vendredi 18 avril 2008

Le Prix des collégiens au Salon du livre à Québec

Le Salon international du livre à Québec bat son plein (16 au 20 avril). Avec le printemps vient la bougeotte, un petit coup de roue et vous serez au cœur d’un Salon qui a beaucoup à offrir, la programmation ici vous en convaincra du premier coup d’oeil.

Christiane Charrette était sur les lieux ce matin et m’a rappelé au Prix des Collégiens qui sera décerné aujourd’hui après cocus sur cocus menés par un comité d’étudiants en provenance des Cegeps et différents collèges. Jean-François Nadeau (auteur de la bio de Pierre Bourgault) a déclaré qu’ils prenaient leur rôle très à coeur. Avec raison car c’est un Prix important pour l’honneur d’être mis de l’avant par notre jeunesse et qui représente aussi quelques années de droits d’auteur par sa bourse de 5,000 $.

Je vous rappelle aux 5 finalistes :

Ce n’est pas une façon de dire adieu – Stéphani Meunier

Catastrophes – Pierre Samson

Espèces en voie de disparition – Robert Lalonde

Pourquoi faire une maison avec ses morts – Élise Turcotte

La sœur de Judith – Lise Tremblay

Il est encore temps de faire vos prédictions. Quant à moi, je peux difficilement en faire, j’en ai lu un et demi ! J’ai lu "Espèces en voie de disparition" et je savoure présentement « La sœur de Judith ». Évidemment, que le « savoure » vous donne un indice sur celui que j’aimerais qui gagne mais en même temps c’est un roman qui baigne dans les années 70. Est-ce que les retours dans le passé intéressent la jeunesse ?

Réponse à cette question très bientôt.

1 commentaire:

Karine a dit...

Je suis bien contente que tu savoures "La soeur de Judith". J'ai beaucoup aimé moi aussi, ça m'a rappelé les histoires de jeunesse que me racontait ma mère!

Quant au salon du livre, j'y vais demain... et j'ai bien hâte d'y être!