samedi 8 juin 2013

Vrac à Venise

Ma sœur veut un zizi
Cet album pour petits de Fabrice Boulanger a soulevé une controverse au téléjournal de Sherbrooke, dans lequel un parent et une sexologue s’expriment avec véhémence. C’est l’histoire d’un bébé d’un an et demi qui harcèle son frère pour voir son zizi parce qu’elle en voudrait un pareil. Comme tous les bébés, son attention ne s’attardera pas et convoitera bientôt autre chose : les seins de sa mère. 

Si vous voulez vous faire votre opinion, passez par ici pour l’article et la vidéo au téléjournal et pour la réplique de l’éditrice, Jennifer Tremblay, c'est sur le site de Lurelu.

C'est dommage d'entendre parler des livres jeunesse presque uniquement quand il y a de la controverse.

Gens de Québec, que vous êtes chanceux !
La promenade des Écrivains a tellement de parcours alléchants cette année. Il y en a un que j’ai retenu «Jacques Poulin, les sentiers du réconfort » et « Le polar à Québec » dans le quartier St-Rock avec les auteurs Alain Beaulieu, Jean-Pierre Charland, Jacques Côté, Jean-Jacques Pelletier. Frissons garantis !
En prenant connaissance de ces parcours, je réalise la pluralité d’écrivains qui habitent cette ville. Ne soyez plus surpris que Québec m’attire pour aller y vivre. Qui sait, peut-être un jour, en attendant, faisons les touristes ! 

Avec l’été
Avec l’été viennent les suggestions de livres incontournables, dites légères. Toutes les raisons sont bonnes pour parler de livres alors à quand les lectures hivernales, automnales, printanières ? En attendant, faisons comme si l’été, ce sont les vacances et qu'avec les vacances vient plus de temps pour lire. Cinq titres référés par Nightlife.ca
 
1. Chanson française | Sophie Létourneau | Le Quartanier
2. Saccages | Chrystine Brouillet | La courte-échelle
3. Cher trou de cul | Annie Quintin | VLB
4. Kissinger et nous | Ami Vaillancourt et Bruno Rouyère | Glénat Québec
5. Les frères Sisters | Patrick Dewitt | Éditions Alto

Il y en a un que je vais tenter de lire, je l’ai reçu en service de presse : Cher trou de cul.

Des nouvelles de Marsi et de moi
Marsi a repris du blogue. Vous savez sa Salade d’Amphibie, son blogue de dessin sur Wordpress ? Il est mort d’inanition ; perdu les codes et mots de passe. Excellente raison pour en pondre un autre, du même nom mais de blogspot cette fois. Les amateurs de Sanfroy, cette pétulante salamandre, seront gâtés, le créateur leur promet une apparition par jour. Il tient promesse jusqu’à date. Il s’est résigné à la dessiner autrement, pour suivre la cadence de cette très volubile reine de la nature. La dernière fois que je l’ai rencontrée, elle bavardait avec Baballe, une araignée rouge, et depuis, nous avons eu droit à une photo de famille de celle-ci.

De mon côté, une bonne nouvelle, je vais faire une apparition à la télévision, plus précisément cinq, du lundi au vendredi dans le quiz « Paquet Voleur Express ». Je vais tenter d’aller chercher la subvention à l’artiste, tout en m’amusant. L’enregistrement a lieu le 8 août, je vous donnerai les dates de télédiffusion quand je les aurais. 

8 commentaires:

anne des ocreries a dit...

C'est surtout dommage qu'il y ait encore tant de gens qui s'imaginent que les zizis sont livrés à la puberté, et qui supportent mal qu'on en parle aux enfants....Perso, cet album jeunesse me rend curieuse de le lire. Je crois que ce qui choque surtout, c'est qu'on parle de sexualité enfantine. On crie "au pédophile" parce qu'on veut continuer de voir l'enfant asexué. L'article de ton lien me donne vraiment envie de le lire. Pour moi, la petite fille n'est pas obsédée, ou alors elle l'est comme tous les enfants de son âge ; y a que l'âge de la petite fille qui me pose question, à mon avis, cet intérêt s'éveille un peu plus tard, vers deux ans. Je ne vois là, moi, que des enfants NORMAUX, et en France l'album ne choquerait pas autant, même si la tendance est un certain retour au puritanisme.

Bigre, y a de belles animations à Québec !

" cher trou de cul"....voilà un titre qui m'a arraché un sourire ! le contenu en ferait-il autant, ou est-ce un "titre-appât" ??

AH ! c'est pour ça que Sanfroy a changé de maison ! mais, on peut récupérer ses codes et mots de passe en contactant Wordpress, non ? ou Marsi a-t-il encore les fichiers d'origines, et compte-t-il re-publier les anciens post de Wordpress sur Blogger ??? et Sanfroy...c'est bien un garçon, hein ?

Je te souhaite pleine réussite pour ta télé, Venise !!!

Encore un vrac du tonnerre !!!



Karine:) a dit...

Je ne suis pas de Québec mais je suis super fan des promenades des écrivains! Je projette en faire une ou deux cet été... et amener Laurence/Yueyin and Mr.Kiki and family!

PG Luneau a dit...

Wow! Tu savais, chère Venise, qu'une de tes cinq suggestions est une BD??? Kissinger et nous, non seulement je l'aie, mais je me la suis fait dédicacer, à Québec, par ses deux charmants auteurs. J'en parle dans cette chronique (avec une belle photo des deux gars):
http://www.lalucarnealuneau.com/chroniques/mon-7e-safari-dedicaces-des-retrouvailles-et-de-nouvelles-connaissances-146.html

Carine Abrantes a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Kikine a dit...

Dommage cette polémique, en effet ...
Ça me refait penser à ma petite pitchounette qui du haut de ses 3 ans voulait que je lui achète un pénis pour faire, elle aussi, pipi debout. C'est juste mignon et dans l'ordre des choses... que des gens s'offusquent et y voit de la sexualité me sidère.

Sylvie a dit...

1- À propos du Boulanger, j'ai plus l'impression d'être devant un travail journalistique douteux que d'un album à mettre à l'index.
2- Québec... moi aussi j'aime. On se trouve un petit coin chouette et on déménage sur la même rue, d'accord ? ;)
3- Je vais sûrement lire Cher trou de cul puisque j'avais bien aimé le précédent. Il y a Les frères Sisters aussi, qui ne cesse de croiser ma route. C'est un signe ?
4- Bien contente du retour de Sanfroy. C'est du solide, dit-le à Marsi. :)
5- Je te souhaite du succès à Paquet Voleur Express.
P.S. Sont cool, tes vracs. hihi

ClaudeL a dit...

Les Frères Sisters: je ne comprends pas pourquoi tant de succès pour cette histoire de cowboys-tueurs. J'en ai passé des grands bouts à la recherche d'une émotion quelconque. Ne m'y suis pas identifiée du tout, ni raccroché à rien, pas même un style recherché ou un vocabulaire que j'aurais pu admirer. M'a fait juste croire qu'il existe des romans juste pour les gars. Peut-être.

Sylvie a dit...

ClaudeL : Tu pètes ma baloune pour Les Frères Sisters... Pu le goût. LOL