dimanche 1 juillet 2007

La température ou la littérature ?


Un beau mois de juillet tout neuf ... et tout frais. On ne perd rien pour attendre, n'oubliez pas, l'année passée, juin a été frais et on s'est bien rattrapé par la suite. Considérons à partir de maintenant que nous avons de la chaleur en réserve.

Vous allez me dire que nous ne sommes pas ici pour parler de température mais de littérature et vous aurez bien raison. Voyons voir si vous connaissez ces romans :
. La Tournée d'automne – Jacques Poulin (amour)
. Le Souffle de l'harmattan – Sylvain Trudel (imaginaire)
. Le Goût du Bonheur – Gabrielle – Marie Laberge (mémoire)
. Volkswagen Blue – Jacques Poulin (voyage intérieur)
. La petite fille qui aimait trop les allumettes – Gaétan Soucy (frisson)

Si vous en connaissez au moins un, encore mieux deux, vous avez déjà du chemin de fait vers une joute de commentateurs sans prétention proposée au Top 5 Biblio Lys, se terminant le 22 septembre Vous avez tout ce temps pour lire et commenter et/ou voter).

Quant à moi, je n'ai aucun chemin de fait, le hasard faisant que je n'ai lu aucun de ces romans. Aussi, j'hésitais à me lancer, par peur de manquer de temps. Et puis là, ça me chicote* drôlement depuis que je suis allé visiter la carte du monde représentant les participants. Pour le moment, il y en a 13 au Québec et 6 en Europe répartis ainsi :

Montréal 1 Capitale nationale 4
Mauricie 1 Chaud. Appalaches 3
Lanaudière 1 Montérégie 3

Paris 1 Hauts-de-Seine 1
Morbihan 1 Essonne 1
Calvados 1 Haute Garonne 1

Cela m'a fait réaliser deux choses importantes : il n'y a personne qui s'est encore inscrit en Estrie et jusqu'à quel point, je connais peu le nom des départements français !

Toujours est-il que ça me tracasse et je dirais même plus, ça me turlupine (synonymes de chicote). Et vous, est-ce que ça vous fait le même effet ? Allez, aujourd'hui n'est pas la journée idéale pour les pique-niques et les baignades, un petit clic sur cette occasion en or de vous faire la main, et la tête, et le coeur à l'évaluation d'une lecture.

C'est en commentant que l'on devient commentateur ! Et je dirais même plus (je suis hantée par les Dupont et Dupond aujourd'hui), il faut battre les mots pendant qu'ils sont chauds ... eux !


* chicoter est usité en français de France du xvie s. à la fin du xixe s. au sens de « chicaner » et se rencontre en particulier dans les parlers manceau et saintongeais .... et bien évidemment au Québec !

5 commentaires:

line a dit...

S'il faut sauver l'honneur des Cantons, je plonge aussi! J'ai pas beaucoup d'avance sur toi... J'a lu La petite fille qui aimait trop les allumettes et je me souviens avoir été un peu déroutée (voire dérangée) par cette histoire étrange et les personnages à l'état brut... Mais je me lance surtout pour Sylvain Trudel (j'ai adoré Du mercure sous la langue) et pour Jacques Poulin (je comptais bien lire La traduction est une histoire d'amour).

denise a dit...

Bonsoir Venise,

Ce top 5 m’intéresse. J’ai lu 4 livres sur 5 . Et j’en resterai là. J’ai reçu un véritable choc d’écriture avec La petite fille qui aimait trop les allumettes. L’histoire, l’atmosphère, mais le style surtout. Un coup de poing dans la gueule! J’ai été éblouie par Le souffle de l’Harmattan et par tous les ouvrages de Sylvain Trudel que je considère comme l’un de nos plus grands poètes du roman: un souffle de titan! J’ai lu quelque part que Jacques Poulain regrettait presque son Volkswagen Blues d’une autre vie… Il disait, je crois, être vraiment né avec Le vieux chagrin dont je t’ai d’ailleurs déjà parlé. Je préfère nettement cet ouvrage à tous les suivants, y compris à La tournée d’automne qu’ont pourtant retenu le groupe de critiques que tu évoques. En passant, tu as tout ce qu’il faut pour y représenter les Cantons-de-l’Est : l’amour de la littérature québécoise, la verve, l’humour, l’ouverture, la plume acérée au besoin… Allez ma Venise-en-Québec ! J’ai déjà hâte de te voir critiquer le seul livre, parmi les 5, que je ne lirai pas

Venise Landry a dit...

Je crois bon de rajouter ici qu'il faut lire les cinq livres afin d'y participer. Voilà pourquoi je trouve, Denise, et je te renvoie la balle, que tu es très bien placée pour le faire toi qui en as déjà lu quatre et qui a certainement l'élan pour les commenter, puisque tu le fais déjà ! Tu as le tour ! Je suis maintenant intriguée, particulièrement par ce "poète du roman", Sylvain Trudel.

Carole a dit...

J'espère que vous participerez toutes les trois. ;o)

Mîreldar a dit...

Bonjour Venise :)

Suite à un malheur qui accable notre amie blogueuse Carole, j'ai décidé de changer l'adresse du concours BiblioLys. Celui-ci se déroule maintenant sur le blogue de Lecteurs Québécois que vous trouverez à cette adresse http://www.sffq.org/lecteursquebecois

La date pour envoyer vos commentaires sur les 5 livres sélectionnés est aussi repoussée au 22 octobre.

Amicalement,