dimanche 6 janvier 2013

Notre langue et cetera

"Une langue, ce n’est pas seulement un ensemble de sons et de symboles qui permettent de parler au cellulaire et d’envoyer des textos. Une langue, c’est l’empreinte du coeur de ceux qui la parlent. C’est le répertoire des réflexions, des émotions, des expériences et des rêves partagés par une communauté. Notre langue n’est pas meilleure que celle des autres, mais c’est la nôtre. C’est notre vécu. C’est à nous qu’elle parle. Bien au-delà des mots. Nos rires, nos pleurs, nos soupirs sonnent français. Et si on est fier de ce qu’on est, on est fier de la langue qui nous a permis de devenir ce que nous sommes. Notre réalité, c’est en français que nous l’avons nommée. Que nous nous la sommes appropriée".

Qui a écrit cette strophe voici un an, quasiment jour pour jour ? Je vous le donne en mille : le blogueur, concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte. J’avais cueilli son texte comme un fruit mûr, que j’ai ensuite fait confire (!) pour le déguster un an plus tard. C’est simple, mais c’est vrai. Il a pondu cette réponse après une question posée par les jeunes de Star Académie : « Pourquoi chanter en français ? ».  Il est revenu à la question source « Pourquoi parler en français ? »

De ramener ce texte sur la langue s’y prête aujourd’hui que l’on m’a posté cette liste de spécificités que j’ai trouvée aussi amusante qu’instructive :

1. Le plus long palindrome de la langue française est « ressasser »
On peut donc le dire dans les deux sens.

2. « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette » Oups ***.... se rajoute d'autres mots :
magnétocassette, lette (autre nom du letton, langue de Lettonie), pied-d'alouette, bébé-éprouvette, fume-cigarette, porte-serviette, casse-noisette, fixe-chaussette, quartette et quintette.

3. « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e »
C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».

4. L'anagramme de « guérison » est « soigneur »

5. « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave
Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

6. Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot.
Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

7. « Endolori » est l'anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

8. « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle
Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel. C'est ainsi!

9. « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] - « Oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles. Eh oui ! 


*** Cette liste est tirée de la page facebook Révision + Rédaction administrée par Marie-Claude Masse. 

page couverture temporaire
Donc, à demain, la reprise des recensements, histoire de finir mon année littéraire. Je suis si gourmande que parfois, j’aimerais être capable de lire plus qu’un livre à la fois. En fait, oui on le peut, mais en parallèle pas en même temps. La preuve est que je le fais en ce moment. En même temps que Qu’est-ce que tu fais là, tout seul ? je suis à lire, et à beaucoup regarder, Colis 22, la prochaine bande dessinée de Marsi. Il m’a demandé de la lire car demain, il commence une autre étape : l’encrage partiel et la coloration. Voici un an, j’ai lu attentivement le texte puisque je l’ai révisé (ainsi que Pierre-Greg Luneau) mais ce laps de temps me l’a fait oubliée, mais surtout, je n’avais aucun dessin sous les yeux. J’avais seulement ceux que je me faisais dans la tête ! Aujourd’hui, je vois ceux de Marsi et j’avoue que l’histoire a pris une dimension toute autre. Je la comprends mieux et l’apprécie mieux. Et je m’émerveille de ce talent de cinéaste de Marsi ; plans, prises de vue, séquences. Il règne du mystère dans cette bande dessinée pour moi qui l’ai déjà lue alors imaginez pour ceux qui la découvriront ! En passant, c’est une comédie policière de 153 pages, format un peu plus petit que le classique. Elle sera publiée en 2013, je ne m’avance pas pour le mois exact. Diplomatie oblige. Mais, vous vous doutez bien que je vais vous le faire savoir ...


*** à noter que ce n'est pas cette couverture qui sera publiée.

15 commentaires:

PG Luneau a dit...

Wahou!!! Qu'elles sont chouettes, tes petites anecdotes sur notre belle langue!! Et j'adore le texte de Laporte : je vais le ressortir à mes élèves, je crois, il est trop riche, trop inspirant!!

anne des ocreries a dit...

Hé bé ! tu commences en force, Venise ! J'adore ce billet, j'y ai appris ou révisé des choses, et j'ai hâte de voir ce " Colis 22" arriver en rayons.

Mistral a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mistral a dit...

Des neuf, je n'en savais qu'une! Avalanche de découvertes, ce matin, merci sweet Ven. Je frémis à l'idée que j'ai dû déjà un jour me creuser pour trouver une rime riche à l'un des mots énumérés au point 6.

Je ne te l'apprendrai pas, mais il peut être pertinent d'évoquer ici Le Grand Palindrome de Georges Perec, ainsi que La Disparition, lipogramme du même auteur, ce fou furieux qui publia les deux la même année (1969).

Mistral a dit...

Faut que je te dise pourquoi j'ai supprimé mon précédent commentaire, parce que personne au monde n'en pourra rire plus que toi! Figure-toi que j'avais oublié comment intégrer les hyperliens. Allez, marre-toi! Héhéhé...

Julie GravelR a dit...

Sympa, les anecdotes sur la langue!
Mais je dois te dire que c'est plus Colis 22 qui titille ma curiosité! Bises!

Kikine a dit...

Je l'ai déjà dit chez Lucie mais j'adore !
Merci aussi pour ton introduction qui est très juste (comme toujours) (à ton image, en somme)

J'ai bien hâte de découvrir Colis 22 !!!

Topinambulle a dit...

Que ça fait chaud au coeur d'entendre parler de notre langue comme ça. Merci Venise !

Ce doit être intéressant pour toi de suivre le processus créatif d'une BD de près. J'ai bien hâte de voir ce Colis 22...et il faudrait bien que je découvre Miam Miam Fléau :)

Anonyme a dit...

Bonjour!

Il s'agit plutôt de Marie-Claude Masse...

Anonyme a dit...

Bonjour,
Il s'agit plutôt de Marie-Claude Masse de RÉVISION + RÉDACTION :)

Merci et bonne journée!

mc

Suzanne a dit...

Excellent billet comme toujours.

Hon Colis 22!!!! Ouais je surveille.

Pssst: La disparition de Perec; je te conseille. Tout un roman sans la lettre E: Spécial.

bizak a dit...

"Voir Venise et mourir"! Je vous le dis ,Venise, moi les mots, me parlent avant que je les écrive!Je vous envoie mes voeux de bonheur et de bonne santé pour cette nouvelle année!
Je jurerais que je vous ai souvent vu, mais bizarrement, ça n'a pas accroché! Vous êtes comme la voisine que j'ai souvent croisée, mais sans échanger un seul mot. Peut être baissez vous trop les yeux et moi pareil?
Voilà! vous êtes l'amie de..et!...Il est inutile de...Je prends le mot que vous me passez et je reviens... assurément, si vous le souhaitez!

Venise a dit...

Oh que vous êtes plusieurs à réagir à notre langue !

Ça fait plaisir. Je devrais y revenir plus souvent, comme jadis dans les balbutiements du Passe-Mot.

Un Merci à Mistral qui a enrichi ce billet par de pertinents liens !

Et bienvenu à Bisak, un voisin qui vient de la voisine (Anne que je me dis). À noter que Bisak vit sur une Terre sans frontière. Et, surtout, ne faites pas de votre visite un événement unique.

helenablue a dit...

Trop de la balle, un régal!

helenablue a dit...

Euh, pour Bizak, c'est pas la voisine que tu penses mais c'est presque pareil!!