sans ménagement dans le lexique (parce que c'est un vrai: il raffole les mots, il les collectionne - il se fait même des listes et coche les termes une fois employés...)et il fait tout pour en mettre plein la vue. Attention, démonstration de puissance! En entrevue, il a dit en somme que c'est celui de ses romans qui le laisse le plus perplexe avec le recul. Aussi, vers le milieu des années 1990, tanné qu'on parle juste de son style en parlant de ses romans, il a pris une tangente vers la sobriété.

Si on tient à lire un classique de Hamelin, pourquoi pas y aller avec Cowboy (1992 - encore là, style qui déborde mais narrateur moins dominant et véritable profusion de personnages, et aussi davantage de sentiments, moins de cynisme et de comique loufoque). Personnellement, je recommande le Soleil des gouffres (1996) ou encore Betsi Larousse, selon qu'on préfère une intrigue complexe ou simple, respectivement. Mais le premier choix number one of all time pour entrer chez Hamelin par le bout le plus mature (et décidément le plus touchant) de la lorgnette: Sauvages (nouvelles, 2006) - un recueil qu'on n'épuise pas à reprendre et arpenter de nouveau dans un autre sens chaque fois.

Venise a dit...

@ Aka Danger Ranger : Je suis drôlement contente d'obtenir ces généreuses précisions au sujet de l'oeuvre de Hamelin. Je tenais à le lire et depuis longtemps. J'ai feuilleté "La Rage" et instinctivement, je n'étais pas attirée (est-ce l'effet du titre, on peut toujours se le demander).

Et puis, c'est la vie qui a décidé pour moi, j'ai trouvé dans une Bouquinerie "Le Soleil des gouffres", il m'a attiré. Par contre, comme partout, on ne parlait que de "La Rage", je me suis dit, qu'est-ce que j'ai vraiment entre les mains ? Me voilà rassurée. J'ai encore plus hâte, et ce sera bientôt.
Merci !

aka Danger Ranger a dit...

Si je me souviens bien de ce que j'ai lu en entrevue, Hamelin n'aime pas beaucoup le Soleil des gouffres (mais, à bien y penser, il regarde pas mal tous ses romans passés un peu comme des semi-réussites). Moi je le trouve vraiment puissant. (Aussi puissant que je trouve le Joueur de flûte moyen.) Le sens de la vie, la place de l'individu, le rôle de la société, la vérité... à travers la présence inquiétante des sectes... L'absence de réponses y est un gouffre vertigineux. C'est une lecture qui ébranle mais qui rend aussi hommage à la beauté et laisse respirer les espaces. Bonne lecture!

Laurence a dit...

J'y vais de ma petite liste d'épicerie, moi aussi, dans le désordre:

1) Marguerite Duras
2) Coetzee
3) Sandor Marai
4) Camus
5) Tahar Ben Jelloun
6) Réjean Ducharme
7) Juan Marsé
8) Jacques Ferron
9) Saint-Denys Garneau
10) Borgès
11) Anne Hébert

Venise a dit...

@ Laurence : J'achète quelques items de ta liste d'épicerie. J'avoue ne pas avoir pensé à St-Denys Garneau, alors je te le pique. Je sais, piquer, c'est voler. Anne Hébert me tente beaucoup aussi. Mais j'attends de lire mon troisième avant. En attendant, je te le laisse profites-en, dévore encore un peu, fais attention pour ne pas trop prendre de livres. Dix, c'est assez ;-).

Mais celui que j'ai complètement oublié hier, c'est François Mauriac, comme si son "Noeud de vipère" pouvait s'oublier.

pgluneau a dit...

Coucou Venise!

Wow! La nouvelle banière, signée Marsi, est tout à fait sublime! Elle redonne tout un look glamour à ton blogue! Bravo à lui!

Pour ce qui est de la difficile tâche que tu nous demandes, je m'y risque, mais c'est à froid. En fait, j'aurais besoin de quelques semaines pour compiler, analyser, survoler des listes et donner des notes à tout ce que j'ai lu... Bref, j'aime mieux y aller à froid, pour ne pas passer six mois sur la question!!! Et bien évidemment, mes choix s'éloignent des classiques, et la BD y trouve une petite place.

Dix de mes auteurs favoris, ou qui ont été marquant pour moi:

Tolkien
Azimov
Agatha Christie
Shakespeare
Goscinny (Astérix, mais aussi Lucky Luke, Iznogoud et... le Petit Nicolas!)
Ayrolles (Garulfo et De cape et de crocs)
Michel Tremblay
Bernard Werber

et pour les neuvième et dixième places, je te laisse une série d'auteurs dont je n'ai lu qu'une seule oeuvre, mais dont l'écriture et le style m'ont très impressionné:

Romain Gary, Gabrielle Roy, Yourcenar, Ben Jalloun, John Irving, Amélie Nothomb, Eric Emmanuel Schmitt et Alexandre Dumas.

Voilà!

Anne (Gerdel) a dit...

J'ai récemment participé à un nouveau concours littéraire et photographique où Marcel Proust était à l'honneur, le mois dernier.

Ce dernier parlait de la découverte de madeleines, ces mignons petits gâteaux.

Ces grands auteurs nous inspirent encore aujourd'hui. Et d'allier la littérature avec la cuisine est un must.