lundi 7 avril 2008

Pour qui je vote ? (Prix des Libraires)

Bon, j’ai un cas de conscience. Mais avant de vous en parler en longueur, si je vous disais que le Prix des Libraires du Québec a été décerné aujourd’hui, me croiriez-vous ? Non, j’espère que non, car c’est seulement le 12 mai que l’on va connaître les grands gagnants, dans la catégorie roman Québécois et roman Hors Québec.

Il me semble que ce concours-là passe un peu inaperçu, non ? J'entre dans une librairie et je n’en vois pas la trace. Et puis, il y a un concours attaché à ce Prix, vous ou moi pourrions gagner l’ensemble des 10 livres en dernière sélection. Je devrais dire « pouvions » car il est déjà trop tard ou en tout cas, ce n’est pas clair du tout. D’après ce que j’en lis, il faudrait prendre le « Métro », lire le journal « Métro » et découper un coupon qui aurait paru le 31 mars et le 3 avril et l’expédier avant le 18 avril. Comme il y a une copie du dit coupon sur le site de l’Association des libraires du Québec, je me suis permis de croire que l’on peut l’imprimer et ainsi participer à ce Concours, ne serait-ce que pour le plaisir de s’exprimer quand on a justement lu les 5 romans Québécois en nomination * Par contre, je n’ai lu aucun des Hors Québec :

À l’abri de rien - Olivier Adam

Le Dernier frère – Nathacha Appanah

Le Rapport de Brodeck – Philippe Claudel

Cartographie des nuages – David Mitchell

La voleuse de livres – Markus Zusak

Pour lequel devrais-je voter ?

Je vais appeler à l’Association des libraires demain et leur demander qu’est-ce qui advient des personnes qui ne prennent pas le métro. Peuvent-elles s’emparer du coupon offert sur le site ? (si c’est le cas, ce n’est vraiment pas clair). http://www.alq.qc.ca/pdlq/concours/concours_metro_PDL_2008.pdf

Pour les romans – catégorie Québec, je me suis déjà prononcée dans la section « commentaires ». Je vous fais un copier-coller et du coup, vous allez avoir l’opinion de

Réjean.

Croyez-vous que ce roman va gagner le prix des libraires ?

Venise a dit...

Oui, Réjean, je pense que cela va être Parfum de poussière, particulièrement parce que c'est un livre d'actualité. C'est pesant comme argument dans un Concours, à ce qu'il me semble. Cependant, si j'étais une libraire et que je voterais, je donnerai la palme au "Les Carnets de Douglas" de Christine Eddie.

Mes certitudes : ce ne sera pas "Un taxi la nuit", de Pierre-Léon Lalonde ni Coco, Léon et Mulligan de Christian Mistral.
Autre certitude - pas difficile celle-là ; Le gagnant va être des Éditions Alto !

Ma zone grise (ni sûre, ni pas sûre) : Tarquimpol de Serge Lamothe.

Réjean a dit...

Chère Venise, je dois m'incliner devant vos lumières et vous avouer que je partage votre point de vue pour le prix des libraires. Je crois que Hage va l'emporter pour les raisons que vous évoquez. Mais moi aussi j'ai bien aimé le Eddie ainsi que le Lamothe, l'un des deux pourrait causer une surprise, ce qui me réjouirait car j'aimerais que ce soit une oeuvre qui n'a pas été aussi médiatisée que Hage qui gagne, mais il faudra attendre au printemps pour le savoir. Ce serait bien si les autres blogueurs pouvaient se prononcer. L'appel est lancé.

Oui, l'appel est lancé ...

1 commentaire:

Karine a dit...

C'est vrai que les madame-tout-le-monde telles que moi n'en entendons pas beaucoup parler, de ce prix. Quant au gagnant, j'ai en trop peu lus pour me prononcer!!!